ABCelectronique : portail d'information dans le domaine de l'électronique

Merci de ne pas poster des messages en relation avec le piratage.


    Forums de Abcelectronique > Hors Electronique (mais technique)
  » nouveau coup de BAMBOU au 1er janvier
Identifiant Se souvenir de moi ?
Mot de passe
Répondre     Nouvelle discussion

Page 2 sur 2

nouveau coup de BAMBOU au 1er janvier

 

CHRONOS
CHRONOS ★★★★★☆☆ 05/01/2018, 18h03 #51  

Et les mauvaise langue pourrons dire que l'état étant aussi le principale actionnaire d'EDF, il n'a pas trop intérêt a ce que les foyer réduisent leurs conso elec lié au chauffage



Discussion de comptoir....aucun intérêt
kabak_85
kabak_85 ★★★★★★★ 05/01/2018, 18h25 #52  
Posté par Thyratron

Le jour, la photosynthèse absorbe le co² pour construire l'arbre.
Quand il est débité en bûches et brûlé, l'équivalent du co² absorbé est restitué.
Bilan nul.
L'essentiel de l'absorption du co² se passe dans les mers.



Ocean qui l'absorbe sous formes d'organisme qui en périssant se dépose au fond des océans, fini par être recouverte de sédiment et se transforme sous l'effet de la pression et de la chaleur sous forme de pétrole que l'on brule.

Bilan nul lui aussi...
__________________
"Un probleme bien posé est a moitié résolu"
kabak_85
kabak_85 ★★★★★★★ 05/01/2018, 18h28 #53  
Posté par dspix

Pour le chauffage électrique avec le nucléaire, on va produire 2/3 de chaleur sur le lieu de production et seulement 1/3 dans le local a chauffer.



Sauf si l'on fait de la cogénération en réutilisant la chaleur en question.
__________________
"Un probleme bien posé est a moitié résolu"
Thyratron
Thyratron ★★★★★☆☆ 05/01/2018, 18h40 #54  
Posté par kabak_85

Ocean qui l'absorbe sous formes d'organisme qui en périssant se dépose au fond des océans, fini par être recouverte de sédiment et se transforme sous l'effet de la pression et de la chaleur sous forme de pétrole que l'on brule.

Bilan nul lui aussi...


Le cycle d'un arbre, entre 30 et 50 ans, le pétrole, c'est des millions d'années.
La combustion du pétrole renvoie du CO² fossile qui doit correspondre à la quantité absorbable par le phytoplancton.
Le problème : https://www.nasa.gov/feature/goddar...hern-hemisphere
CHRONOS
CHRONOS ★★★★★☆☆ 05/01/2018, 18h56 #55  
Vous oubliez de dire que le CO2 absorbé par les océans a pour effet de l'acidifier....très mauvais pour la vie marine
kabak_85
kabak_85 ★★★★★★★ 05/01/2018, 19h16 #56  
Posté par Thyratron

Le cycle d'un arbre, entre 30 et 50 ans, le pétrole, c'est des millions d'années.



Mais dans les deux cas, le bilan des cycles est nul ...

Posté par Thyratron

La combustion du pétrole renvoie du CO² fossile qui doit correspondre à la quantité absorbable par le phytoplancton.



Et tu as le même problème actuellement avec la déforestation où l'on consomme plus de bois qu'il n'en pousse. Donc le chauffage au bois est aussi générateur de CO2 si l'on utilise le même critère que celui que tu utilises avec le pétrole.
__________________
"Un probleme bien posé est a moitié résolu"
Thyratron
Thyratron ★★★★★☆☆ 05/01/2018, 19h43 #57  
Posté par kabak_85

Mais dans les deux cas, le bilan des cycles est nul ...


Avec un cycle de plusieurs millions d'années, il faudra s'adapter aux conséquences liées à l'accroissement du taux qui ne prendront pas le même temps, d'après le GIEC c'est pas bon.
La déforestation n'aurait pas les conséquences présentées par certains.
La même NASA démontre que plus de co² = plus de croissance = plus de végétaux = plus de pourrissement = plus de co² etc.
tontonbidule
tontonbidule ★★★★★☆☆ 05/01/2018, 19h59 #58  
plus de Co² = plus de végétation donc plus de captation !
CHRONOS
CHRONOS ★★★★★☆☆ 05/01/2018, 20h49 #59  
Posté par tontonbidule

plus de Co² = plus de végétation donc plus de captation !



Tu en as d'autres des comme ça ?
Et si tu cogitais un peu ?
tontonbidule
tontonbidule ★★★★★☆☆ 05/01/2018, 21h14 #60  
Posté par CHRONOS

Tu en as d'autres des comme ça ?
Et si tu cogitais un peu ?



plus d'écolos = plus de pollueurs en rejetant du co² lors de la respiration
kabak_85
kabak_85 ★★★★★★★ 05/01/2018, 23h19 #61  
Posté par Thyratron

Avec un cycle de plusieurs millions d'années, il faudra s'adapter aux conséquences liées à l'accroissement du taux qui ne prendront pas le même temps



Tu sait, si l'on brule le bois plus vite qu'il ne se produit, le taux de CO2 s'accroit aussi. La longueur du cycle n'a rien à voir avec cela.

Et puis a une époque, le CO2 qui est actuellement dans le pétrole était dans l’atmosphère et ca n'a pas généré l'emballement thermique que certains nous prédisent.

Certains nous disent que ce CO2 fait qu'a l'époque des dinosaures, on trouvait des plantes Tropicales donc que c'est la preuve que le CO2 réchauffe l’atmosphère mais ils oublient que la France de l'époque était sous les tropiques ...

Posté par Thyratron

d'après le GIEC c'est pas bon.



Le même GIEC qui nous dit qu'il n'a jamais fait si chaud sur la planète alors que sur les ères interglaciaire précédente, on peut trouver des niveaux de la mer plus élevé de 2m et une estimation de température plus élevé de 2°C à celle de 1950 ?

Posté par Thyratron

La déforestation n'aurait pas les conséquences présentées par certains.
La même NASA démontre que plus de co² = plus de croissance = plus de végétaux = plus de pourrissement = plus de co² etc.



Mais si tu réduits la surface boisée, tu réduit la forcement la capacité d'absorption du CO2.
__________________
"Un probleme bien posé est a moitié résolu"
CHRONOS
CHRONOS ★★★★★☆☆ 06/01/2018, 13h20 #62  

Le même GIEC qui nous dit qu'il n'a jamais fait si chaud sur la planète alors que sur les ères interglaciaire précédente, on peut trouver des niveaux de la mer plus élevé de 2m et une estimation de température plus élevé de 2°C à celle de 1950 ?



Postule au GIEC puisque apparemment tu en sais plus qu'eux....
Je pourrai démonter facilement tout ce que tu dis mais ça ne sert à rien....pas de temps à perdre....
kabak_85
kabak_85 ★★★★★★★ 06/01/2018, 14h12 #63  
Posté par CHRONOS

Postule au GIEC puisque apparemment tu en sais plus qu'eux....
Je pourrai démonter facilement tout ce que tu dis mais ça ne sert à rien....pas de temps à perdre....



Démonte donc ca :

Le dernier interglaciaire (Eémien), en moyenne légèrement plus chaud que le climat actuel, présente une variabilité de l'enregistrement isotopique tout à fait inattendue. Les périodes chaudes (jusqu'à 4 °C de plus que le climat actuel) y auraient été interrompues par des excursions vers des conditions



http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/dosc...mghtml/1p9.html

A moins que tu ne me dise que le CNRS soit devenu un repère de climato-sceptique et de gens qui truquent leurs données ...

Donc il faut arrêter de dire que les températures actuelles sont du jamais vu...



Quand à la corrélation révolution industrielle et changement du climat, elle est peut-être inversé. Un climat plus chaud favorisant de meilleur récolte permettait à la population de mieux vivre, d'être moins sensible au maladie et donc au nombre d'individu de croitre.
Et si la population croit, l'activité vivrière devient proportionnellement moins importante permettant le développement de l'industrie.

Un climat plus froid diminue les récoltes donc augmente le risque de maladie et de malnutrition ce qui diminue la population et augmente la proportion de l'activité vivrière dans le temps travaillé (donc moins de temps pour les progrès technique).
__________________
"Un probleme bien posé est a moitié résolu"
tontonbidule
tontonbidule ★★★★★☆☆ 06/01/2018, 14h40 #64  
chronos sans le R c'est mieux !
je suis 100% du même avis que kabak
en effet mais comment le monde pouvait exister à l'époque ou le Co² etait important...
le GEC sert à aider les dirigeants pour inventer de nouvelle taxe
CHRONOS
CHRONOS ★★★★★☆☆ 06/01/2018, 15h57 #65  
Posté par tontonbidule

chronos sans le R c'est mieux !
je suis 100% du même avis que kabak
en effet mais comment le monde pouvait exister à l'époque ou le Co² etait important...
le GEC sert à aider les dirigeants pour inventer de nouvelle taxe




Crois un peu ce que tu veux tantounebidule....tu es trop bête

Dernière modification par CHRONOS 06/01/2018 à 16h38.
CHRONOS
CHRONOS ★★★★★☆☆ 06/01/2018, 16h20 #66  

Démonte donc ca :



Déjà je te Démonte avec ça et après si tu veux on continue...

https://jancovici.com/changement-cl...effet-de-serre/
kabak_85
kabak_85 ★★★★★★★ 06/01/2018, 16h40 #67  
Posté par CHRONOS

Déjà je te Démonte avec ça et après si tu veux on continue...

https://jancovici.com/changement-cl...effet-de-serre/



Tu ne démonte rien du tout, tu fait juste diversion et c'est un classique...


Je t'ai dit que l'on nous ment en disant que les températures sont du jamais vu alors qu'il y a des contre-exemple dans l'histoire avec des niveaux de température plus élevé d'au moins 2°C (qui est l'objectif du GIEC).
Tu me dit que c'est faux et que tu peux démonter cette affirmation (donc prouver que j'ai faux).
Je te demande de démonter la source qui donne cette indication et ce que tu fait c'est d'aller sur un autre point car tu ne peux contredire ce point.
__________________
"Un probleme bien posé est a moitié résolu"
CHRONOS
CHRONOS ★★★★★☆☆ 06/01/2018, 16h43 #68  
Kabak...
Lui aussi racontait n'importe quoi quand il a découvert l'effet de serre ?
Que l'autre blaireau de tatabidule dise ça à la limite vu le gars je comprendrai...mais toi !

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Joseph_Fourier
CHRONOS
CHRONOS ★★★★★☆☆ 06/01/2018, 16h48 #69  
On n'à jamais dit qu'à une certaine période les température n'était pas plus élevé !
Entre la derniere période glacière et aujourd'hui il y a 5 degrés de plus en moyenne sur le globe..
Si aux températures d'aujourd'hui tu ajoutes 5 degrés c'est colossal et c'est la fin de tout...
Ça ne sera pas simplement un maillot à porter...
AUDIOVALVE
AUDIOVALVE ★★★★★★★ 06/01/2018, 16h48 #70  
les variations historiques se déroulaient en quelques siècles , il aura fallu 700 ans entre l'optimum de l'an 1000, et la mini période glaciaire de Louis XIV...

ici ça évolue en quelques 10'aine d'années...
__________________
il n'est pas nécessaire d'être fou pour participer à ce forum, mais ça aide !
CHRONOS
CHRONOS ★★★★★☆☆ 06/01/2018, 16h54 #71  
L'homme responsable des rejets CO2 ?
Oui ou non ?

https://jancovici.com/changement-cl...-co2-dans-lair/
croquette
croquette ★★★★★☆☆ 06/01/2018, 17h02 #72  
Peut-on demander des comptes à nos chers gouvernants/pondeurs de lois stupides ?

Comme demander ce qu'ils font avec le pognon amassé avec toutes ces taxes ? Taxes pollution ; taxes dégradation des routes ; le jour férié travaillé et non payé et bien d'autres choses...


D'ailleurs, ils vont nous refaire le même coup que pour les ampoules fluocompactes : interdiction des coton-tiges en plastique ! Comme ça, on va utiiliser plus de bois ou autres matières naturelles et pour bien plus cher !
https://www.pourquoidocteur.fr/Arti...tique-interdits

Vont-ils taxer les pets ? Y en aura bien un pour le proposer !


Et on va encore s'étonner que les grosses fortunes se barrent de ce merveilleux Pays qu'est la France...
CHRONOS
CHRONOS ★★★★★☆☆ 06/01/2018, 17h15 #73  
Citation de Jancovici extraite du dernier lien que j'ai donné en #71

" Par contre il y a déjà eu des concentrations fortes de CO2 dans l’atmosphère si l’on remonte très loin dans le temps, et donc des températures moyennes un peu supérieures, mais qui n’ont probablement jamais dépassé les températures actuelles de plus de 5 à 10 degrés (rappelons que l’évolution que nous avons mise en route pourrait amener une élévation de température de plus de 10 °C en quelques siècles), car l’activité solaire (c’est-à-dire l’énergie rayonnée par le soleil) était alors bien plus faible. Et de toute façon, nous n’étions pas nés à ce moment-là ! "

Jeu...set...Et match !
AUDIOVALVE
AUDIOVALVE ★★★★★★★ 06/01/2018, 17h23 #74  
Posté par croquette

interdiction des coton-tiges en plastique


les cotons-tiges devraient être totalement interdits !
mais c'est une autre histoire...
__________________
il n'est pas nécessaire d'être fou pour participer à ce forum, mais ça aide !
kabak_85
kabak_85 ★★★★★★★ 06/01/2018, 17h49 #75  
Posté par CHRONOS

L'homme responsable des rejets CO2 ?
Oui ou non ?

https://jancovici.com/changement-cl...-co2-dans-lair/



Tu veux une bourde méthodologique sur cette page ?
https://jancovici.com/wp-content/up...ique_graph1.png

Pourquoi prendre la concentration de CO2 à Hawaï "pour être sûr de ne pas être perturbé par une grosse source d’émission de CO2" et prendre la mesure d'O2 en Australie ?
Parce que si l'on a une grosse source d'émission de CO2 par combustion, on aura aussi une grosse consommation d'oxygène donc une réduction du taux.

Quand à l'affirmation

les relevés ont montré que la concentration en gaz carbonique dans l’air augmentait un peu chaque année, et récemment d’autres mesures ont permis de voir que la quantité d’oxygène présente dans l’air diminuait de manière remarquablement symétrique



Cette affirmation est fausse si l'on juge par le graphique. Si tu traces la pente et que tu fait une symétrie autour d'un axe horizontal, tu vois que la diminution du taux d’oxygène est plus importante que l'augmentation du taux de CO2.
Or si tout l'oxygène était converti en CO2, on devrait avoir une baisse exactement symétrique. On peut arguer que le reste à été transformé en oxyde d'azote ou en monoxyde de carbone mais on y fait pas allusion...

Or ce qui est sourcé, c'est le GIEC ...
Miniatures attachées
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle

Nom :  p1akemna_mod.jpg
Affichages : 12
Taille :  77,6 Ko
__________________
"Un probleme bien posé est a moitié résolu"
CHRONOS
CHRONOS ★★★★★☆☆ 06/01/2018, 18h01 #76  
Arrête de t'enfoncer kabak...
CHRONOS
CHRONOS ★★★★★☆☆ 06/01/2018, 18h29 #77  
Posté par kabak_85

Tu veux une bourde méthodologique sur cette page ?
https://jancovici.com/wp-content/up...ique_graph1.png

Pourquoi prendre la concentration de CO2 à Hawaï "pour être sûr de ne pas être perturbé par une grosse source d’émission de CO2" et prendre la mesure d'O2 en Australie ?
Parce que si l'on a une grosse source d'émission de CO2 par combustion, on aura aussi une grosse consommation d'oxygène donc une réduction du taux.

Quand à l'affirmation

Cette affirmation est fausse si l'on juge par le graphique. Si tu traces la pente et que tu fait une symétrie autour d'un axe horizontal, tu vois que la diminution du taux d’oxygène est plus importante que l'augmentation du taux de CO2.
Or si tout l'oxygène était converti en CO2, on devrait avoir une baisse exactement symétrique. On peut arguer que le reste à été transformé en oxyde d'azote ou en monoxyde de carbone mais on y fait pas allusion...

Or ce qui est sourcé, c'est le GIEC ...



Étant sur un smartphone il me sera difficile de vérifier ce que " tu nous racontes"...
Par contre je t'encourage à envoyer un mail à Jancovici pour lui expliquer ça....
Mais bon....attends toi à être "un peu" dépassé mon gars...

Je te ferai remarquer que tu es en train d'essayer maladroitement de noyer le poisson...
kabak_85
kabak_85 ★★★★★★★ 06/01/2018, 18h52 #78  
J’essaye de noyer le poisson ? C'est toi qui a commencé à dériver sur les émissions de CO2 alors que je parlais de la contradiction entre la version officiel "écolo" qui nous disait que l'on avait jamais eu des températures aussi élevée et ce que la science nous disait à ce propos.

Posté par CHRONOS

Arrête de t'enfoncer kabak...



En quoi je m'enfonce en dénonçant des incohérences méthodologique et des conclusions qui semblent erronée ? Parce que ce n'est pas "politiquement correcte" ?

On parle d'une symétrie qui mathématiquement n'existe pas et la résolution graphique le montre bien (et si tu crois que j'ai truqué la courbe, je t'invite à le refaire).
J'ai l’honnêteté de dire que la différence provient peut-être de la génération de d'autre gaz provenant d'une combustion mais on en fait aucune allusion à la courbe.
On pourrait l'expliquer par l'absorption par les plantes et l'océan mais on en fait pas non plus allusion.
Il y a un problème de rigueur.

Et si tu regardes les amplitudes, tu vois bien l'amplitude sur le taux d’oxygène est bien plus important que celui du taux de CO2 donc il faut bien que cet oxygène aille quelque part.

Ensuite, on mélange des données ne provenant pas du même endroit. D'un côté on exclus un lieu parce que la mesure risque d'être perturbée par les industries alentour mais on ne le fait pas pour les autres mesures alors qu'elles peuvent elle aussi être perturbée pour la même raison.
Ca n'est pas très rigoureux non plus.

En général, lorsque les gens s'amusent à mélanger des données, c'est en général eux qui essayent de "noyer le poisson". C'est comme la fameuse inversion de la courbe du chômage de François Hollande, la croissance négative ou la suppression des freins à l'embauche de Macron qui aurait due avoir des effets immédiats (vu que c'était le seul obstacle aux recrutements) et qu'on annonce qu'il faudra 2 ans pour voir les effets et que des grosses entreprises en profitent pour licencier en masse ...
__________________
"Un probleme bien posé est a moitié résolu"
CHRONOS
CHRONOS ★★★★★☆☆ 06/01/2018, 18h58 #79  
Je regarderai tout ça lundi...
Mais comme déjà dit, pose lui la question...
Il te répondra peut être....
Thyratron
Thyratron ★★★★★☆☆ 06/01/2018, 19h00 #80  
Posté par kabak_85

Et puis a une époque, le CO2 qui est actuellement dans le pétrole était dans l’atmosphère et ca n'a pas généré l'emballement thermique que certains nous prédisent.

Certains nous disent que ce CO2 fait qu'a l'époque des dinosaures, on trouvait des plantes Tropicales donc que c'est la preuve que le CO2 réchauffe l’atmosphère mais ils oublient que la France de l'époque était sous les tropiques ...



Le même GIEC qui nous dit qu'il n'a jamais fait si chaud sur la planète alors que sur les ères interglaciaire précédente, on peut trouver des niveaux de la mer plus élevé de 2m et une estimation de température plus élevé de 2°C à celle de 1950 ?

.



Faire un tour du côté de Milankovitch et de ses théories climat vs astronomie.
Essayer de trouver la valeur de l'effet de serre naturel et celui anthropique avec la valeur par m². Ce dernier ferait moins de 3%.
Un système qui s'emballe pour cette valeur est instable, ce qui laisse la place à d'autres considérations.
Les simulations du GIEC sont toujours dans les choux. Quel calculateur utilisent-ils avec quels paramètres? Le plus gros calculateur actuel consomme autant qu'une vill de 20 000 habitants.
L'Angleterre fait saisir les relevés manuscrits de la période avant 1970 pour les transformer en données analysables. Gros boulot, ils cherchent des volontaires.
Ce qui confirme que la période réellement quantifiable est mince, de là à faire des projections... Le climat c'est une étude sur au moins 30 à 50 ans.

Cerise sur la gâteau : quelle est la couleur politique des écolos, des climato sceptiques, Lénine vs Rockfeller. Chacun balance ses arguments, on attend toujours le début d'une démonstration.
CHRONOS
CHRONOS ★★★★★☆☆ 06/01/2018, 19h05 #81  
Si ce brave Kabak est climatosceptique on n'y peut rien...
kabak_85
kabak_85 ★★★★★★★ 06/01/2018, 19h19 #82  
Posté par CHRONOS

Si ce brave Kabak est climatosceptique on n'y peut rien...



Attention, les mots ont un drôle de pouvoir.

Le scepticisme est la base de la science car c'est le fait d'ériger le doute comme système et de toujours examiner la vérité des choses.

Beaucoup de nos connaissances actuelles reposent sur le fait que certaines personnes ont été sceptique et ont remis en doute les connaissances de leurs pairs.

En définissant leurs adversaires de climato-sceptique, ceux qui portent ce genre d'accusation se définissent eux-même comme des anti-scientifique ou comme des personnes dogmatique...
__________________
"Un probleme bien posé est a moitié résolu"
CHRONOS
CHRONOS ★★★★★☆☆ 06/01/2018, 19h35 #83  
Posté par kabak_85

Attention, les mots ont un drôle de pouvoir.

Le scepticisme est la base de la science car c'est le fait d'ériger le doute comme système et de toujours examiner la vérité des choses.

Beaucoup de nos connaissances actuelles reposent sur le fait que certaines personnes ont été sceptique et ont remis en doute les connaissances de leurs pairs.

En définissant leurs adversaires de climato-sceptique, ceux qui portent ce genre d'accusation se définissent eux-même comme des anti-scientifique ou comme des personnes dogmatique...



Bien sûr. ..
Comme certains ont essayé "de démonter " la relativité restreinte...on peut dire qu'ils étaient sceptiques...
L'étude du climat faite par le GIEC et Jancovici repose sur des bases solides et indiscutables
Si il y avait erreur sur son site comme tu sembles le croire, tu peux être certains que ses adversaires lui auraient sauté dessus à pieds joints...hors il n'en est rien...
Après tu peux croire ce que tu veux..te voiler la face....Ou t'appeler " monsieur Raison " aucun problème...
kabak_85
kabak_85 ★★★★★★★ 06/01/2018, 20h21 #84  
Posté par CHRONOS

Bien sûr. ..
Comme certains ont essayé "de démonter " la relativité restreinte...on peut dire qu'ils étaient sceptiques...



Tout comme les chercheurs du CERN qui ont calculé que des neutrinos allaient plus vite que la lumière et qui ont fait preuve de scepticisme face à leur mesure et qui ont tout revérifié pour finalement trouver qu'il y avait un problème sur une connectique.

Le doute est le fondement de la science, si tu le supprime, tu passes dans le dogmatisme avec le risque de bloquer les progrès des connaissances.

Posté par CHRONOS

L'étude du climat faite par le GIEC et Jancovici repose sur des bases solides et indiscutables



Aussi indiscutable de dire qu'il y a une symétrie qui n'existe pas et qu'un enfant de primaire pourrait démontrer avec sa règle ?

Et que dire des modèles informatique basés sur ces théories qui sont tellement fiable qu'on évite de montrer ce qu'ils donnent fasses aux données historique sur de longues période (déja que personnes n'est d'accord sur ces données).
__________________
"Un probleme bien posé est a moitié résolu"
tontonbidule
tontonbidule ★★★★★☆☆ 06/01/2018, 21h23 #85  
en résumé pour tirer le bilan de cela :
quand y aura t'il un début d'une nouvelle ère :
le retrait des dirigeants de valider ce que font le GEC ?
trump est le 1er il faudrait que d'autres le suivent...
en attendant la france a une taxe carbone et fait fabriquer dans les pays qui se foutent du GEC tous les produits manufacturés...
comment se fait il qu'il n'y a pas de bobine titane pour réaliser des montures en france ?
CHRONOS
CHRONOS ★★★★★☆☆ 06/01/2018, 21h33 #86  

Le doute est le fondement de la science, si tu le supprime, tu passes dans le dogmatisme avec le risque de bloquer les progrès des connaissances



Ce n'est pas le doute qui est le fondement de la science..
C'est lorsqu'une mesure ou une observation par ex s'écarte de la théorie...
Prenons l'exemple du périhelie de mercure...
La mesure s'ecartait du calcul Newtonien, Einstein a trouvé ce petit écart anormal...petit écart qui est expliqué par la théorie de la relativité générale. Il n'à pas douté de la mécanique Newtonienne, il a pris acte et on connaît la suite...
Beaucoup de découverte ont été faite par "hasard" et non pas à cause du doute.....
Cela devient un dogme quand on ne sait pas "expliquer nos connaissances ""ce qui peut se comparer à une forme de religion...

Tout comme les chercheurs du CERN qui ont calculé que des neutrinos allaient plus vite que la lumière et qui ont fait preuve de scepticisme face à leur mesure et qui ont tout revérifié pour finalement trouver qu'il y avait un problème sur une connectique.



Exemple qui est un flop retentissant...ils ne savent pas mesurer..rien d'étonnant quand on connaît certains de ces gugus...

Et que dire des modèles informatique basés sur ces théories qui sont tellement fiable qu'on évite de montrer ce qu'ils donnent fasses aux données historique sur de longues période (déja que personnes n'est d'accord sur ces données).



Les mesures de températures et les mesures du CO2 sont très récentes...les modèles sont fiables je trouve et puisque tu sembles aimer ça il y a beaucoup de courbes sur le site de Jancovici....qui ne laissent planer aucun doute quand à la conclusion si rien n'est fait pour diminuer les rejets de CO2...
Il n'y a pas de théorie du complot Kabak !
" on nous cache tout"...etc..a fait des victimes à ce que je vois...dommage

Dernière modification par CHRONOS 06/01/2018 à 22h27.
tontonbidule
tontonbidule ★★★★★☆☆ 06/01/2018, 21h48 #87  
soyons honnête quel est le principe de mesure de la température moyenne ?
CHRONOS
CHRONOS ★★★★★☆☆ 06/01/2018, 22h19 #88  
Posté par tontonbidule

soyons honnête quel est le principe de mesure de la température moyenne ?



Quand tu étais étudiant...que faisais tu pour calculer ta moyenne générale ?
tontonbidule
tontonbidule ★★★★★☆☆ 06/01/2018, 22h28 #89  
quand j’étais étudiant je ne calculais pas ma moyenne je devais avoir 5 ou 6 en math à peine plus en fi lorsque j'avais la moyenne j’étais heureux
prendre la moyenne de plusieurs élements est une chose prendre la moyenne d'une grandeur physique je doute de la fiabilité...
CHRONOS
CHRONOS ★★★★★☆☆ 06/01/2018, 22h38 #90  
Posté par tontonbidule

quand j’étais étudiant je ne calculais pas ma moyenne je devais avoir 5 ou 6 en math à peine plus en fi lorsque j'avais la moyenne j’étais heureux
prendre la moyenne de plusieurs élements est une chose prendre la moyenne d'une grandeur physique je doute de la fiabilité...



Tu es pénible....
Les températures sont des nombres ou pas ?
Tu fais la somme de tous les T et tu divises par le nb de T
Comment veux tu ressentir une température moyenne du globe si tu n'es pas à tous les endroits de T au même instant ?
Tu as le don d'ubiquité ?
C'est pour cette raison que les pèlerins de base s'imaginent qu'on aura besoin d'un maillot ou d'une bonne clim...
kabak_85
kabak_85 ★★★★★★★ 07/01/2018, 04h19 #91  
Posté par CHRONOS

Ce n'est pas le doute qui est le fondement de la science..
C'est lorsqu'une mesure ou une observation par ex s'écarte de la théorie...



Mais si une observation s'écarte de la théorie, soit tu mets en doute celle-ci, soit te ne la remet pas en question.

Si tu ne la remet pas en question, c'est du dogme. Si tu es "scientifique", tu va ré-examiner la théorie mais cela signifie la mettre en doute donc de faire dans le scepticisme.

Et si j'ai des doutes, c'est en partie parce que mes faibles connaissances et les informations que je trouve ne me permettent pas de me satisfaire de l'explication donnée.

Posté par CHRONOS

Cela devient un dogme quand on ne sait pas "expliquer nos connaissances ""ce qui peut se comparer à une forme de religion...



Chez beaucoup de défenseur du réchauffement anthropique, je peux t'affirmer que c'est du dogme, pas de la science. Ils croient dur comme fer que 100% du réchauffement climatique est lié au CO2 et à rien d'autre.

Si tu leurs demande de t'expliquer comment le CO2 à pu augmenter il y a 18 000 ans au point de faire monter l'océan de près de 120m, ils t'accusent d'utiliser de faux document alors que ce sont leurs propres documents...

Je dit souvent pour plaisanter que l'Homme préhistorique à due sacrément polluer avec ses usines pour faire monter le CO2 à ce niveau parce que nous avec notre industrie, nous n'arrivons pas à une telle vitesse d'augmentation.

Posté par CHRONOS

Les mesures de températures et les mesures du CO2 sont très récentes...les modèles sont fiables je trouve



Le seul moyen de tester la "fiabilité" de ces modèles, c'est de les faire tourner sur une très longue durée et de voir comment ils se comportent.

Si tu regardes, on te présente presque uniquement la projection à partir de ces modèles avec une variabilité énorme.

On ne nous présente presque jamais ces modèles face à l'histoire et les quelques modèles que j'ai pu voir ne remonte pas très loin dans le temps soit par manque de puissance de calcul soit parce que les résultats s'écartent trop de la réalité ce qui mettrait en doute les résultats.

Posté par CHRONOS

Il n'y a pas de théorie du complot Kabak !
" on nous cache tout"...etc..a fait des victimes à ce que je vois...dommage



Je ne crois pas aux théories du complot (le groupe secret qui dirigerait le monde en faisant une réunion autour d'une grande tablée...).

Par contre, qu'un ensemble de personne soutiennent individuellement une contre-vérité pour servir leurs propres intérêt est beaucoup plus crédible.

Regarde toute les gadgets plus ou moins fantaisiste autours des énergies libre, des filtres pour filtrer l'énergie d'origine nucléaire, des lampes solaire qui ne sont même pas capable de tenir une nuit ou de se recharger correctement le jour ...

Dans le cas de l'amiante, cela fait plus d'un siècle que l'on connait les risques et pourtant, il a fallu énormément de temps pour le reconnaitre à cause des multiples intérêt politico-financier.
__________________
"Un probleme bien posé est a moitié résolu"
CHRONOS
CHRONOS ★★★★★☆☆ 07/01/2018, 06h41 #92  

Mais si une observation s'écarte de la théorie, soit tu mets en doute celle-ci, soit te ne la remet pas en question.

Si tu ne la remet pas en question, c'est du dogme. Si tu es "scientifique", tu va ré-examiner la théorie mais cela signifie la mettre en doute donc de faire dans le scepticisme.



C'est une question d'interprétation...
Quand Rutherford présente son modèle d'atome planétaire, je ne pense pas que les physiciens " aient douté de celui ci "...il a été mis à l'épreuve et d'après la mécanique classique " une particule qui rayonne perd de l'énergie " donc l'orbite de l'électron diminue et celui ci s'écroule sur le noyau...l'atome n'est pas stable...ce n'était pas un doute ! Le modèle a été mis à l'épreuve et ça ne marchait pas..
Il a fallu attendre Bohr et son modèle, le saut quantique pour avoir un atome stable...Et ensuite Heisenberg et ses matrices...etc....Le problème est la façon dont sont enseignées les sciences et la " forme" donnée aux manuels scolaires...
On peut " douter " de quelqu'un, faire en sorte de le coincer en cherchant des preuves par ex...
Regarde....La chute des corps d'après Aristote...il a fallu des siècles et "un jour" Galilée "qui doutait" d'elle à fait son expérience de pensée du haut de la tour de Pise il lâche du plomb et une plume...Et on connaît la suite...il a fallu des siècles pour " douter " ?????

Par contre, qu'un ensemble de personne soutiennent individuellement une contre-vérité pour servir leurs propres intérêt est beaucoup plus crédible.


Honnêtement je vois mal Jancovici se servir de "ça" pour ses propres intérêts.
Je ne le connais pas personnellement mais après avoir vu et revu nb de ses conférences, ce gars là, primo n'est pas un rigolo, il est pragmatique et brillant et on voit qu'il est investi d'une mission...
Je suis fan de personne...je n'aime pas ça mais il tient la route.

Regarde toute les gadgets plus ou moins fantaisiste autours des énergies libre, des filtres pour filtrer l'énergie d'origine nucléaire, des lampes solaire qui ne sont même pas capable de tenir une nuit ou de se recharger correctement le jour ...



Concernant les énergies libres et autres on ne va pas comparer....
C'est de l'attrape gogo..

Après je ne dis pas que le problème est simple....
Mais s'imaginait que l'espèce humaine s'en tirera easy en rejetant dans l'atmosphère tout le CO2 dont il a envie est une vue de l'esprit...
Non..
On connaît l'effet de serre depuis Fourier et on sait très bien ce qu'il adviendra...
Toi et moi ne le verront peut être pas mais nos enfants ne nous diront pas merci..c'est certains.

Bon dimanche

Dernière modification par CHRONOS 07/01/2018 à 06h47.
Répondre

Page 2 sur 2