ABCelectronique : portail d'information dans le domaine de l'électronique

Merci de ne pas poster des messages en relation avec le piratage.


    Forums de Abcelectronique > Hors Electronique (mais technique)
  » différentiel type A et AC
Identifiant Se souvenir de moi ?
Mot de passe
Répondre     Nouvelle discussion
différentiel type A et AC

 

tontonbidule
tontonbidule ★★★★★☆☆ 27/07/2017, 21h53 #1  
bonjour

savez vous comment fonctionne le type A et pourquoi il est nécessaire si plaque de cuisson et lave linge ? alors que le lave vaisselle est exclu ?
ne me dites pas c'est la norme je veux juste comprendre cette logique à deux balles !
comme les appareils de classe 2 je ne comprends pas pourquoi la carcasse ne peut pas être mis à l a terre ! et personne n'a pu comprendre cette logique...
merci de votre aide.
kabak_85
kabak_85 ★★★★★★★ 27/07/2017, 22h16 #2  
Le différentiel de type A détectant les fuites de courant des appareils avec redressement sont effectivement adapté aux appareils avec électronique.
La NF C 15-100 explique d'ailleurs que pour le matériel de classe 1 (carcasse métallique avec prise de terre), un disjoncteur de type A ou B doit être installé pour tout les appareils susceptible de produire des courants de fuite ayant une composante continue. (règle 531.2.1.5)


Pour les appareils de classe 2, on en avant un peu discuté ici : https://www.abcelectronique.com/for...ead.php?t=86464

J'étais tombé sur ce qui était censé être un morceau de la norme définissant les classes et il n'y a pas d'interdiction d'avoir une prise de terre mais simplement l'obligation d'avoir une isolation suffisante pour ne pas avoir besoin de la prise de terre pour assurer la protection de l'utilisateur (question d'interprétation).
__________________
"Un probleme bien posé est a moitié résolu"
tontonbidule
tontonbidule ★★★★★☆☆ 28/07/2017, 07h35 #3  
Posté par kabak_85

Le différentiel de type A détectant les fuites de courant des appareils avec redressement sont effectivement adapté aux appareils avec électronique.
La NF C 15-100 explique d'ailleurs que pour le matériel de classe 1 (carcasse métallique avec prise de terre), un disjoncteur de type A ou B doit être installé pour tout les appareils susceptible de produire des courants de fuite ayant une composante continue. (règle 531.2.1.5).



bonjour

ok mais en quoi une alimentation à découpage peut générer des courants de fuites à composantes continues ?
elle génère du continue mais sur le primaire on reste en sinusoidal pour la tension non ? et le courant il est sinusoidal avec ou sans déphasage et si des pics cela reste un courant alternatif avec des harmoniques point barre non ?
imaginons que le chassis soit relié à la terre cela fait une fuite continue ok mais en quoi en amont on a une composante continue ?
comprenez vous le sens de ma réflexion ?
pym
pym ★★★★★★★ 28/07/2017, 07h36 #4  
Coté primaire, tu redresses et filtre la tension du secteur donc, 315Vdc...
A+
__________________
Je préfère les laides car elles sont plus lumineuses que les ampoulées
dspix
dspix ★★★★★★★ 28/07/2017, 09h03 #5  
Salut,

Il suffit d'une petite simu, ou d'une feuille de papier pour comprendre le raisonnement.

Tu pars d'une source de tension AC dont l'une des bornes est a la masse (référence du simulateur). Tu fais suivre cette source par un pont de diode. et tu crées une fuite entre la borne + et la masse avec une resistance, et tu regardes le courant que tu aura dans la phase : he bien tu n'auras du courant que durant l'alternance positive : on est donc en présence d'un courant avec une composante continue.

Il est vraie que la norme est toujours en retard * ... Aujourd'hui on trouve des alim a découpage dans quasiment tout les produits grand public... Donc limiter le type A au seul circuit LL et cuisson est un non sens...

Pour aller plus loin, il faudrait tout simplement ne mettre que du type A de partout... car rien n'interdit de brancher un appareil classe 1 avec un redresseur (alim a découpage) sur une prise protégé par un type AC... un bon exemple que l'on trouve dans beaucoup de chaumière : un PC fixe...

Même l'éclairage aujourd'hui comporte des alim a découpage et est susceptible de générer une fuite de courant continue sur un luminaire classe 1...

* : un autre bon exemple est l'obligation de tirer du RJ45 au 5 coins du logement depuis relativement peu longtemps (par rapport a l'utilisation d'internet à la maison)... Cette obligation arrive trop tard. Entre les tablettes, smartphone, portable, l'usage d'internet est aujourd'hui essentiellement mobile (wifi ou 3G/4G). Du coup on a une installation qui coûte chers a mettre en œuvre et qui ne servira jamais pour la majorité des personnes.
__________________
A+
Damien

Dernière modification par dspix 28/07/2017 à 09h15.
guy92
guy92 ★★★★★★ 28/07/2017, 14h10 #6  
Posté par dspix

Salut,

Il suffit d'une petite simu, ou d'une feuille de papier pour comprendre le raisonnement.

Tu pars d'une source de tension AC dont l'une des bornes est a la masse (référence du simulateur). Tu fais suivre cette source par un pont de diode. et tu crées une fuite entre la borne + et la masse avec une resistance, et tu regardes le courant que tu aura dans la phase : he bien tu n'auras du courant que durant l'alternance positive : on est donc en présence d'un courant avec une composante continue.

Il est vraie que la norme est toujours en retard * ... Aujourd'hui on trouve des alim a découpage dans quasiment tout les produits grand public... Donc limiter le type A au seul circuit LL et cuisson est un non sens...

Pour aller plus loin, il faudrait tout simplement ne mettre que du type A de partout... car rien n'interdit de brancher un appareil classe 1 avec un redresseur (alim a découpage) sur une prise protégé par un type AC... un bon exemple que l'on trouve dans beaucoup de chaumière : un PC fixe...

Même l'éclairage aujourd'hui comporte des alim a découpage et est susceptible de générer une fuite de courant continue sur un luminaire classe 1...

* : un autre bon exemple est l'obligation de tirer du RJ45 au 5 coins du logement depuis relativement peu longtemps (par rapport a l'utilisation d'internet à la maison)... Cette obligation arrive trop tard. Entre les tablettes, smartphone, portable, l'usage d'internet est aujourd'hui essentiellement mobile (wifi ou 3G/4G). Du coup on a une installation qui coûte chers a mettre en œuvre et qui ne servira jamais pour la majorité des personnes.



Bonjour dspix
Tu dis: Donc limiter le type A au seul circuit LL et cuisson est un non sens...
Entièrement d'accord avec toi.

Ce qui a du sens est de ne mettre que des interdiff de type A.
Si l'on ne fabriquait que des types A (au lieu de faire des A ou des AC) cela couterais moins cher que des AC.
Mais c'est sans doute trop simple comme solution...
__________________
More the knowledge lesser the Ego, lesser the knowledge, more the Ego
dspix
dspix ★★★★★★★ 28/07/2017, 16h59 #7  
Le type A est apparu bien après le type AC. Et il est vrai que son prix supérieur est un frein a ne mettre que du type A...

Pour le surcoût, est-il justifié ou pas ? Perso je n'ai encore jamais eu un type A HS sous la main pour l'ouvrir.

En tout cas, il est sure que produire que des types A (et a la rigueur que des type A 63A) couterait moins chers... une prochaine évolution de la norme ???
__________________
A+
Damien
kabak_85
kabak_85 ★★★★★★★ 28/07/2017, 18h17 #8  
Si cela coutait moins cher de ne produire que le type A, les fabricants auraient déjà arrêté la production du type AC.

C'est le travail de l'électricien de choisir le bon matériel (section, type de protection, calibre, retard ...) en fonction des conditions d'utilisation et des contraintes technique. La norme est bien plus complète que les petits livret guide qui sont diffusé par les fabricants de matériel électrique et les enseignes de bricolage ce qui fait que sa lecture est plus logique.
Par contre, faut vouloir se taper les plus de 600 pages.

Cela n'aurait aucun sens de mettre en place un disjoncteur de type A pour un chauffe-eau, un radiateur ou une chaudière utilisant un thermostat à bilame.
Par contre, en cas de modernisation, le changement d'équipement implique de remettre à jour son installation et c'est rarement le cas.

En plus, le type A peut parfaitement générer des déclenchements intempestif notamment avec certaines multiprises disposant de protection contre la foudre.

Lors d'une transitoire entre le couple phase/neutre et la prise de terre (par exemple un problème de mise à la terre côté poste de transformation ou la présence de courant tellurique important), la protection anti-foudre coté prises fait son office en détournant une partie du courant à la terre ce qui est détecté comme défaut par le différentiel.

La, soit du vire le type A si c'est autorisé par la norme (appareil sans risque de composante continue), soit tu installes la protection parafoudre en amont du différentiel.


Un conseil, rappelez-vous que la consultation de la NF C 15-100 est gratuite à partir du site de l'AFNOR, il suffit de s'inscrire. Avec les smartphone, elle est donc toujours à portée de main sur le chantier.
__________________
"Un probleme bien posé est a moitié résolu"
guy92
guy92 ★★★★★★ 28/07/2017, 18h55 #9  
Posté par dspix

Le type A est apparu bien après le type AC. Et il est vrai que son prix supérieur est un frein a ne mettre que du type A...

Pour le surcoût, est-il justifié ou pas ? Perso je n'ai encore jamais eu un type A HS sous la main pour l'ouvrir.

En tout cas, il est sure que produire que des types A (et a la rigueur que des type A 63A) couterait moins chers... une prochaine évolution de la norme ???




Le surcout d'un type A : moins d'une dizaine d'euros HT...
Les calibres 40A pour les interdiff et pas 45A comme le branchement EDF, je ne sais pas qui a pondu cela, mais cela me semble très stupide (à moins que quelqu'un n'ai une explication).

Et encore avec 9 Kva et le Linky l'on aura une coupure à 38A mais le DJ ERDF étant réglé à 45A, il faut un interdif 63A en tête car le 40A est interdit derrière un 45A.
__________________
More the knowledge lesser the Ego, lesser the knowledge, more the Ego

Dernière modification par guy92 28/07/2017 à 19h31.
guy92
guy92 ★★★★★★ 28/07/2017, 19h29 #10  
Posté par kabak_85

Si cela coutait moins cher de ne produire que le type A, les fabricants auraient déjà arrêté la production du type AC.

C'est le travail de l'électricien de choisir le bon matériel (section, type de protection, calibre, retard ...) en fonction des conditions d'utilisation et des contraintes technique. La norme est bien plus complète que les petits livret guide qui sont diffusé par les fabricants de matériel électrique et les enseignes de bricolage ce qui fait que sa lecture est plus logique.
Par contre, faut vouloir se taper les plus de 600 pages.

Cela n'aurait aucun sens de mettre en place un disjoncteur de type A pour un chauffe-eau, un radiateur ou une chaudière utilisant un thermostat à bilame.
Par contre, en cas de modernisation, le changement d'équipement implique de remettre à jour son installation et c'est rarement le cas.

En plus, le type A peut parfaitement générer des déclenchements intempestif notamment avec certaines multiprises disposant de protection contre la foudre.

Lors d'une transitoire entre le couple phase/neutre et la prise de terre (par exemple un problème de mise à la terre côté poste de transformation ou la présence de courant tellurique important), la protection anti-foudre coté prises fait son office en détournant une partie du courant à la terre ce qui est détecté comme défaut par le différentiel.

La, soit du vire le type A si c'est autorisé par la norme (appareil sans risque de composante continue), soit tu installes la protection parafoudre en amont du différentiel.


Un conseil, rappelez-vous que la consultation de la NF C 15-100 est gratuite à partir du site de l'AFNOR, il suffit de s'inscrire. Avec les smartphone, elle est donc toujours à portée de main sur le chantier.



Bonsoir kabak_85
Tu dis: C'est le travail de l'électricien de choisir le bon matériel
Entièrement d'accord avec toi, sauf que l'espèce se fait rare et que l'ensemble des normes et protocoles de travail ne peuvent pas remplacer une solide formation et des professionnels maitrisant leurs métiers.
Tu fais bien de rappeler que la consultation des normes est gratuite mais je ne suis pas convaincu que plus de 10% des électriciens en poste connaissent bien la NF C15 100 et ses mises à jour. A part les salariés des bureaux d'études et des organismes de contrôle, ce n'est pas le livre de chevet préféré.

Dans les formations CAP, BAC PRO et BTS les élèves ne travaillent plus qu'avec des résumés censés être plus digestes et en y passant un nombre d'heures relativement (2 à 6 pour l'ensemble de la formation).

Tu dis : Cela n'aurait aucun sens de mettre en place un disjoncteur de type A pour un chauffe-eau, un radiateur ou une chaudière utilisant un thermostat à bilame.
A mon avis, ce n'est pas si simple que cela.
Le chauffe-eau, si c'est un ACI envoie en permanence un petit courant continu dans la cuve.
Et en cas de soucis, la carte ACI pourrait trés bien envoyer un courant continu à la terre venant de la phase et ne repartant pas au neutre.
Dans une install qui va bien avec toutes ses mises à la terre cela ne cause pas de soucis humain, mais un disjoncteur de type AC pourrait ne pas se déclencher malgré le défaut présent.

Le radiateurs avec des régulations dont certaines ont des alimentations à découpage peuvent tout à fait dériver un courant continu.
C'est presque tout le temps des classes2 donc il ne devrait pas y avoir de danger.
Les chaudières utilisant des thermostat a bilame? C'est quoi ces chaudières?
Si c'est des chaudières Gaz les bilames sont interdites depuis au moins une dizaine d'années (ptet bien 15 ans ou plus).

Nous sommes en 2017 et la plupart des appareils d'aujourd'hui peuvent injecter un courant continu sur une victime: TV, chargeur de téléphone alim de PC portable, robots ménagers, cafetière, rasoir electrique et pas de DJ type A obligatoire pour toutes les prises alimentant ces appareils...

Les normes, je n'y suis pas opposé, mais c'est aussi fait pour palier à des formations insuffisantes et a un manque de connaissances.

Respecter l'ensemble des normes est relativement simple pour les travaux neufs, pour des installations anciennes (50 ans) ce n'est pas toujours simple de garder une cohérence et de faire le bon compromis.
__________________
More the knowledge lesser the Ego, lesser the knowledge, more the Ego

Dernière modification par guy92 28/07/2017 à 19h40.
kabak_85
kabak_85 ★★★★★★★ 28/07/2017, 21h32 #11  
Posté par guy92

Le surcout d'un type A : moins d'une dizaine d'euros HT...
Les calibres 40A pour les interdiff et pas 45A comme le branchement EDF, je ne sais pas qui a pondu cela, mais cela me semble très stupide (à moins que quelqu'un n'ai une explication).



Il existe des abonnements 15A et 30A.

Le 15A est plutôt rare et réservé à de tout petit logement avec peu d’équipement électrique.
Par exemple avec le gaz pour le chauffage, chauffe-eau, four et la cuisinière. Tu peux ainsi t'éclairer en faisant un consommateur du style lave-linge ou sèche-linge tout en regardant ta télé.

Le 30A est quand même plus courant et avec un délesteur ou un gestionnaire d'énergie, tu évites d'avoir trop de disjonction à cause du chauffage électrique ou du chauffe-eau.

Posté par guy92

Tu fais bien de rappeler que la consultation des normes est gratuite mais je ne suis pas convaincu que plus de 10% des électriciens en poste connaissent bien la NF C15 100 et ses mises à jour.



Comme par exemple le fait de dire que les prises T sont interdite même si tu as les prises RJ45 obligatoire juste à côté (histoire d'avoir phonie + 2xethernet et de mettre la box ailleurs que dans le tableau par exemple).

Et c'est même parfois problématique notamment quand ils soutiennent qu'un simple piquet de terre suffit alors que la norme c'est la boucle de terre et que le piquet de terre est une dérogation pour certains lieu comme les habitation individuelle parce que la, on touche la sécurité.


Posté par guy92

Dans les formations CAP, BAC PRO et BTS les élèves ne travaillent plus qu'avec des résumés censés être plus digestes et en y passant un nombre d'heures relativement (2 à 6 pour l'ensemble de la formation).



C'est pareil dans d'autres domaines où l'on t'apprend à te servir d'un chariot élévateur, d'une nacelle ou d'un extincteur en moins d'une heure avec 5 minutes de mise en situation.
C'est trop peu pour acquérir les bons gestes.

Le but de ces formations "théorique" est surtout de décharger les employeurs en cas de problème. Ainsi, ils peuvent dirent qu'ils respectent les obligations de formation et que la faute revient exclusivement au salarié.


Posté par guy92

Tu dis : Cela n'aurait aucun sens de mettre en place un disjoncteur de type A pour un chauffe-eau, un radiateur ou une chaudière utilisant un thermostat à bilame.
A mon avis, ce n'est pas si simple que cela.
Le chauffe-eau, si c'est un ACI envoie en permanence un petit courant continu dans la cuve.
Et en cas de soucis, la carte ACI pourrait trés bien envoyer un courant continu à la terre venant de la phase et ne repartant pas au neutre.



Sauf qu'un chauffe-eau avec un tel dispositif au lieu de la simple anode sacrificiel/thermostat par bilame utilise un système de redressement donc un type A est obligatoire selon la norme. => CQFD

Le risque, c'est le plombier qui le changera et qui ne respectera pas la norme s'il passe d'un modèle qui utilise une simple anode sacrificielle à un modèle "haut de gamme" utilisant la protection électrique.

Posté par guy92

Le radiateurs avec des régulations dont certaines ont des alimentations à découpage peuvent tout à fait dériver un courant continu.
C'est presque tout le temps des classes2 donc il ne devrait pas y avoir de danger.



D'où le fait que j'ai parlé des radiateurs utilisant des thermostat à bilame et non pas des radiateurs à thermostat électronique, même si je suis d'accord que l'électronique est de plus en plus répandu.

Posté par guy92

Les chaudières utilisant des thermostat a bilame? C'est quoi ces chaudières?
Si c'est des chaudières Gaz les bilames sont interdites depuis au moins une dizaine d'années (ptet bien 15 ans ou plus).



Je parlais de chaudière électrique qui peuvent fonctionnent un peu comme un chauffe-eau de forte puissance. Moins courant mais ca existe quand même.

Posté par guy92

Nous sommes en 2017 et la plupart des appareils d'aujourd'hui peuvent injecter un courant continu sur une victime: TV, chargeur de téléphone alim de PC portable, robots ménagers, cafetière, rasoir electrique et pas de DJ type A obligatoire pour toutes les prises alimentant ces appareils...



Mais cela, c'est de la responsabilité de l'électricien, pas de l'arpet monteur de pieuvre et de tableau.
C'est comme si un maçon faisait le travail d'un architecte et vice-versa, on aurait vite des ennuies.
L'un dessine et conçoit, l'autre met en oeuvre. Chacun son métier.

Posté par guy92

Les normes, je n'y suis pas opposé, mais c'est aussi fait pour palier à des formations insuffisantes et a un manque de connaissances.

Respecter l'ensemble des normes est relativement simple pour les travaux neufs, pour des installations anciennes (50 ans) ce n'est pas toujours simple de garder une cohérence et de faire le bon compromis.



Et c'est pour cela qu'il ne faut pas que la norme soit trop restrictive. Il faut laisser au concepteur la liberté d'adapter les solutions techniques aux besoins réel.

De plus, lorsqu'une protection devient trop contraignante, les gens finissent par la retirer complétement ce qui peut-être plus grave qu'une protection sous-dimensionnée.

J'ai vu des gens mettre une prise 10/16A sur le circuit 45A parce que le disjoncteur de 10A courbe C remplaçant un fusible équivalant ne permettait plus d'exploiter correctement de l'outillage électro-portative.
Ce qui est devait arrivé arriva, la prise à fondu car de l'appareil unique, on est passé à deux appareils simultanément.

On peut se poser aussi la question d'où sont passée les prises en porcelaine d'antan.
__________________
"Un probleme bien posé est a moitié résolu"
tontonbidule
tontonbidule ★★★★★☆☆ 28/07/2017, 22h22 #12  
Posté par dspix

Salut,

Il suffit d'une petite simu, ou d'une feuille de papier pour comprendre le raisonnement.



chapeau le professeur !!!

effectivement c'est ainsi compris...
donc le type AC est en voie de fin de vie...
moralité installer des types ac des que possible !
tontonbidule
tontonbidule ★★★★★☆☆ 28/07/2017, 22h41 #13  
J'ai la cliente qui se plaint que ça lui pique les mains en touchant les goulottes donc si je met un type a c'est résolu ?
Miniatures attachées
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle

Nom :  IMG_20170728_233739.jpg
Affichages : 21
Taille :  258,8 Ko Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle

Nom :  IMG_20170728_233708.jpg
Affichages : 18
Taille :  174,6 Ko
kabak_85
kabak_85 ★★★★★★★ 28/07/2017, 23h18 #14  
Ca, c'est vicieux car on ne voit pas bien l'installation.

Théoriquement, il suffit qu'il y ai une paroi étanché pour changer de volume (c'est notamment ce qui se passe avec certaines baignoires ou douche "high-tech" avec bulle, radio et tout le toutim. Reste à voir si une goulotte étanche ou si les câbles sont dans des gaines annelée non interrompu sont bien considéré comme des parois gênèrent un changement de volume.

La, c'est clair que ça n'est pas dans les clous quelques soit l’interprétation car les goulottes ne sont pas étanche et j'ai l'impression que les câbles ne sont pas dans des gaines annelée qui pourraient protéger celle-ci de l'humidité.

A fouiner dans la norme mais personnellement, je n'oserais pas aller à ce niveau sachant que l'étanchéité parfaite est toujours difficile à réaliser.
__________________
"Un probleme bien posé est a moitié résolu"
pym
pym ★★★★★★★ 29/07/2017, 04h23 #15  
Effrayant cette installation!
Faudrait virer tout ça! et passer au plafond, il doit y avoir 3mm d'eau dans les goulottes horizontale en permanence...ça va sans doute mal se terminer ce bazar.
Je couperai le secteur lors de l'utilisation...en attendant les travaux indispensables.
A+
__________________
Je préfère les laides car elles sont plus lumineuses que les ampoulées
tontonbidule
tontonbidule ★★★★★☆☆ 29/07/2017, 07h07 #16  
Le client trouve normal comme situation et plusieurs professionnels sont déjà passés et trouve ça tout à fait normal c'est incroyable la nullité de certains professionnel (soi-disant) la petite goulotte c'est les volets roulants la grosse goulotte horizontale c'est la clim. J'AI indiqué que cela me choque et c'est criminel
pym
pym ★★★★★★★ 29/07/2017, 07h14 #17  
J'espère que la robinetterie et la bonde de sortie sont reliées à la terre!
A+
__________________
Je préfère les laides car elles sont plus lumineuses que les ampoulées
guy92
guy92 ★★★★★★ 29/07/2017, 09h45 #18  
Posté par pym

J'espère que la robinetterie et la bonde de sortie sont reliées à la terre!
A+



Bonjour pym,
Ben, il y a de fois ou cela est compliqué bonde plastique et robinetterie raccordée avec du PER et flexibles de raccordement non métalliques.


Pour les photos, même si la norme ne dit pas que c'est interdit, le bon sens devrait faire disparaitre cette goulotte qui va forcement avoir les fesses dans l'eau.

C'est tout le pb des normes et de ceux qui considèrent que cela suffit.

Et c'est pour cela que le bon sens et les connaissances métiers ne peuvent être remplacées par des normes et procédure.

Dans une install, il ne faut pas regarder l'étanchéité lors de l'installation mais prendre en compte le vieillissement et les interventions qui vont modifier insidieusement les choses.
Il y a des choses qui sont aussi a prendre en compte comme la condensation s'il y a passage d'air dans les conduits. et beaucoup de boites ne sont pas étanchées avec des membranes
__________________
More the knowledge lesser the Ego, lesser the knowledge, more the Ego
kabak_85
kabak_85 ★★★★★★★ 29/07/2017, 13h21 #19  
Je viens de vérifier la norme et effectivement, c'est en dehors des clous :
701.520.02 : [...]
Dans les volumes 1 et 2, les canalisations doivent être limités à celles nécessaire à l'alimentation des appareils situés dans ces volumes.
__________________
"Un probleme bien posé est a moitié résolu"
tontonbidule
tontonbidule ★★★★★☆☆ 29/07/2017, 16h06 #20  
Posté par kabak_85

Je viens de vérifier la norme et effectivement, c'est en dehors des clous :
701.520.02 : [...]
Dans les volumes 1 et 2, les canalisations doivent être limités à celles nécessaire à l'alimentation des appareils situés dans ces volumes.



est il possible de télécharger le PDF moi je ne peux que lire en ligne
kabak_85
kabak_85 ★★★★★★★ 29/07/2017, 16h10 #21  
Pour télécharger la norme, il faut l'acheter.

La consultation est gratuite car les normes d'application obligatoire doivent être consultable gratuitement mais cela n'oblige pas l'AFNOR à fournir gratuitement la copie numérique.
L'AFNOR utilise donc une visionneuse spécifique avec un fichier PDF crypté et l'interdiction d'imprimer ou d'enregistrer donc passer outre est du piratage.

Personnellement, je la consulte en ligne.
__________________
"Un probleme bien posé est a moitié résolu"
DAUDET78
DAUDET78 ★★★★★★★ 29/07/2017, 17h30 #22  
Posté par kabak_85

On peut se poser aussi la question d'où sont passée les prises en porcelaine d'antan.

Tu veux parler de ces triplettes où on pouvait mettre des fiches en attente ?
C'était vachement sympa !
Miniatures attachées
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle

Nom :  Triplette.JPG
Affichages : 18
Taille :  49,0 Ko
__________________
L'age n'est pas un handicap .... Encore faut-il arriver jusque là!
kabak_85
kabak_85 ★★★★★★★ 29/07/2017, 17h45 #23  
Je ne connaissait pas ce modèle, trop jeune.

Les modèles que j'avais vu ne permettaient pas ce genre de fantaisie.

Au moins, ça résistait à l'échauffement et les fusibles qui étaient dans le socle de certains modèle pouvaient jouer le rôle de protection thermique en cas de faux-contact (contrairement aux prises actuelles).
__________________
"Un probleme bien posé est a moitié résolu"
DAUDET78
DAUDET78 ★★★★★★★ 29/07/2017, 18h40 #24  
Posté par kabak_85

Je ne connaissait pas ce modèle, trop jeune.

J'ai installé ça pour mon aquarium en 1975 . Il y avait aussi les fiches classiques où on pouvait remettre une autre fiche dessus ..... mais je n'en ai pas retrouvé.

PS : La fiche en attente, c'était pour la photo, c'est trop dangereux (mais hélas possible !) !
__________________
L'age n'est pas un handicap .... Encore faut-il arriver jusque là!
kabak_85
kabak_85 ★★★★★★★ 29/07/2017, 23h57 #25  
Je viens de retrouver dans un tiroir une triplette en plastique pour prise 2 points où tu peux faire la même chose.
__________________
"Un probleme bien posé est a moitié résolu"
tontonbidule
tontonbidule ★★★★★☆☆ 30/07/2017, 11h30 #26  
Posté par tontonbidule

J'ai la cliente qui se plaint que ça lui pique les mains en touchant les goulottes donc si je met un type a c'est résolu ?


bien entendu elle ne sent pas de picotements sinon ca voudrais dire que l’électrocution serait prévisible...
c'etait juste pour tester vos réactions !
je suis encore sous le choc de voir que deux entreprises sont vraiment des criminels !
guy92
guy92 ★★★★★★ 30/07/2017, 13h32 #27  
Si tu es sous le choc change de metier, arrete de te poser des questions et de regarder autour de toi.
Criminel? tant qu'il n'y a pas eu de mort tu ne peux pas dire cela.

entreprise ou plutot ses salariés qui sont Incompétent et inconcient sans doute. Si c'est pas cher le client est satisfait et le patron aussi car son planning est plein.
Si tu veux reformer cela engage toi au niveau des chambres des metiers ou en politique tu arriveras peut etre à faire changer les choses
__________________
More the knowledge lesser the Ego, lesser the knowledge, more the Ego
tontonbidule
tontonbidule ★★★★★☆☆ 30/07/2017, 13h38 #28  
Posté par guy92

Si tu es sous le choc change de metier, arrete de te poser des questions et de regarder autour de toi.
Criminel? tant qu'il n'y a pas eu de mort tu ne peux pas dire cela.

entreprise ou plutot ses salariés qui sont Incompétent et inconcient sans doute. Si c'est pas cher le client est satisfait et le patron aussi car son planning est plein.
Si tu veux reformer cela engage toi au niveau des chambres des metiers ou en politique tu arriveras peut etre à faire changer les choses



vraiment le discours d'une enflure tu as !
tontonbidule
tontonbidule ★★★★★☆☆ 30/07/2017, 13h39 #29  
Posté par guy92

Si tu es sous le choc change de metier, arrete de te poser des questions et de regarder autour de toi.
Criminel? tant qu'il n'y a pas eu de mort tu ne peux pas dire cela.

entreprise ou plutot ses salariés qui sont Incompétent et inconcient sans doute. Si c'est pas cher le client est satisfait et le patron aussi car son planning est plein.
Si tu veux reformer cela engage toi au niveau des chambres des metiers ou en politique tu arriveras peut etre à faire changer les choses



si c'etait chez ta maman tu ne dirais pas la même chose !
dspix
dspix ★★★★★★★ 30/07/2017, 14h53 #30  
Posté par tontonbidule

si c'etait chez ta maman tu ne dirais pas la même chose !


Effectivement c'est chez belle-maman :-)
__________________
A+
Damien
dspix
dspix ★★★★★★★ 30/07/2017, 14h57 #31  
Posté par tontonbidule

J'ai la cliente qui se plaint que ça lui pique les mains en touchant les goulottes donc si je met un type a c'est résolu ?



Quel rapport ?

un type AC ne sait détecter que des fuites de courant alternatif alors qu'un type A sait détecter les fuites de courant alternatif et continu.
__________________
A+
Damien
guy92
guy92 ★★★★★★ 30/07/2017, 15h25 #32  
Posté par tontonbidule

si c'etait chez ta maman tu ne dirais pas la même chose !




Si, c'était chez ma maman (ou n'importe qui que je connais bien) cela n'aurait pas été mis en place.
Ou cela aurait été dégagé par moi, dés que je m'en serais aperçu et refait de manière sécurisée.
Après pour proposer une solution intelligente et "Secure" il faudrait connaitre tous les détails de la configuration de cette install. (Tu remarqueras que je ne parles pas de "mises aux normes")
Car si respecter les normes c'est impératif, ce n'est peut être pas toujours suffisant et cela n'empêche pas d'avoir du bon sens.
__________________
More the knowledge lesser the Ego, lesser the knowledge, more the Ego

Dernière modification par guy92 30/07/2017 à 15h34.
guy92
guy92 ★★★★★★ 30/07/2017, 15h32 #33  
Posté par tontonbidule

vraiment le discours d'une enflure tu as !



Bonjour tontonbidule:
Si penser ainsi fait de moi "une enflure" je veux bien que tu m'explique car je ne comprends pas ton propos

Par rapport à ce qui te dérange, tu as deux solutions: tu accepte le monde tel qu'il est sans te voiler la face ou tu te bats avec tout les moyens pour qu'il change.
Râler ne sert strictement à rien. Ce qu'il faut c'est accepter ou si cela ne te conviens pas il faut agir et faire bouger les choses.
__________________
More the knowledge lesser the Ego, lesser the knowledge, more the Ego

Dernière modification par guy92 30/07/2017 à 15h47.
guy92
guy92 ★★★★★★ 30/07/2017, 16h18 #34  
Pour revenir à la norme dans les salles de bains.

Le volume 1 représente la surface de la baignoire jusqu'à 2,25 m du sol fini (ou du fond de la baignoire si le fond de la baignoire est plus haut.
Au dessus l'on est hors volume et l'on peux donc y mettre du 230V, des spots, des transfos et tout ce que l'on doit y faire passer.

Je voudrais bien comprendre pourquoi le volume 1 ne continue pas jusqu'au plafond.
L'on aurait pu au moins prolonger le volume 1 par un volume 2 jusqu'au plafond...
Ce n'est pas la hauteur règlementaire de 2.25m qui va empêcher un geste maladroit de l'utilisateur qui irait arroser les spots du plafond avec la douchette.


Dans le vide sous la baignoire l'on est hors volume et la aussi l'on peux y mettre tout ce que l'on veux.
C'est pourtant un endroit qui de temps en temps se transforme en piscine et que tout ce qui traine au sol se retrouve sous l'eau. Mais bon c'est autorisé...
__________________
More the knowledge lesser the Ego, lesser the knowledge, more the Ego
tontonbidule
tontonbidule ★★★★★☆☆ 30/07/2017, 16h39 #35  
Posté par guy92

Si tu es sous le choc change de metier, arrete de te poser des questions et de regarder autour de toi.
Criminel? tant qu'il n'y a pas eu de mort tu ne peux pas dire cela.


oui je n'ai pas aimé cette phrase : Criminel? tant qu'il n'y a pas eu de mort tu ne peux pas dire cela.
guy92
guy92 ★★★★★★ 30/07/2017, 17h02 #36  
Posté par tontonbidule

oui je n'ai pas aimé cette phrase : Criminel? tant qu'il n'y a pas eu de mort tu ne peux pas dire cela.



Je comprends que cela te déplaise.

En France, avoir l'intention de commettre un crime ne fait pas de toi un criminel (tant que tu n'es pas passé à l'acte).
Et c'est tout le probleme de la justice aujourd'hui.


En France, l'intention n'est pas punissable.
C'est seulement une fois qu'il y a victime que la justice peut agir.
Il faut attendre le flagrant délit et que la police soit là pour le constater...

La révision des textes concernant l'état d'urgence est exactement au coeur du sujet, car elle s'oppose aux libertés individuelles.

Si tout en respectant les normes, tu crée une installation dangereuse, tu ne risque aucune poursuite. Pourtant tu es un assassin en puissance.
__________________
More the knowledge lesser the Ego, lesser the knowledge, more the Ego
kabak_85
kabak_85 ★★★★★★★ 30/07/2017, 17h44 #37  
Posté par guy92

En France, l'intention n'est pas punissable.



Il faudrait que tu regardes les informations plus souvent car on t'annonce régulièrement qu'il y a des gens qui sont arrêté pour des consultations de site djihadiste ou des projets d'attentat...

Posté par guy92

La révision des textes concernant l'état d'urgence est exactement au coeur du sujet, car elle s'oppose aux libertés individuelles.



Comme pour toute les lois "préventive" tel que la consultation de certains sites, "l'apologie du terrorisme", le contrôle des armes, l'incitation à ceci ou cela ...

Cela fait un moment que l'on a dépassé la simple punition/réparation vu l'empilement de norme sociale, environnementale ...

Posté par guy92

Si tout en respectant les normes, tu crée une installation dangereuse, tu ne risque aucune poursuite. Pourtant tu es un assassin en puissance.



A condition de les respecter mais pour l'histoire de la goulotte, ce n'est clairement pas le cas.
Après, il y a des cas où la justice passe outre le fait que tu ai respecté les normes et te condamne quand même à dédommager la victime parce qu'elle estime que le problème était prévisible.
__________________
"Un probleme bien posé est a moitié résolu"
tontonbidule
tontonbidule ★★★★★☆☆ 30/07/2017, 21h30 #38  
Posté par guy92

Si tout en respectant les normes, tu crée une installation dangereuse, tu ne risque aucune poursuite. Pourtant tu es un assassin en puissance.



si tu respectes les normes tu ne fais une installation dangereuse, ensuite le professionnel réputé homme de l'art doit s'assurer qu'il concoit réalise quelque chose sans risques.
une goulotte dans le volume 0 = interdit !
tontonbidule
tontonbidule ★★★★★☆☆ 30/07/2017, 21h32 #39  
Posté par dspix

Quel rapport ?

un type AC ne sait détecter que des fuites de courant alternatif alors qu'un type A sait détecter les fuites de courant alternatif et continu.



aucun rapport c'etait pour voir la réaction des gens ici face à ce qui m'a choqué !
guy92
guy92 ★★★★★★ 30/07/2017, 21h55 #40  
Posté par tontonbidule

si tu respectes les normes tu ne fais une installation dangereuse, ensuite le professionnel réputé homme de l'art doit s'assurer qu'il concoit réalise quelque chose sans risques.
une goulotte dans le volume 0 = interdit !



tontonbidule
Tu dis: ensuite le professionnel réputé homme de l'art doit s'assurer qu'il concoit réalise quelque chose sans risques.

Dans la réalité du quotidien d'un chef d'entreprise, même pour celui qui essaye de se tenir au courant, il est bien difficile de s'y retrouver dans l'ensemble des règles à respecter et dont certaines sont contradictoires .
Et je rajouterais, bien malin celui qui arrive à penser à tout, tout le temps et qui ne loupe jamais un détail auquel il aurait du légalement penser.

Dans le genre de truc qui me fait marrer:
Si tu es plombier il faut installer un raccord diélectrique sur le raccord de sortie du ballon d'eau chaude (obligatoire pour la garantie par le fabricant du ballon). et voila l'électricien qui passe et qui installe une liaison équipotentielle obligatoire (NF C 15 100) qui va court-circuiter le raccord diélectrique. et maintenant à quoi il sert le raccord diélectrique qui est ponté par un fil de cuivre: Cherchez l'erreur?
__________________
More the knowledge lesser the Ego, lesser the knowledge, more the Ego

Dernière modification par guy92 30/07/2017 à 22h18.
tontonchristobal
tontonchristobal ★★★★★☆☆ 30/07/2017, 22h24 #41  
Posté par DAUDET78

.... Il y avait aussi les fiches classiques où on pouvait remettre une autre fiche dessus ..... mais je n'en ai pas retrouvé.



Bonsoir, tu parles de celles de la photo.
Miniatures attachées
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle

Nom :  DSCF0956.JPG
Affichages : 8
Taille :  98,3 Ko
__________________
La seule certitude que j’ai, c’est d’être dans le doute. (Pierre DESPROGES)
tontonbidule
tontonbidule ★★★★★☆☆ 30/07/2017, 23h27 #42  
Posté par guy92


Dans le genre de truc qui me fait marrer:
Si tu es plombier il faut installer un raccord diélectrique sur le raccord de sortie du ballon d'eau chaude (obligatoire pour la garantie par le fabricant du ballon). et voila l'électricien qui passe et qui installe une liaison équipotentielle obligatoire (NF C 15 100) qui va court-circuiter le raccord diélectrique. et maintenant à quoi il sert le raccord diélectrique qui est ponté par un fil de cuivre: Cherchez l'erreur?



cher guy92 on apprends tous les jours des choses jusqu'à la fin de sa vie daudet78 qui approche le centenaire en sait quelque chose...

déja il faut savoir que certains fabricants en demande deux raccords diélectriques...
ensuite un raccord diélectrique permet comme son nom l'indique de réaliser une connexion sans contact conducteur du courant électrique entre le raccord et le cumulus.
à quoi cela sert cette histoire ?
ca sert à éviter la corrosion galvanique !
c'est quoi la corrosion galvanique ? c'est une corrosion par deux métaux différents ayant une différence de potentiel oxyrédox et ...
plongé dans une solution aqueuse...
donc deux métaux différents dans le vide ca ne risque rien...
ici l'eau est la solution aqueuse permettant l'échange d'ions.
le cuivre ou un aliage cuivreux plus noble que l'acier de la cuve devient une cathode et l'acier une anode alors l'anode se ronge.
pour cela on a eu l'idée de rajouter une anode sacrificielle avec un potentiel plus important le magnésium permet cela...
en résumé la solution aqueuse est en contact avec le raccord de sortie et aussi le raccord d'entrée donc il faut toujours deux raccords diélectriques...
certains vous diront l'eau froide il y a un clapet oui ok mais avant le clapet il y a bien le corps en laiton du groupe de sécurité en contact avec le cumulus donc ca ronge aussi...

l'electricien vient mettre son équipotentiel et alors ? ne pas oublier qu'il faut la solution aqueuse !
DAUDET78
DAUDET78 ★★★★★★★ 31/07/2017, 00h53 #43  
Posté par tontonbidule

daudet78 qui approche le centenaire en sait quelque chose...

Vous pensez tout de même pas que je vais encore vous faire chier pendant 25 ans ???
__________________
L'age n'est pas un handicap .... Encore faut-il arriver jusque là!
guy92
guy92 ★★★★★★ 31/07/2017, 05h28 #44  
Posté par tontonbidule

cher guy92 on apprends tous les jours des choses jusqu'à la fin de sa vie daudet78 qui approche le centenaire en sait quelque chose...

déja il faut savoir que certains fabricants en demande deux raccords diélectriques...
ensuite un raccord diélectrique permet comme son nom l'indique de réaliser une connexion sans contact conducteur du courant électrique entre le raccord et le cumulus.
à quoi cela sert cette histoire ?
ca sert à éviter la corrosion galvanique !
c'est quoi la corrosion galvanique ? c'est une corrosion par deux métaux différents ayant une différence de potentiel oxyrédox et ...
plongé dans une solution aqueuse...
donc deux métaux différents dans le vide ca ne risque rien...
ici l'eau est la solution aqueuse permettant l'échange d'ions.
le cuivre ou un aliage cuivreux plus noble que l'acier de la cuve devient une cathode et l'acier une anode alors l'anode se ronge.
pour cela on a eu l'idée de rajouter une anode sacrificielle avec un potentiel plus important le magnésium permet cela...
en résumé la solution aqueuse est en contact avec le raccord de sortie et aussi le raccord d'entrée donc il faut toujours deux raccords diélectriques...
certains vous diront l'eau froide il y a un clapet oui ok mais avant le clapet il y a bien le corps en laiton du groupe de sécurité en contact avec le cumulus donc ca ronge aussi...

l'electricien vient mettre son équipotentiel et alors ? ne pas oublier qu'il faut la solution aqueuse !



J'espère bien continuer à apprendre grace aux autres, ne pas être d'accord est une chance pour apprendre quelque chose et changer de point de vue..

Si je te comprends bien, cela ne te cause pas de soucis d'avoir le raccord diélectrique court-circuité par la liaison équipotentielle?
Si le raccord est sec à l'extérieur il y a pourtant de l'eau à l'intérieur... et la tension du couple electrolytique generé entre la partie laiton et la partie acier du raccord diélectrique qui trempe dans l'eau coté intérieur va entrainer un courant dans l'eau car le raccord dielectrique est court-circuité coté extérieur. La tension, en elle même, ce n'est pas gênante si le raccord restait isolé car cette pile ne pourrait pas débiter pas de courant, par contre, s'il est court-circuité, cela boucle le circuit de la pile qui débite du courant dans l'eau coté intérieur et le raccord se corrode.

Je ne comprends pas à quel endroit est placé le clapet dont tu parles après le groupe de sécurité? Je connais celui qui est intégré dans le groupe de securité mais je n'en vois pas un deuxieme.

Pour la garantie Atlantic et Thermor ne demandent qu'un seul raccord dielectrique monté sur la sortie eau chaude.
J'ai cherché et je n'ai trouvé aucun fabricant qui recommande de placer deux raccords dielectriques.
__________________
More the knowledge lesser the Ego, lesser the knowledge, more the Ego

Dernière modification par guy92 31/07/2017 à 08h20.
tontonbidule
tontonbidule ★★★★★☆☆ 31/07/2017, 12h53 #45  
Posté par DAUDET78

Vous pensez tout de même pas que je vais encore vous faire chier pendant 25 ans ???



on espere !
tontonbidule
tontonbidule ★★★★★☆☆ 31/07/2017, 13h01 #46  
Posté par guy92

J'espère bien continuer à apprendre grace aux autres, ne pas être d'accord est une chance pour apprendre quelque chose et changer de point de vue..

Si je te comprends bien, cela ne te cause pas de soucis d'avoir le raccord diélectrique court-circuité par la liaison équipotentielle?
Si le raccord est sec à l'extérieur il y a pourtant de l'eau à l'intérieur... et la tension du couple electrolytique generé entre la partie laiton et la partie acier du raccord diélectrique qui trempe dans l'eau coté intérieur va entrainer un courant dans l'eau car le raccord dielectrique est court-circuité coté extérieur. La tension, en elle même, ce n'est pas gênante si le raccord restait isolé car cette pile ne pourrait pas débiter pas de courant, par contre, s'il est court-circuité, cela boucle le circuit de la pile qui débite du courant dans l'eau coté intérieur et le raccord se corrode.

Je ne comprends pas à quel endroit est placé le clapet dont tu parles après le groupe de sécurité? Je connais celui qui est intégré dans le groupe de securité mais je n'en vois pas un deuxieme.

Pour la garantie Atlantic et Thermor ne demandent qu'un seul raccord dielectrique monté sur la sortie eau chaude.
J'ai cherché et je n'ai trouvé aucun fabricant qui recommande de placer deux raccords dielectriques.



pour info les raccords diélectriques fournit par atlantic-thermor sont de véritables daubes !
effectivement tous les fabricants demandent un seul raccord sur la sortie eau chaude !
sauf le fabricant pour brico dépot (c'est véridique) leur marque je ne me souviens plus le nom
mais dis donc tu as raison guy92 mon raisonnement est incorrect en cas de canalisation cuivre.
par contre en canalisation multicouches ou PER si il tient encore et il en faut 2.
par contre je n'utilise que du multicouches rarement du cuivre
guy92
guy92 ★★★★★★ 31/07/2017, 13h59 #47  
Posté par tontonbidule

pour info les raccords diélectriques fournit par atlantic-thermor sont de véritables daubes !
effectivement tous les fabricants demandent un seul raccord sur la sortie eau chaude !
sauf le fabricant pour brico dépot (c'est véridique) leur marque je ne me souviens plus le nom
mais dis donc tu as raison guy92 mon raisonnement est incorrect en cas de canalisation cuivre.
par contre en canalisation multicouches ou PER si il tient encore et il en faut 2.
par contre je n'utilise que du multicouches rarement du cuivre




Bon on avance, l'avantage quand l'on n'est pas d'accord c'est qu'au moins l'un des deux se trompe et quelquefois les deux.

Même avec du PER ou du multicouche en sortie, il ne faut pas court-circuiter le raccord diélectrique. Et pourtant il y aura des ignorants qui n'ont rien compris, qui te demanderons de mettre à la terre le raccord de ton multicouche vissé sur le raccord diélectrique.

Mettre deux raccords diélectrique: un premier entre le groupe de sécurité et l'entrée eau froide et un deuxième sur la sortie n'a pas de sens.

Même si la sortie et l'entrée du chauffe-eau sont en acier, il y a de subtiles différences:
Coté eau froide: il y a un diffuseur en plastique qui isole électriquement par l'intérieur, de plus l'eau est froide et comme la corrosion est faible à froid, il n'est pas nécessaire de s'en protéger.
Coté eau chaude: si tu regarde dans le tube acier de sortie il y a une bague plastique isolante et dans cette bague, il y a une canne de puisage en inox insérée à force, qui va chercher l'eau chaude tout en haut du ballon.
Donc, il faut obligatoirement un raccord diélectrique en sortie et mettre un joint plat dans la partie femelle du raccord diélectrique pour éviter la continuité entre la canne inox et la partie acier du raccord diélectrique, quant à l'étanchéité entre la sortie male du ballon et la partie femelle du raccord diélectrique il n'y a que la filasse qui fait l'affaire, avec ou sans pate à joint, cela n'a pas d'importance. Le plombier a appris à mettre de la pate a joint et le chauffagiste n'en mets pas: cela ne change rien au final.

Pour l'étanchéité du raccord diélectrique: pas de colle anaérobie type GEB, Virax...(indémontable sans chauffer et non ACS), ni de téflon (pas durable dans le temps).
Même montage pour le groupe de sécurité...

Et pas de raccord acier noir ou galva sur l'eau chaude et pas d'acier noir mais du galva oui sur l'arrivée eau froide, .

Sur les ballons électriques, les corrosions constatées sur les raccords d'entrée ou de sortie sont beaucoup plus souvent dues à des micro suintement depuis des années, qu'a des problèmes électrolytiques.
__________________
More the knowledge lesser the Ego, lesser the knowledge, more the Ego
Répondre