ABCelectronique : portail d'information dans le domaine de l'électronique

Merci de ne pas poster des messages en relation avec le piratage.


    Forums de Abcelectronique > Electronique Analogique et Numérique
  » Capteur contact Reed
Identifiant Se souvenir de moi ?
Mot de passe
Répondre     Nouvelle discussion
Capteur contact Reed

 

shiva29
shiva29 ☆☆☆☆☆☆ 02/03/2017, 10h53 #1  
Bonjour à tous,

Je souhaiterai avoir votre aide concernant le choix d'un contacteur reed.
En effet, ayant des contraintes de taille et de détection du champ magnétique, il me faut impérativement un reed et non un hall. En NO et très sensible au champ magnétique. Cela dépend de l'aimant me direz vous. celuis-ci est un néodyme de diamètre 2cm épaisseur 1mm.
J'aimerai une détection d'au moins 8 cm voir plus.
Point de vue taille, mes contraintes sont de 2mm maxi d'épaisseur ou diamètre.

merci à tous pour votre aide.

Amicalement.
tontonchristobal
tontonchristobal ★★★★★☆☆ 02/03/2017, 17h32 #2  
Posté par shiva29

Bonjour à tous,

J'aimerai une détection d'au moins 8 cm voir plus.
merci à tous pour votre aide.

Amicalement.



Bonsoir
Tu ne trouvera pas de solution "red" à 8 centimètres de distance, peux-tu nous en dire plus sur l'application ?
__________________
La seule certitude que j’ai, c’est d’être dans le doute. (Pierre DESPROGES)
paski
paski ★★★★☆☆☆ 02/03/2017, 17h52 #3  
Saluuuuuut,

Oublie avec un reed, ça ne fonctionnera jamais à cette distance. Faudra investir dans un détecteur à ultrasons avec un potar trimer qui permet de régler la distance. Mais ça va te couter la peau des fesses.

Tschüss
AUDIOVALVE
AUDIOVALVE ★★★★★★★ 02/03/2017, 17h54 #4  
attendons des détails sur le contexte...
shiva29
shiva29 ☆☆☆☆☆☆ 06/03/2017, 09h50 #5  
merci pour vos réponses.

J'ai essayé avec un reed classique qui détecte à 4 cm.
J'ai commandé des reed très très petits à 10 euros / pièce.... avec une plus forte sensibilité.

L'application est utilisée pour un automate. la pièce qui contient le reed
fait 2.3mm d'épaisseur. A cela, lorsque la pièce contient le reed passe,
une série d’éventements se déclenchent. Celle pièce est mobile et mesure 50mm de diamètre. voila pourquoi je ne peux mettre de hall à l'intérieur.
A tout hasard, quelqu'un aurait'il la gentillesse de mettre un schéma contenant un hall avec amplification en ligne (si cela permet de détecter à une plus grande distance) ?

je vous remercie d'avance pour votre retour.

Amicalement.
dspix
dspix ★★★★★★★ 06/03/2017, 11h08 #6  
Bonjour,

Va falloir nous lacher plus d'info si tu veux de l'aide... C'est quoi cette fameuse pièce qui fait 2,3mm ? Il y'a donc de l’électronique dedans pour lire le contact ? Qui sert a quoi ?
__________________
A+
Damien
Nicomedus
Nicomedus ★★★★★☆☆ 06/03/2017, 11h24 #7  
Ta demande est très difficile à satisfaire (8cm avec aimant et ILS), ça a été déjà dit.

Pour t'aider davantage, il faut qu'on comprenne les raisons de ces contraintes. On n'a pas besoin d'en savoir plus sur les événements déclenchés.
Par contre il faut tout sur la cinématique de la pièce mobile (précision du déplacement et du guidage (rotation, translation, autre), sur la vitesse, les temps de passage, les positions extrèmes
si la distance de mesure est parallèle, perpendiculaire (ou autre) à la trajectoire,
si la position de détection correspond à un passage sans arrêt ou avec arrêt ou en butée mécanique (précision de la position ?),
la précision de position avec laquelle il faut détecter.
Il faut savoir s'il y a une seule pièce mobile ou une production en série (comptage)
la matière de la pièce et celle sur laquelle est fixé l'aimant.

Habituellement l'aimant est sur la pièce mobile et l'ILS ou Hall sur la partie fixe. Est-ce ton cas ?
Je suppose qu'il n'y a que de l'air entre le détecteur et l'aimant (pas de cloison étanche, même amagnétique).

Un croquis de la cinématique avec cotes et un chronogramme seraient les bien venus.

Dernière modification par Nicomedus 06/03/2017 à 11h30.
shiva29
shiva29 ☆☆☆☆☆☆ 06/03/2017, 12h19 #8  
Merci beaucoup pour tous les éléments.
Je vais essayer de faire en croquis.
En attendant, voici quelques explications:
Il y a une seule pièce qui contient l'ILS.
La pièce fonctionne comme un jeton. Au passage de la pièce dans la fente, j'ai un déclenchement qui indique début de l'automate. (quand je dis automate c'est un petit bonhomme style poupée)
concernant la précision il n'y en a aucune. Pas de mesure de distance juste une détection OUI ou NON
à distance d'environ 8 cm. Pourquoi 8cm, vu que c'est un automate avec une grande partie mécanique, cela peut varier entre 7,5 et 8,5 cm entre l'ILS et l'aimant.
L'aimant est sur la partie fixe (paume de main de l'automate) et l'ILS sur la partie mobile (ce qui n'est pas habituel) je vous l'accorde
mais nécessaire dans mon cas. En effet, lorsque la main de l'automate (aimantée) passe au dessus de la pièce (ILS) celle-ci déclenche une action (éteint une led du mobile) et fait tomber la pièce contenant l'ILS.
cette pièce suit ensuite un chemin et arrive à l'utilisateur (comme une canette de coca qui tombe du distributeur). Une Led est allumée dans la pièce (ce qui prouve que la détection a été faite) cela fait un transfert de lumière. (lumière dans la pièce mobile et lumière éteinte dans la boite de l'automate)
L'utilisateur remet la pièce dans la machine, l'automate se déclenche, la led s'éteint puis retourne au niveau du bras de l'automate et rebelote ;)

ce que j'ai besoin est une détection à la distance que je vous ai donné. Derrière, l'ai fais un compteur sur front montant avec en sortie du bit un 1 ou un 0

S'il y a une possibilité avec un hall, je suis naturellement preneur. J'ai vu des hall avec une épaisseur très faible. Je précise aussi que ma pièce (mobile) est alimentée.

Amicalement ;)
dspix
dspix ★★★★★★★ 06/03/2017, 12h37 #9  
Donc, en gros, quand le bras est dans une certaine position, il faut dire à la pièce de s'allumer.

Il y a donc de l’électronique dans la pièce...

Je te propose une solution un peu différente ! Il suffit d'avoir l'info sur la position du bras (que tu dois obtenir a partir d'un capteur sur la tringlerie) dans l'automate. Vu que la pièce est posée sur quelque chose, il suffit de mettre un électroaimant dessous qui activera l'ils.
__________________
A+
Damien
shiva29
shiva29 ☆☆☆☆☆☆ 06/03/2017, 12h40 #10  
Merci de ton aide et de ta réponse rapide.
Je suis chiant... La pièce est posée en effet sur quelque chose (de creux et transparent).. Un verre :)
La pièce et arrive dans le verre et faut pas que visuellement, on voit autre chose que la pièce :)

Amicalement ;)
dspix
dspix ★★★★★★★ 06/03/2017, 12h47 #11  
Posté par shiva29

Merci de ton aide et de ta réponse rapide.
Je suis chiant... La pièce est posée en effet sur quelque chose (de creux et transparent).. Un verre :)
La pièce et arrive dans le verre et faut pas que visuellement, on voit autre chose que la pièce :)

Amicalement ;)



Dans ce cas, pourquoi pas utiliser une liaison RF ou infra-rouge ?
__________________
A+
Damien
shiva29
shiva29 ☆☆☆☆☆☆ 06/03/2017, 12h57 #12  
Car la je ne maitrise pas du tout :( Et les couts également.
Tu as une idée de schéma d'un hall avec amplificateur ?

Amicalement.
Nicomedus
Nicomedus ★★★★★☆☆ 06/03/2017, 13h26 #13  
on y voit un peu plus clair mais pas assez.
tu sais qu'un ILS est relié par des fils à son circuit de traitement. Que deviennent ces fils dans ce cheminement complexe. comment ils ne s'emmêlent pas et n'empechent pas la pièce de suive son chemin.

tu dis que l'aimant est dans la main fixe de la poupée, puis tu dis que la main passe au dessus de l'ILS : contradiction.
tu n'as pas répondu sur les matières et sur les obstacles éventuels dans le champs magnétique.
c'est pas parce que il y a une incertitude de 10mm sur la position de la main que ça justifie la distance de 80mm. Il faut que tu dises très clairement quelle est la raison, technique ou autre, qui impose ces 80mm.
C'est le point dur de ton problème, c'est ça qu'il faut travailler en priorité. ou changer de principe de détection comme suggéré par d'autres.

Je suis chiant... non pas toi. être chiant, ici, c'est ne pas répondre aux questions et s'enferrer dans une pseudo solution sans issue ou inutilement compliquée. on en trouve, même sur ce forum, ils se reconnaitront.

tu dis
faut pas que visuellement, on voit autre chose que la pièce
tu crois qu'on ne verra pas l'ILS, si petit soit-il, et les fils ? il faudrait changer et que la pièce soit un aimant elle-même !
tu dis qu'il y a une source de lumière dans le jeton. là aussi il faut des fils et ça se voit.
j'attends le schéma. je proposerai éventuellement une solution quand j'aurai suffisamment compris, quand les contradictions et les ambiguités auront été levées.

Surtout ne pas se décourager, la phase de clarification du besoin et d'analyse fonctionnelle fait partie intégrante du processus créatif et de découverte d'une solution adaptée. Elle est indispensable.

Dernière modification par Nicomedus 06/03/2017 à 14h38.
dspix
dspix ★★★★★★★ 06/03/2017, 14h02 #14  
Il vaut mieux apprendre et mettre en œuvre une solution adapté plutôt que persister dans une solution maîtrisé mais non adaptée.

Pour une solution rf, on trouve des micro-modules RF qui permettent de causer via un uart par exemple. il faut évidement un micro-contrôleur de chaque coté...

On peut aussi penser a un système optique : un éclairage par le dessus. Il va donc y avoir une ombre projetée sous le bras de l'automate. Lorsque la pièce se retrouve dans l'ombre, elle allume la led. Une simple LDR comme detecteur fera l'affaire. En mettre une sur chaque face si la piece peut etre positionnée d'une coté ou de l'autre...
__________________
A+
Damien
michel95
michel95 ★★★★★☆☆ 06/03/2017, 14h06 #15  
Posté par shiva29

Merci beaucoup pour tous les éléments.
Je vais essayer de faire en croquis.
En attendant, voici quelques explications:
Il y a une seule pièce qui contient l'ILS.
La pièce fonctionne comme un jeton. Au passage de la pièce dans la fente, j'ai un déclenchement qui indique début de l'automate. (quand je dis automate c'est un petit bonhomme style poupée)
concernant la précision il n'y en a aucune. Pas de mesure de distance juste une détection OUI ou NON
à distance d'environ 8 cm. Pourquoi 8cm, vu que c'est un automate avec une grande partie mécanique, cela peut varier entre 7,5 et 8,5 cm entre l'ILS et l'aimant.
L'aimant est sur la partie fixe (paume de main de l'automate) et l'ILS sur la partie mobile (ce qui n'est pas habituel) je vous l'accorde
mais nécessaire dans mon cas. En effet, lorsque la main de l'automate (aimantée) passe au dessus de la pièce (ILS) celle-ci déclenche une action (éteint une led du mobile) et fait tomber la pièce contenant l'ILS.
cette pièce suit ensuite un chemin et arrive à l'utilisateur (comme une canette de coca qui tombe du distributeur). Une Led est allumée dans la pièce (ce qui prouve que la détection a été faite) cela fait un transfert de lumière. (lumière dans la pièce mobile et lumière éteinte dans la boite de l'automate)
L'utilisateur remet la pièce dans la machine, l'automate se déclenche, la led s'éteint puis retourne au niveau du bras de l'automate et rebelote ;)

ce que j'ai besoin est une détection à la distance que je vous ai donné. Derrière, l'ai fais un compteur sur front montant avec en sortie du bit un 1 ou un 0

S'il y a une possibilité avec un hall, je suis naturellement preneur. J'ai vu des hall avec une épaisseur très faible. Je précise aussi que ma pièce (mobile) est alimentée.

Amicalement ;)



Je ne vois pourquoi tu n'utilises pas une pièce aimantée. La raison que tu invoques (aimant dans la paume de la main de l'automate) n'est pas obligatoire, il suffit d'installer un capteur au lieu d'un aimant dans la main de l'automate, ou alors il y a des choses qui m'échappent.
Pour le capteur tu peux utiliser un capteur style fluxgate intégré, comme le DRV425 de Texas:
http://www.ti.com/product/DRV425
A+
Thyratron
Thyratron ★★★★★☆☆ 06/03/2017, 14h06 #16  
Bonjour,
L'Ils ne semble pas être la bonne solution. Ne pas oublier la dispersion de performance, sauf s'il s'agit d'un exemplaire unique.

Il existe des capteurs de champ magnétique analogique (genre boussole électronique) capables de réagir à l'orientation et l'intensité d'un champ magnétique.
Peut être Rfid mais pas assez directif, détection optique par réflexion sur une surface etc. Sans plus d'infos, difficile d'aller plus loin.
shiva29
shiva29 ☆☆☆☆☆☆ 06/03/2017, 14h42 #17  
Posté par Nicomedus


tu dis que l'aimant est dans la main fixe de la poupée, puis tu dis que la main passe au dessus de l'ILS : contradiction.
tu n'as pas répondu sur les matières et sur les obstacles éventuels dans le champs magnétique.



Effectivement l'aimant est dans la main de la poupée et la main passe au dessus de la pièce qui est dans le verre. La pièce contient l'ILS, une batterie, une led. (câblage en série)
La pièce est un jeton en plastique (une pièce) :)
d’où l'épaisseur très petite. La pièce doit être autonome (donner l'information led allumée hors de l'automate)

Le seul obstacle entre l'ILS et l'aimant est un plastique de 5/10ème de
millimètre

Amicalement.
shiva29
shiva29 ☆☆☆☆☆☆ 06/03/2017, 14h51 #18  
Voici un petit croquis représentatif.
Je ne peux mettre un aimant sous la table car la pièce doit rester dans le haut du verre.
il y a au plus près entre l'aimant et la pièce 8cm.
Ensuite, le verre fixé à la table pivote et laisse tomber la pièce pour la récupérer allumée ;)

Amicalement.
Miniatures attachées
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle

Nom :  IMG_5609.JPG
Affichages : 32
Taille :  66,2 Ko
dspix
dspix ★★★★★★★ 06/03/2017, 15h59 #19  
Ton montage ne peut pas marcher si simplement.

Des que L'ils ne sera plus soumis au champs magnétique il va s'ouvrir de nouveau. Il faut donc nécessairement un peu d’électronique.

Bref il faut simplement envoyer un ordre de façon invisible à la pièce pour s'allumer. Donc RF ou IR. Perso je pencherais pour la RF.

Ainsi, quand le bras est au bon endroit, l'automate envoie l'ordre "ALLUME TOI" à la pièce. L'utilisateur la prend, elle reste allumée jusqu’à ce que l'utilisateur la remette la ou il faut (une sorte de monnayeur ?) un capteur détecte la pièce et l'automate envoie alors l'ordre "ETEINTS TOI"
__________________
A+
Damien
Nicomedus
Nicomedus ★★★★★☆☆ 06/03/2017, 23h15 #20  
bien pour le croquis. Mais je ne vois pas ce qui empeche de réduire la distance à 40mm ou moins.

tu as enfin expliqué que le jeton contient une fonction autonome : commencer à émettre de la lumière quand la main de la poupée passe au dessus.

il faut donc la fonction complémentaire : éteindre la lumière quand le jeton passe dans la fente. Dspix à bien vu ça.

une fonction bistable genre bascule JK ou D convient : une apparition du champ allume, la disparition laisse allumé, une nouvelle apparition éteint, la disparition laisse éteint et ainsi de suite.

le capteur Hall TOR est polarisé : il ne réagit que pour un seul sens du champ magnétique.
il faut donc être sûr de la position du jeton dans le verre. S'il tombe librement, c'est pile ou face au sens propre. si l'utilisateur le remet dans la fente dans le mauvais sens c'est aussi la loterie

l'avantage de l'ILS est qu'il n'est pas polarisé magnétiquement. Mais sa position par rapport au champ de l'aimant est quand même importante pour la sensibilité et il faut la maitriser. d'autant plus que la distance est grande
je m'explique dans le dessin joint

Moralité : 1) tout faire pour réduire la distance au minimum. 2) maitriser la position relative de l'aimant et de l'ILS
Miniatures attachées
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle

Nom :  ILS.jpg
Affichages : 16
Taille :  110,0 Ko
Répondre