ABCelectronique : portail d'information dans le domaine de l'électronique

Merci de ne pas poster des messages en relation avec le piratage.


    Forums de Abcelectronique > Electronique Analogique et Numérique
  » A propos de magnetron
Identifiant Se souvenir de moi ?
Mot de passe
Répondre     Nouvelle discussion
A propos de magnetron

 

tes.warin
tes.warin ☆☆☆☆☆☆ 13/03/2017, 09h37 #1  
Bonjour
J'ai coupé un magnetron,de four micro ondes, il y a une paire d'année, et je me suis aperçu, il y a 6 mois, que la cathode d'un magnetron contient du thorium, qui est radioactif, d'ou ma question: est-ce dangereux. ...je pose cette question à ceux qui connaissent le magnetron.

Dernière modification par tes.warin 13/03/2017 à 10h06.
paski
paski ★★★★☆☆☆ 13/03/2017, 10h51 #2  
Saluuuut,

Tu trouvera ta réponse sur wikipédia.

Bonne journée
__________________
Est-ce que les points GODWIN ont une valeur marchande ?
AUDIOVALVE
AUDIOVALVE ★★★★★★★ 13/03/2017, 10h57 #3  
les Républicains en ont marqué un superbe ce WE....
kabak_85
kabak_85 ★★★★★★ 13/03/2017, 17h50 #4  
Ce n'est pas la radioactivité en tant que telle qui est dangereuse. Le danger c'est la dose reçue par le corps.

Je viens d'essayer avec petit compteur Geiger, je ne détecte pas plus de radio-activité à coté du four qu'ailleurs dans la maison.
__________________
"Un probleme bien posé est a moitié résolu"
André01
André01 ★★★★☆☆☆ 14/03/2017, 09h20 #5  
Bonjour tes.warin,
Ne panique pas avec l'oxyde de thorium qui est déposé sur le filament des magnétrons, comme d'ailleurs sur tous les filaments de chauffage de tubes électroniques (vieux tubes TSF, tubes cathodiques de TV...).
Le thorium 232 naturel est très faiblement radioactif et émetteur alpha, donc rayonnement arrêté par une feuille de papier ou simplement la peau. Sa "période" est de 14 milliards d'années, c'est à dire à peu près l'âge de notre univers, donc peu de désintégrations par seconde.
De plus, cet oxyde de thorium est utilisé dans des objets d'usage courant, tel les lampes à gaz butane pour le camping, où le manchon qui brille sous la flamme du gaz est composé en grande partie de cet oxyde.
Le seul risque hypothétique serait que tu grattes des dizaines de filaments de magnétron et que tu les sniffes pour faire pénétrer les particules dans tes poumons.
A part ce cas, dors tranquille !
A+, André
AUDIOVALVE
AUDIOVALVE ★★★★★★★ 14/03/2017, 10h13 #6  
pour la petite histoire , c'eût été un choix bien plus pertinent pour les centrales nucléaires :

http://www.techniques-ingenieur.fr/...vantages-10261/
dspix
dspix ★★★★★★★ 14/03/2017, 10h43 #7  
Posté par AUDIOVALVE

pour la petite histoire , c'eût été un choix bien plus pertinent pour les centrales nucléaires.



ça dépend de quel point de vu on se place :

Coté désavantages, en cherchant bien, il y en a quelques uns, mais le principal est : on ne peut pas produire d’armes nucléaires avec une centrale au thorium.



Malheureusement comme d'habitude, les choix politiques...
__________________
A+
Damien
AUDIOVALVE
AUDIOVALVE ★★★★★★★ 14/03/2017, 10h45 #8  
j'en était bien conscient....

autre avantage , le thorium n'est pas rare dans la nature
André01
André01 ★★★★☆☆☆ 14/03/2017, 10h49 #9  
Bonjour AUDIOVALVE,
Et oui, tu as raison, et j'en sais quelque chose pour avoir fait ma carrière dans le nucléaire.
Nous avions d'ailleurs une filière qui permettait de multiplier par au moins 50 la valeur énergétique de l'uranium présent sur notre planète, ça s'appelait les réacteurs à neutrons rapides refroidis au sodium (RNR).
Mais cette filière utilisée par les Français, les Russes et les Indiens, et pour notre dernier réacteur, en collaboration européenne avec nos amis Italiens et Allemands, cette filière a été torpillée par nos politiques suite à un sombre accord gouvernemental entre socialistes et verts.
Ça nous a couté de nombreux milliards et pendant ce temps là, d'autres pays travaillent activement sur la 4ème génération dont la technologie s'apparente à celle des RNR.
Mais consolons-nous : on va avoir ITER à Cadarache, l'énergie du soleil sur la terre, et en plus inépuisable...enfin, si ça fonctionne sans péter !
A+, André
AUDIOVALVE
AUDIOVALVE ★★★★★★★ 14/03/2017, 10h52 #10  
tu veux parler de SUPERPHENIX ?

il faudra , un jour ou l'autre , que les responsables de sa fermeture passent devant la haute cour de justice !
(celle qui juge ministres et autres irresponsables politiques pour leurs
agissement durant leur mandat)

inutile de les citer , c'est leur faire trop d'honneur.

Dernière modification par AUDIOVALVE 14/03/2017 à 10h56.
paski
paski ★★★★☆☆☆ 14/03/2017, 18h27 #11  
Saluuut,

Il en a fait couler de l'encre le SUPERPHENIX. Mais d'après mes souvenirs le sodium pouvait prendre feu au contact de l'air s'il y avait une cassure dans les conduites de refroidissement, non? Et en plus il y avait les Suisses qui avaient aussi le trouillomètre à zéro.
Zéro est arrivé-hé-hé, sans s’presser-hé-hé, le gland Zéro, le gros Zéro…

Tschüss
__________________
Est-ce que les points GODWIN ont une valeur marchande ?
AUDIOVALVE
AUDIOVALVE ★★★★★★★ 14/03/2017, 20h01 #12  
les suisses , qu'ils rendent le trésor nazi avant de la ramener !
André01
André01 ★★★★☆☆☆ 14/03/2017, 20h12 #13  
Bonsoir AUDIOVALVE,
Posté par AUDIOVALVE

tu veux parler de SUPERPHENIX ?

OUI !
Quant à voir les politiques de l'époque traduits en justice, faut pas rêver ! Une fois de plus, les milliards engloutis en pure perte seront pour notre pomme, nous petits contribuables qui observons nos impôts partir en fumée...
@ Paski : oui, le sodium s'enflamme spontanément à l'air au delà de 115 °C environ. Mais par définition, les tuyauteries d'installations industrielles sont normalement étanches. Cependant, le cas de fuite est envisagé et selon les contenants de sodium, on dispose soit d'une double enveloppe, soit de systèmes de détection et d'isolement qui évite l'incendie. Et ce sodium est utilisé dans bien d'autres installations que le nucléaire (chimie, pharmacie...).
Et pour les Suisses (surtout les Genevois) qui sont toujours à nous chercher des poux dans la tête, il faut se rappeler qu'ils ont encore 5 tranches en fonctionnement, dont certaines sont encore plus vieilles que Fessenheim.... (https://www.kernenergie.ch/fr/les-c...---1--1042.html)
Et un petit complément sur les réacteurs de 4ème génération : https://fr.wikipedia.org/wiki/ASTRID_(r%C3%A9acteur)
A+, André

Dernière modification par André01 14/03/2017 à 20h21.
tes.warin
tes.warin ☆☆☆☆☆☆ 18/03/2017, 19h22 #14  
Merci pour vos réponses,en particulier à André01

Autre question: toujours sur le magnetron: en le coupant,... à la disqueuse, j'ai peut-etre coupé dans 1 piece ou 2 en ceramique d'oxyde de bérylium, qui est tres dangereuse à respirer, mais vu la quantité, ça ne m'inquiete pas trop, je voudrai surtout savoir si, la coupant avec cette tronçonneuse, et donc la menant éventuellement à haute température, je n'aurais pas changé sa constitution, en la faisant passer de céramique d'oxyde de béryllium à autre chose; ce que j'ai lu me fait planer un doute....
Merci
André01
André01 ★★★★☆☆☆ 18/03/2017, 21h26 #15  
Bonsoir,
Posté par tes.warin

et donc la menant éventuellement à haute température, je n'aurais pas changé sa constitution, en la faisant passer de céramique d'oxyde de béryllium à autre chose; ce que j'ai lu me fait planer un doute


La forme oxyde du béryllium est une des plus stable. Si tu n'as pas mis cette poussière d'oxyde en contact avec une substance puissamment réductrice, je ne vois pas en quoi elle pourrait se transformer.
Et il faut aussi relativiser... Le moindre produit chimique devient un danger... alors qu'on l'utilisait il y a des années sans hécatombe humaine.
Le béryllium sous forme de silicate cristallisé est le béryl, pierre semi-précieuse, de différentes couleurs (aigue-marine, émeraude, morganite...).
J'ai acheté, quand j'étais à Madagascar, un béryl rose (morganite) pour ma femme. Les tailleurs de ces pierres s'activaient dans des échoppes ouvertes sur la rue à tailler, poncer, polir ces pierres sans protection particulière (pas de masque, pas d'aspiration des poussières...) et vu l'âge de ces vieux artisans, je ne pense pas qu'ils en aient souffert.
C'est un peu comme avec l'amiante. Aujourd'hui, si l'on veut percer un trou dans une plaque d'Eternit amiantée, il faut pratiquement revêtir la tenue "mururoa" des essais nucléaires... Alors que le risque est essentiellement pour les travailleurs qui ont manipulé l'amiante pulvérulente pendant des années. Ce n'est pas parce que l'on respire quelques fibres d'amiante de temps en temps que l'on va déclencher un cancer du poumon (asbestose).
J'ai moi-même coupé plusieurs magnétrons en rondelles pour voir leur constitution, et j'ai sûrement entamé la céramique du culot sans me soucier de sa composition. 15 ans plus tard, je suis toujours en vie et en bonne forme pour mon âge (73 ans).
Alors, pas de panique !
A+, André
tes.warin
tes.warin ☆☆☆☆☆☆ 20/03/2017, 14h33 #16  
Merci Andre01
L'oxyde de béryllium est inerte et stable , on est d'accord?, mais mis en presence de sulfate de plomb en tres faible quantité, ça donne quoi? j'ai nettoyé des bornes de batterie, l'année derniere, et je n'ai pas nettoyé mes outils tout de suite.....

Je ne suis pas chimiste et je ne sais pas ce qu'est une matiere réductrice...
André01
André01 ★★★★☆☆☆ 21/03/2017, 21h21 #17  
Bonsoir tes.warin
Posté par tes.warin

L'oxyde de béryllium est inerte et stable , on est d'accord?, mais mis en présence de sulfate de plomb en très faible quantité, ça donne quoi?


Là, je ne comprends plus... Quel est ton problème ? D'avoir mis en contact un culot de magnétron, qui pourrait contenir des traces d'oxyde de béryllium, avec du sulfate de plomb sur des bornes de batterie mal entretenues ? Et le tout en très faibles quantités comme tu le dis !
Il existe des millions de composés en chimie minérale, et si tu veux savoir ce que donne le contact de chacun avec tous les autres de ces composés, on n'est pas sorti de l'auberge....
J'ai des dizaines de magnétrons, coupés en morceaux ou entiers, stockés dans mon atelier. il y a aussi des batteries peut-être sulfatées, et bien d'autres choses et autres produits chimiques, et malgré tout ce bazar, je vis bien et ne me pose pas toutes ces questions.
Alors, pas de paranoïa, calme-toi sur ce sujet et soit zen...
Si l'oxyde de béryllium était très dangereux, il ne serait pas monté dans ton micro-ondes ! Surtout quand tu sais comment son traités les micro-ondes mis au rebut dans les DEEE (Déchets des Equipements Electriques et Electroniques) : tout est joyeusement broyé et on essaye d'en récupérer les métaux valorisables (cuivre, alu, fer...) ; le reste en enfoui dans les décharges de classe 2.
Pour les corps "réducteurs", va consulter ce petit cours de chimie sur les réactions d'oxydo-réduction : https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%...or%C3%A9duction
A+, André

Dernière modification par André01 21/03/2017 à 21h25.
jarek
jarek ★★★★☆☆☆ 22/03/2017, 09h16 #18  
Posté par tes.warin

L'oxyde de béryllium est inerte et stable , on est d'accord?, mais mis en presence de sulfate de plomb en tres faible quantité, ça donne quoi ?


Si tu considères qu'il est stable et inerte ta question n'a pas de sens.
C'est pour le plaisir d'inventer des problèmes ?
__________________
Sauf erreur ou omission . . .
tes.warin
tes.warin ☆☆☆☆☆☆ 26/03/2017, 21h40 #19  
Oui, je crois que j'ai paniqué, en fait l'oxyde de béryllium , on le cerne mal, parce que , à part tres peu de monde, personne ne connait,et là ou on en parles, c'est pour dire que c'est tres dangereux...
En définitive, je suppose que la céramique d'oxyde de béryllium n'est pas plus dangereuse que les plaques fibro ciment, c'est à dire: vaut mieux ne pas en respirer la poussiere ou la poudre quand on en coupe occasionnellement, mais ça s'arrete là......
André01
André01 ★★★★☆☆☆ 27/03/2017, 14h59 #20  
Bonjour tes.warin,
Bon, je vois que tu as enfin compris, et qu'il ne faut pas se laisser intoxiquer par tout ce qui circule sur la toile...
A+, André
tes.warin
tes.warin ☆☆☆☆☆☆ 06/04/2017, 14h10 #21  
J'ai coupé la cathode en tugstene thorié du magnetron avec une disqueuse, je suppose donc que je peux me resservir de cette disqueuse sans probleme
Merci André; .....oui, je suis stréssé, mais je me soigne....
AUDIOVALVE
AUDIOVALVE ★★★★★★★ 06/04/2017, 15h07 #22  
quand j'étions dans les radars , on nous interdisait de démonter, remonter ce genre de transo.

ça passait par un labo spécialisé.

d'où ma parano ;)
philippe77
philippe77 ★★★★☆☆☆ 06/04/2017, 15h23 #23  
Posté par tes.warin

J'ai coupé la cathode en tugstene thorié du magnetron avec une disqueuse, je suppose donc que je peux me resservir de cette disqueuse sans probleme
Merci André; .....oui, je suis stréssé, mais je me soigne....




oui bien sur puisque ton disque contient de l'amiante!
tes.warin
tes.warin ☆☆☆☆☆☆ 06/04/2017, 16h37 #24  
Je ne vois pas le rapport avec l'amiante du disque!
paski
paski ★★★★☆☆☆ 06/04/2017, 17h19 #25  
amiante=cancer des poumons
__________________
Est-ce que les points GODWIN ont une valeur marchande ?
André01
André01 ★★★★☆☆☆ 09/04/2017, 21h06 #26  
Bonsoir paski,
Posté par paski

amiante=cancer des poumons


Là aussi, faut pas paniquer avec l'amiante. Tout est question de proportion...
Je me souviens qu'au début des années 60, j'avais brossé et décapé avec disque abrasif monté sur perceuse un toit de la maison de mes parents en tôles ondulées Eternit, donc d'amiante-ciment, pour éliminer les lichens. Il y avait bien sûr des poussières que j'ai respirées.
Dans mon entrée en vie professionnelle, en 1970, j'étais sur un chantier où je traversais plusieurs fois par jour la zone des calorifugeurs utilisant l'amiante pour protéger les tuyauteries haute température.
Et qui dans ces années, n'a pas changé ses plaquettes de frein de R4L ou R5 contenant aussi de l'amiante, en utilisant la soufflette de l'atelier pour éliminer cette poudre noire sur les moyeux, en en respirant un peu ?
Et bien, lors de ma mise à la retraite par mon employeur, examen radiologique détaillé de mes poumons -> RAS, et 17 ans plus tard, aucun problème.
Il ne faut pas comparer les personnels qui ont passé des années à respirer quotidiennement ces fibres d'amiante avec ceux qui, occasionnellement, ont pu respirer un peu de cette saloperie.
Donc, s'il reste un peu d'amiante sur un disque de tronçonnage qui a coupé du vieux fibro-ciment, aucun risque.
A+, André
tchitchou
tchitchou ★★★☆☆☆☆ 10/04/2017, 05h51 #27  
Bonjour,
je l'ai appris il y a peu... ça fait un petit moment qu'on (Pline l'ancien, en tout cas) sait que l'amiante est dangereuse ;
https://www.senat.fr/rap/r05-037-1/r05-037-12.html
paski
paski ★★★★☆☆☆ 10/04/2017, 11h21 #28  
Posté par philippe77

oui bien sur puisque ton disque contient de l'amiante!


J'ai un peu cherché sur la toile et j'ai trouvé nul part qu'il y avait de l'amiante dans les disques. De la fibre de verre oui. Je n'ai pas confiance non plus en la fibre de verre. Je porte toujours le plus simple des masques de protection, on ne sais jamais.

Bonne journée
__________________
Est-ce que les points GODWIN ont une valeur marchande ?
Répondre