ABCelectronique : portail d'information dans le domaine de l'électronique

Merci de ne pas poster des messages en relation avec le piratage.


    Forums de Abcelectronique > Electronique Analogique et Numérique
  » Conseils MOSFET en PWM commandé par microcontroleur
Identifiant Se souvenir de moi ?
Mot de passe
Répondre     Nouvelle discussion

Page 2 sur 2

Conseils MOSFET en PWM commandé par microcontroleur

 

Neptune
Neptune ★★★★★☆☆ 13/05/2017, 14h42 #51  
Moi itou, j'aimerais voir le schéma pour être certain de quoi on cause ... C'est pas de la commande de gate
d'un MosFet via un étage "totem-pole" qu'on cause ?

@+
Neptune
DAUDET78
DAUDET78 ★★★★★★★ 13/05/2017, 15h06 #52  
La messe est dite
Posté par uriel en #43

Du coup comme je le disais, ce sont les signaux en sortie de µC qui sont envoyés sur le Totem-Pole.

....
__________________
L'age n'est pas un handicap .... Encore faut-il arriver jusque là!
Uriel
Uriel ☆☆☆☆☆☆ 13/05/2017, 16h32 #53  
Voui, c'est bien ça, c'est le schéma que j'avais mis plus haut (je le remet).
Le signal d'entrée est un µC et le signal de "sortie" est envoyé sur la gate de l'IRF3205.

Houlà, je ne prétends pas être bon en électronique, je prétend être un "bricoleur". Donc comme toute personne qui apprends, il faut m'expliquer.

Pour ce qui est de la diode de roue libre de l'IRF3205 d'un trr de 69nSec, indiquée page 2, il est vrai que c'est plus une protection de la mosfet. Mon terme "roue libre" était effectivement erroné, ça c'est bien vrai !

En tout cas mon "totem-pole" actuel ne fonctionne pas bien PWM. Et au multi, en tout cas, il y a bien 11.5V envoyé sur la gate de la mosfet, et c'est pourquoi je ne comprends pas pourquoi tu me parles encore de 5V !!
Miniatures attachées
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle

Nom :  totem_pole_MOSFET.gif
Affichages : 8
Taille :  3,6 Ko
AUDIOVALVE
AUDIOVALVE ★★★★★★★ 13/05/2017, 16h42 #54  
ton montage "en suiveur" , pour faire simple , recopie la sortie du micro.

moins les tensions de seuil

il ne fournira donc pas la tension suffisante sur la gate du mos.

il y a des base à apprendre ;)

perso j'en reste la jusqu'à la vue des oscillogrammes.
Uriel
Uriel ☆☆☆☆☆☆ 13/05/2017, 16h52 #55  
Pourquoi ?
Il n'y a donc pas un montage de transistor suiveur (simple) qui puisse travailler avec les tensions d'alimentations ?
AUDIOVALVE
AUDIOVALVE ★★★★★★★ 13/05/2017, 16h56 #56  
si c'est un suiveur (idéal) tu lui donnes 5 V en entrée , il fournit 5 V en sortie.

c'est donc un poil plus compliqué !

perso je faisais ça avec des transistors quand j'usais mes fonds de culottes,

il y a... parlons d'autre chose ! mais maintenant , je ne me complique pas la vie
relai
relai ★★★☆☆☆☆ 13/05/2017, 17h03 #57  
Fais une coupure piscine,course a pied
Deuxième avertissements
Uriel
Uriel ☆☆☆☆☆☆ 13/05/2017, 17h29 #58  
il y a quoi ??? Une solution à ne pas partager.
Bon, je vais faire des tests avec des transistors et des résistances...
DAUDET78
DAUDET78 ★★★★★★★ 13/05/2017, 17h31 #59  
Posté par Uriel

Bon, je vais faire des tests avec des transistors et des résistances...

Montre ton schéma avant de câbler ....
__________________
L'age n'est pas un handicap .... Encore faut-il arriver jusque là!
DAUDET78
DAUDET78 ★★★★★★★ 13/05/2017, 17h33 #60  
J'ai oublié , tu adores ça : LOL
__________________
L'age n'est pas un handicap .... Encore faut-il arriver jusque là!
AUDIOVALVE
AUDIOVALVE ★★★★★★★ 13/05/2017, 17h40 #61  
Posté par Uriel

il y a quoi ??? Une solution à ne pas partager.
Bon, je vais faire des tests avec des transistors et des résistances...



il y a .... de nombreuses années !

attention à la parano !
Uriel
Uriel ☆☆☆☆☆☆ 13/05/2017, 17h42 #62  
Bah oui j'adore ça !

J'aurais juste apprécié qu'on me file un nom ou type de schéma, genre un totem-pole mais qui permet un niveau haut plus élevé, tout simplement.
AUDIOVALVE
AUDIOVALVE ★★★★★★★ 13/05/2017, 17h46 #63  
t'as pas encore pigé que PLUS PERSONNE ne pratique comme ça ??
DAUDET78
DAUDET78 ★★★★★★★ 13/05/2017, 17h51 #64  
Posté par Uriel

J'aurais juste apprécié qu'on me file un nom ou type de schéma, genre un totem-pole mais qui permet un niveau haut plus élevé, tout simplement.

Faut savoir ! Quand je te donne une info, tu as toujours un argument pour dire que ça vaut rien ..... On fini par se lasser.

Bon Diou, on est en 2017 ! Tu prends un driver de NMOS et basta ! Je t'ai donner un lien .
Tu as deux drivers en boitier DIL8 . Un schéma , pas équivalent en performance, c'est minimum 3 Transistors, 1 diode, 5 résistances, 3 condensateurs
__________________
L'age n'est pas un handicap .... Encore faut-il arriver jusque là!
AUDIOVALVE
AUDIOVALVE ★★★★★★★ 13/05/2017, 17h54 #65  
en fouinant un peu...

https://qph.ec.quoracdn.net/main-qi...6d15db71205babe

ce montage fais l'interface entre une commande bas niveau et une sortie à tension plus élevée

il manque une résistance à l'entrée AMHA

plus sioux :

http://seventransistorlabs.com/Images/Gate_Driver.png

Dernière modification par AUDIOVALVE 13/05/2017 à 18h14.
maî
maî ★★★★★☆☆ 13/05/2017, 18h04 #66  
un transistor 3 résistances cela te convient ?
__________________
le souffle du vent passe ...........

Dernière modification par maî 13/05/2017 à 19h08. Motif: resistance +1 :-)
DAUDET78
DAUDET78 ★★★★★★★ 13/05/2017, 18h06 #67  
Posté par AUDIOVALVE

il manque une résistance à l'entrée AMHA

Non, le TL494 est en collecteur ouvert. Pas son µC !
__________________
L'age n'est pas un handicap .... Encore faut-il arriver jusque là!
AUDIOVALVE
AUDIOVALVE ★★★★★★★ 13/05/2017, 18h08 #68  
Posté par DAUDET78

Non, le TL494 est en collecteur ouvert. Pas son µC !


c'est bien pourquoi ;)
Uriel
Uriel ☆☆☆☆☆☆ 13/05/2017, 19h07 #69  
Merci les gens !
Audiovalve, merci pour tes schémas, je vais tester ça sous peu !!!

Vouiiii un transistor et deux résistances convient ! Mais il faut que ce ça suive, un inverseur grillerais mes bobines au démarrage du programme.

Je vous tiens au courant

Bonne soirée
maî
maî ★★★★★☆☆ 13/05/2017, 19h11 #70  
ce qui doit suivre c'est le transistor

tu le montes en switch sur la gate du mosfet avec résistance de tirage sur le 12V ,il faut juste inverser cote arduino.


heu... c'est 3 résistances
__________________
le souffle du vent passe ...........
DAUDET78
DAUDET78 ★★★★★★★ 13/05/2017, 19h52 #71  
Posté par Uriel

un inverseur grillerais mes bobines au démarrage du programme.

LOL
Il y a quelques temps, on a inventé la PullUP !
Pour info, un µC, au reset , toutes les broches sont en entrées
__________________
L'age n'est pas un handicap .... Encore faut-il arriver jusque là!
michelg34
michelg34 ☆☆☆☆☆☆☆ 22/05/2017, 17h18 #72  
Bonjour,
A Uriel, je suggèrerais de changer le transistor IRF3205 (largement surdimensionné = une des principales causes du non fonctionnement) par un modèle type niveau logique à plus faible charge de grille, de supprimer l'opto-coupleur, de garder les 330ohms (donc commande directe par le microcontroleur 5V comme il a été essayé), et d'ajouter une diode de roue libre (entre drain du mosfet = sortie relais et 12V, cathode sur le 12V). Cela devrait permettre de conserver le circuit imprimé. Avec un transistor mosfet canal N 60V (ou 40V), charge de grille <25nC, resistance passante jusqu'à 50-60mohm, une fréquence basse de 32kHz par exemple, le montage devrait fonctionner correctement sans chauffer. Chez rs-particulier par exemple, ça devrait couter moins d'1euro HT piece et sans frais de port si commande le WE. Les transistors mosfet niveau logique sont spécifiés (résistance à l'état passant) avec une tension de commande (vgs) de 5V et ont généralement un "L" dans leur référence. par exemple FQP20N06L, IRLZ34NPBF, IRL2703PBF, etc...
Sans vouloir remettre de l'huile sur le feu, le plus gros problème dans la commande originelle vient de la résistance "pull-down" de 10k ... (en non des 330ohms). C'est à la coupure que le mosfet s'éteint trop lentement. Evidemment, un mosfet surdimensionné (charge de grille énorme), une charge inductive et pas de diode de roue libre n'arrangent pas les choses...
cdlt.
Uriel
Uriel ☆☆☆☆☆☆ 22/05/2017, 17h39 #73  
Merci Michelg34,
Oui j'en étais arrivé à cette conclusion, c'est pour ça que j'avais assez vite commandé des Mosfets AOD4184A finalement moins chers 1,2€ les 10pcs livrés, et qui ont une tension mini de Gate bien plus faible, donc sont utilisable directement en sortie de µC.
Oui, je vais voir si une diode de roue libre de 1A chauffe.

Effectivement, au début de ce fil, on m'a expliqué que les résistances n'étaient pas adaptées à cause de la capacité de grille, j'avais négligé ça c'est certain.
Je vais voir avec 50ohm en sortie de µC et 330 de pull-down dans un premier temps.

Merci !
michelg34
michelg34 ☆☆☆☆☆☆☆ 22/05/2017, 19h12 #74  
Si tu commande en direct par le microcontrolleur, ne baisse pas le pull-down à 330ohms ça va trop consommer et risque d'écrouler la commande du microcontrolleur pour rien. Garde 10kohm. Cela sert uniquement en phase de démarrage, entre la mise sous tension de la carte et l'instant où tu programme la patte en sortie (type "push-pull", pas collecteur ouvert). En effet dans cette phase de démarrage, la patte est probablement une entrée, et ne pas avoir de "pull-down" laisserait la commande flottante avec risque d'allumer à moitié le transistor... Il faut aussi garder une résistance série (les 330ohms du début que tu voudrais passer à 50) pour éviter des courant trop élevé dans la patte du micro. A long terme, c'est pas très bon. Une diode rapide (ou schottky) de 1A devrait convenir, il faudra calculer le courant moyen dedans et vérifier qu'il est inférieur à 1A. Si par exemple tu sors 2A sur une charge inductive (bobine de relais par exemple) avec un rapport cyclique de 70%, la diode verra 2A sous un rapport cyclique de 30% soit 0.6A. Pour une diode rapide (Fast, UltraFast ou Schottky), c'est acceptable. (attention, pas de 1N400x qui sont des diodes standard). En jetant un coup d'oeil à AOD4184A, la charge de grille est plus faible (27nC) mais cela reste un transistor surdimensioné par rapport au besoin. (résistance passante à 9,5mohms). Penser qu'un transistor à la résistance la plus basse possible donnera la plus faible dissipation est un leurre... Car si on n'est pas assez fort pour le commander suffisamment vite, l'effet est inverse, n'est ce pas ? ...
cdlt.
michelg34
michelg34 ☆☆☆☆☆☆☆ 22/05/2017, 19h19 #75  
Dans la commande avec optocoupleur, l'allumage (charge de la grille du transistor) se faisait sous 330ohms, mais la coupure (decharge de la grille) sous 10kohm... Dans le cas de la commande directe par le microcontroleur avec une sortie en mode "push-pull", la charge et la décharge se font au travers de la résistance série 330ohms (ou 50), le 10k du "pull-down" étant négligeable. Et si la charge de grille est faible, ça va vite et le transistor chauffe peu pendant la commutation.
cdlt.
Uriel
Uriel ☆☆☆☆☆☆ 23/05/2017, 13h29 #76  
Merci bien pour cette longue explication.
oui oui, j'avais bien conscience de cette tendance au Drain "flottant" à l’allumage et c'est bien pour ça que j'y ai mis 10Kohm pour la maintenir au niveau bas, 0 par défaut. (J'avais déjà eu des surprises il y a quelques temps sans !!).

Je savais aussi pour les diodes rapide, j'ai mis une UF4007 de trr75nSec : sous 1A, elle chauffe correctement alimenté en 3V avec un rapport cyclique de 1/2 environs à 1KHz.
Mais sous 12V, mêmes conditions avec un rapport cyclique de 50/256, même si l'alim débite 0.6A, elle monte à 100°C en une dizaine de secondes environs... Du coup, mince je ne sais plus quoi faire. Sinon, la mosfet est à peine tiède, et je pense qu'elle est chauffée par la carte, transmise par la diode rapide.

Je vais essayer de voir comment remplacer la diode de roue libre par une mosfet ou équivalent, un composant qui dégage moins de puissance joule quoi.
Et je cherche pour cela une mosfet sans protection par diode intégrée. (pour boucler le courant de décharge).

Je me demande comment font les industriels pour commander des grosses inductances...
(Edit : tiens, en fouinant, je suis tombé sur les IGBT qui remplissent cette fonction... A voir).

Dernière modification par Uriel 23/05/2017 à 13h49.
DAUDET78
DAUDET78 ★★★★★★★ 24/05/2017, 07h19 #77  
Posté par Uriel

Je vais essayer de voir comment remplacer la diode de roue libre par une mosfet ou équivalent, un composant qui dégage moins de puissance joule quoi.
Et je cherche pour cela une mosfet sans protection par diode intégrée. (pour boucler le courant de décharge).

Tiens, il a oublié les LOLs . Une belle occasion de ratée .
__________________
L'age n'est pas un handicap .... Encore faut-il arriver jusque là!
maî
maî ★★★★★☆☆ 24/05/2017, 09h54 #78  
77 posts et tout cela pour finir par changer de mosfet :-) bien réfléchit cela. Je pensais à tort que tu ne voulais pas changer de mosfet, tout comme tu ne voulais pas de max.

bricole bien.....

A+
__________________
le souffle du vent passe ...........
jarek
jarek ★★★★★☆☆ 24/05/2017, 10h24 #79  
Posté par Uriel

Je savais aussi pour les diodes rapide, j'ai mis une UF4007 de trr75nSec : sous 1A, elle chauffe correctement alimenté en 3V avec un rapport cyclique de 1/2 environs à 1KHz.
Mais sous 12V, mêmes conditions avec un rapport cyclique de 50/256, même si l'alim débite 0.6A, elle monte à 100°C en une dizaine de secondes environs... Du coup, mince je ne sais plus quoi faire. Sinon, la mosfet est à peine tiède, et je pense qu'elle est chauffée par la carte, transmise par la diode rapide.

Je vais essayer de voir comment remplacer la diode de roue libre par une mosfet ou équivalent, un composant qui dégage moins de puissance joule quoi.
Et je cherche pour cela une mosfet sans protection par diode intégrée. (pour boucler le courant de décharge).

Je me demande comment font les industriels pour commander des grosses inductances...
(Edit : tiens, en fouinant, je suis tombé sur les IGBT qui remplissent cette fonction... A voir).


Bien d'accord avec DAUDET78, ça manque de LOL . . .
__________________
Sauf erreur ou omission . . .
dspix
dspix ★★★★★★★ 24/05/2017, 11h33 #80  
Comme d'hab, on a un cahier des charge inexistant !

On aurait connu des le départ le courant a commuté, la suggestion d'utiliser des MOS adapté aurait été sans doute plus évidente....
__________________
A+
Damien
Uriel
Uriel ☆☆☆☆☆☆ 24/05/2017, 21h40 #81  
Je suis navré de ne pas avoir été très clair en effet sur le montage, les conditions, et le "cahier des charges". C'est vrai.
Mais l'on a quand même avancé, et je suis sûr que des dizaines de personnes par la suite pourrons bénéficier des explications sur le Totem Pole et les temps de commutations dues aux capacités de la Gate. Pour ma part c'est certain que je vais avoir à le réutiliser.

En tout cas, je suis loin d'avoir fini.
Pour le courant, en fait comme il s'agit de correction, il peut, enfin dans l'idéal, c'est bien s'il peut monter quelques millisecondes à une forte valeur, type 10A, mais en moyenne, chaque bobine ne devrait pas dépasser 1A.
Ensuite, je fais quelque chose d'assez universel susceptible de travailler avec d'autres matériels, à autre inductance et certainement plus fort courant. C'est pour ça que j'ai "surdimensionné" les mosfets.

Donc vous n'avez pas de piste pour le bouclage de roue-libre en fort courant (à défaut de LOL) ?
Merci
DAUDET78
DAUDET78 ★★★★★★★ 24/05/2017, 21h55 #82  
Posté par Uriel

Donc vous n'avez pas de piste pour le bouclage de roue-libre en fort courant

Tu fais comme tout le monde ! Tu mets une diode rapide qui supporte, au moins, le courant de la bobine .
__________________
L'age n'est pas un handicap .... Encore faut-il arriver jusque là!
Uriel
Uriel ☆☆☆☆☆☆ 24/05/2017, 22h00 #83  
Oui mais j'avais vu à plusieurs endroit il y a longtemps des montages qui permettent de fermer des interrupteurs (type transistor) de roue-libre au moment ou l'on ouvre les circuits "inductifs". Et j'aimerais trouver ces composants.

(Parce que ça finit par me faire beaucoup de perte joule pour rien, et je sais que des grosses machines utilisent ces systèmes...)
jarek
jarek ★★★★★☆☆ 25/05/2017, 10h09 #84  
Posté par Uriel

(Parce que ça finit par me faire beaucoup de perte joule pour rien . . .


Où ça les pertes Joule ?
Dans les diodes de roue libre ?
__________________
Sauf erreur ou omission . . .
relai
relai ★★★☆☆☆☆ 25/05/2017, 13h51 #85  
Un peut d'humour
Moi ,c'est mon cerveaux qui perd des joules ici
tontonbidule
tontonbidule ★★★★★☆☆ 27/05/2017, 00h08 #86  
Posté par Uriel

Pour la fréquence, l'idéal est le plus élevé, genre 32 ou 64KHz, mais je ne pense pas que les photocoupleurs+mosfet fonctionnent bien.
- Ha oui, la mosfet chauffe à mort, elle dépasse 100°C en moins de 5Sec en limitant le courant à 1.7A... Si je soude une diode rapide (75nSec) en parallèle, c'est elle qui chauffe très vide, donc la chaleur est dû à la roue-libre de la bobine...



bonjour uriel je n'ai pas tes connaissances en électronique mais je suis curieux !
voici mes questions :

pourquoi tu souhaites une fréquence la plus élevée possible ? 32 ou 64khz et pourquoi tu n'essayes pas plus encore ?

c'est quoi une mosfet ?

c'est quoi une roue libre de bobine ?

je possede un vélo avec une roue libre mais je ne connais pas ce que c'est une roue libre de bobine
merci de tes éclaircissements sur ces 3 points...
Uriel
Uriel ☆☆☆☆☆☆ 28/05/2017, 22h43 #87  
Posté par tontonbidule

bonjour uriel je n'ai pas tes connaissances en électronique mais je suis curieux !


Merci pour l'ironie ! Bon, je vais quand même expliquer ma démarche...

voici mes questions :

pourquoi tu souhaites une fréquence la plus élevée possible ? 32 ou 64khz et pourquoi tu n'essayes pas plus encore ?


Pour limiter les variations de courant dans la bobine, afin qu'elle soit le plus linéaire possible... Et si je parle de monter la fréquence, c'est parce que les modules industriels vont dans cette direction pour limiter les variations.

c'est quoi une mosfet ?


Un transistor à grille, un peu différent d'un classique. Un interrupteur dans l'idéal, un peu plus compliqué en pratique !!

c'est quoi une roue libre de bobine ?


La diode qui sert à boucler le courant d'auto-induction de la bobine, qui cherche à se décharger par tout les moyens en élevant la tension(di/dt).

je possède un vélo avec une roue libre mais je ne connais pas ce que c'est une roue libre de bobine merci de tes éclaircissements sur ces 3 points...


Le petit jeu étant terminé, vous pourriez m'aider s'il vous plait ? Ou tout simplement m'ignorer. Ce serait gentil !

(Et les pertes joules je pensais à celles des diodes : la puissance perdue est dû au courant fois la tension de seuil)

Dernière modification par Uriel 28/05/2017 à 22h49.
tontonbidule
tontonbidule ★★★★★☆☆ 29/05/2017, 00h14 #88  
bonsour uriel

bon alors en 1er tu as un gros (voir un très gros )problème avec le féminin et le masculin...
une mosfet ? non un transistor mosfet mon cher ami
afin qu'elle soit le plus linéaire possible ? non afin qu'il (le courant) soit le plus linéaire possible.
bon passons pour le reste audiovalve a des le début indiqué qu'il faut utiliser un driver de mosfet.
tonton daudet a indiqué aussi cela ...
ils sont pénibles ces vieux non !
déja tu aurais envoyé un schéma on peut ensuite discuter avec toi garder ton schéma ne sert à rien !
tu crois que ton calcul sur le Thau=RC est bon ?
tu indiques aussi qu'une bibine se décharge c'est pour ca que l'on place une diode de roue libre ?
non une bibine ne se décharge pas une capa se décharge ou se charge une inductance non.
ensuite elle peut emmagasiner de l'énergie(j) mais l'énergie ce n'est pas de la charge (q)
donc primo il faut surtout bien écrire en francais
ensuite fais ton calcul exact avec ta sortie de µC avec les pistes comme des inductances à la place de la jonction de grille tu places une capa de grille.
tu verras que tu seras loin du compte.
ensuite le choix de la fréquence ? il faut calculer le taux d'ondulation du courant 3khz suffit amplement sauf que l'oreille le vit très mal c'est pour ca que les hacheurs travaillent à 20khz l'oreille ne capte plus les ultras sons provoquer par la vibrations mécaniques des conducteurs et bibines...
ensuite un driver de mosfet est capable de commander avec un VGS plus grand que ton VOH qui reste trop faible et surtout il sera capable de cracher 1,5A ou 2A necessaire pour faire monter assez vite la tension de grille
dspix
dspix ★★★★★★★ 29/05/2017, 09h41 #89  
Salut,

Piloter un MOS directement avec un µC est possible lorsqu'on travaille avec des faible de courant. Un petit MOS compatible logic level dispose d'une faible capa de grille, ce qui permet de le driver directement depuis un µC sans driver. Mais on est vite limité en fréquence de commutation et en courant de sortie. Dans ton cas, seul un drivers de MOSFET peut faire l'affaire, que tu choisisses d’utiliser un composant intégrer, ou de le faire de façon discrète ne regarde que toi.

Une diode de roue libre a le gros défaut d'éteindre lentement le courant. A toi de voir si c'est compatible avec ton application. S'il te faux une rupture brutale du flux, alors seule un commande en pont pourra convenir (avec récupération d’énergie dans le rail d'alim qu'il faudra stocker : grosse capa ou dissipé : limiteur shunt).
__________________
A+
Damien
Répondre

Page 2 sur 2