ABCelectronique : portail d'information dans le domaine de l'électronique

Merci de ne pas poster des messages en relation avec le piratage.


    Forums de Abcelectronique > Electronique Analogique et Numérique
  » Adapdation d'impédance ...
Identifiant Se souvenir de moi ?
Mot de passe
Répondre     Nouvelle discussion
Adapdation d'impédance ...

 

lolo256
lolo256 ☆☆☆☆☆☆ 23/12/2017, 20h39 #1  
Bonjour à tous,

J'ai une question théorique à vous soumettre.

J'ai construit un circuit (générateur de signaux sinusoïdaux sur 7 MHz) dont je désire modifier l'impédance de sortie.
L'intention est que mon circuit présente une impédance de 50 ohms en sortie.

Pour ce faire, j'ai déterminé qu'il me fallait ajouter un réseau d'adaptation d'impédance.
Le schéma de principe est illustré en figure 1.

Il existe plusieurs façons d'adapter l'impédance (transformateur, étage tampon, ...) mais la méthode que
je veux employer ici repose sur un réseau L-C "passif".

La procédure que j'ai observée se résume en deux étapes:
1) déterminer l'impédance de sortie de mon circuit actuel
2) concevoir le réseau d'adaptation pour aboutir à 50 ohms

Pour déterminer l'impédance de sortie "RS" de mon circuit je me suis inspiré de la procédure expliquée ici:
http://www.sonelec-musique.com/elec..._sortie_bf.html

La méthode fonctionne bien, j'obtiens 1390 ohms.

Ensuite pour concevoir le réseau d'adapation, je me suis inspiré de la procédure expliquée ici: (très bon site par ailleurs)
http://f6crp.pagesperso-orange.fr/e.../circuit_lc.htm

Le résultat est le réseau d'adaptation illustré en figure 2, composé d'une capacité parallèle de 82 pF et d'une inductance série de 6 uH
(voir fichier calculs.pdf pour les détails)
A noter que la résistance de 50 ohms n'existe pas physiquement dans mon circuit, elle représente juste l'impédance de sortie que je m'attend à observer.

J'ai donc collé ce réseau d'adaptation à mon circuit et ai ensuite re-mesuré l'impédance de sortie (cette fois aux bornes du circuit
d'adpatation d'impédance, et en suivant la même méthode que précédemment)

Je m'attends à obtenir 50 ohms, seulement voilà, je ne mesure pratiquement aucune différence par rapport à avant, l'impédance reste proche de 1.5k.

Ma question est la suivante : y a-t-il une erreur dans mon raisonnement ?
Miniatures attachées
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle

Nom :  figure1.png
Affichages : 33
Taille :  14,4 Ko Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle

Nom :  figure2.png
Affichages : 34
Taille :  13,4 Ko
Fichiers attachés
Type de fichier : pdf calculs.pdf (26,3 Ko, 24 affichages)

Dernière modification par lolo256 23/12/2017 à 21h50.
AUDIOVALVE
AUDIOVALVE ★★★★★★★ 23/12/2017, 21h07 #2  
hello ,

à ces fréquences (on est pas en BF mais en HF) , l'impédance est complexe ( valeur réelle + imaginaire )

or ta manip ne mesure que la valeur réelle , donc tu es à coté.

pouvons-nous voir le schéma de l'émetteur 7 mégas ?
__________________
il n'est pas nécessaire d'être fou pour participer à ce forum, mais ça aide !
lolo256
lolo256 ☆☆☆☆☆☆ 23/12/2017, 21h29 #3  
Certes, il s'agit d'un oscillateur Colpitts en émetteur commun, de mon cru ...
La sortie est sur VT1.
Miniatures attachées
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle

Nom :  colpitts.png
Affichages : 56
Taille :  31,6 Ko
lolo256
lolo256 ☆☆☆☆☆☆ 23/12/2017, 21h48 #4  
Je me doutais bien que l'impédance de sortie pouvait être complexe, mais je n'ai trouvé aucune source d'information (que ce soit dans la littérature dont je dispose ou en ligne) donnant une méthode pour la mesurer.

Si une méthode existe je suis preneur.
pym
pym ★★★★★★★ 24/12/2017, 05h59 #5  
L'impédance de sortie est un peu inférieure à Rc soit <2K...
A+
__________________
Je préfère les laides car elles sont plus lumineuses que les ampoulées
AUDIOVALVE
AUDIOVALVE ★★★★★★★ 24/12/2017, 09h55 #6  
où qu'elle est la sortie ?
__________________
il n'est pas nécessaire d'être fou pour participer à ce forum, mais ça aide !
lolo256
lolo256 ☆☆☆☆☆☆ 24/12/2017, 10h41 #7  
Toujours sur VT1 (pas changé depuis le post #3 ;)
AUDIOVALVE
AUDIOVALVE ★★★★★★★ 24/12/2017, 10h57 #8  
donc tu branches un circuit réactif sur un autre ! :(
L'un agissant sur l'autre , et lycée de versailles

tu fonces dans le mur.

un étage tampon est INDISPENSABLE entre un oscillateur libre et sa charge.

c'est une règle gravée dans le marbre.

SUPERPAPUM tu nous manques !
__________________
il n'est pas nécessaire d'être fou pour participer à ce forum, mais ça aide !
lolo256
lolo256 ☆☆☆☆☆☆ 24/12/2017, 11h02 #9  
Ok, et une fois l'étage tampon ajouté, comment je fais pour mesurer l'impédance de sortie de l'ensemble ?
Elle sera toujours complexe, non ?
pym
pym ★★★★★★★ 24/12/2017, 15h30 #10  
http://f5ad.free.fr/Liens_coupes_AN...edancemetre.htm
Pleins de sites présentent des solutions de mesures..
A+
__________________
Je préfère les laides car elles sont plus lumineuses que les ampoulées
AUDIOVALVE
AUDIOVALVE ★★★★★★★ 24/12/2017, 16h55 #11  
un tampon bien gaulé ( facile à ces fréquences) sort à basse impédance réelle.

vois un cours basique sur les transistors
__________________
il n'est pas nécessaire d'être fou pour participer à ce forum, mais ça aide !
lolo256
lolo256 ☆☆☆☆☆☆ 24/12/2017, 17h31 #12  
Extra. Merci pour les infos, j'ai de quoi aller de l'avant.

Bon Noël à tous !
guy92
guy92 ★★★★★★ 24/12/2017, 17h35 #13  
Posté par lolo256

Bonjour à tous,

J'ai une question théorique à vous soumettre.

J'ai construit un circuit (générateur de signaux sinusoïdaux sur 7 MHz) dont je désire modifier l'impédance de sortie.
L'intention est que mon circuit présente une impédance de 50 ohms en sortie.

Pour ce faire, j'ai déterminé qu'il me fallait ajouter un réseau d'adaptation d'impédance.
Le schéma de principe est illustré en figure 1.

Il existe plusieurs façons d'adapter l'impédance (transformateur, étage tampon, ...) mais la méthode que
je veux employer ici repose sur un réseau L-C "passif".

La procédure que j'ai observée se résume en deux étapes:
1) déterminer l'impédance de sortie de mon circuit actuel
2) concevoir le réseau d'adaptation pour aboutir à 50 ohms

Pour déterminer l'impédance de sortie "RS" de mon circuit je me suis inspiré de la procédure expliquée ici:
http://www.sonelec-musique.com/elec..._sortie_bf.html

La méthode fonctionne bien, j'obtiens 1390 ohms.

Ensuite pour concevoir le réseau d'adapation, je me suis inspiré de la procédure expliquée ici: (très bon site par ailleurs)
http://f6crp.pagesperso-orange.fr/e.../circuit_lc.htm

Le résultat est le réseau d'adaptation illustré en figure 2, composé d'une capacité parallèle de 82 pF et d'une inductance série de 6 uH
(voir fichier calculs.pdf pour les détails)
A noter que la résistance de 50 ohms n'existe pas physiquement dans mon circuit, elle représente juste l'impédance de sortie que je m'attend à observer.

J'ai donc collé ce réseau d'adaptation à mon circuit et ai ensuite re-mesuré l'impédance de sortie (cette fois aux bornes du circuit
d'adpatation d'impédance, et en suivant la même méthode que précédemment)

Je m'attends à obtenir 50 ohms, seulement voilà, je ne mesure pratiquement aucune différence par rapport à avant, l'impédance reste proche de 1.5k.

Ma question est la suivante : y a-t-il une erreur dans mon raisonnement ?



Bonjour
Tu dis : A noter que la résistance de 50 ohms n'existe pas physiquement dans mon circuit, elle représente juste l'impédance de sortie que je m'attend à observer.
C'est un concept intéressant, sauf que c'est faux: sur ton dessin, la résistance de 50 ohms est la résistance de charge de ton montage qui représente l'impédance d'entrée du montage que tu vas alimenter avec ton atténuateur mais ce n'est certainement pas "l'impédance de sortie que je m'attend à observer."

Pauvre superpapum...
__________________
More the knowledge lesser the Ego, lesser the knowledge, more the Ego
lolo256
lolo256 ☆☆☆☆☆☆ 25/12/2017, 12h04 #14  
Je disais ça parce que la sortie de mon oscillateur ne sera pas directement reliée à la charge.

Je vais terminer mon circuit par un connecteur BNC, il s'agit donc d'un circuit ouvert.

De l'autre côté de mon câble (un coaxial d'impédance caractéristique 50 ohms) sera connecté un autre device qui présentera une impédance d'entrée de 50 ohms, de facçon à maximiser le transfert de puissance.

Et c'est donc ce dernier qui constitue ma charge de 50 ohms.

Est-ce plus clair comme ça ?

Et mon réseau d'adaptation d'impédance avait pour fonction de faire croire à la charge qu'elle était mise en face d'une impédance de 50 ohms (toujours de façon à maximiser le transfert de puissance), ce que j'appellais l'impédance de sortie observée.

Dernière modification par lolo256 25/12/2017 à 12h08.
AUDIOVALVE
AUDIOVALVE ★★★★★★★ 25/12/2017, 12h31 #15  
un oscillateur libre sort à travers un étage tampon , point barre !

ça va faire bientôt 100 ans que tout ceci est maitrisé ,
depuis les premiers émetteurs à onde entretenue équipés de lampes TM
__________________
il n'est pas nécessaire d'être fou pour participer à ce forum, mais ça aide !
lolo256
lolo256 ☆☆☆☆☆☆ 25/12/2017, 12h36 #16  
Oui c'est tout bon je l'ai gravé dans mon marbre ;)

Je m'attèle à la conception en ce moment même ...

Merci encore pour les précieux conseils.
AUDIOVALVE
AUDIOVALVE ★★★★★★★ 25/12/2017, 12h52 #17  
l'art de la HF est le plus difficile de la planète électronique.

quand j'ai débuté il y a ...... parlons d'autre chose !

je me contentais de reproduire les montages des anciens , puis j'ai commencer à broder
avec beaucoup de prudences.

deux ouvrages incontournables :

https://www.amazon.fr/L%C3%89missio...n/dp/2855351715

http://www.arrl.org/arrl-handbook-2018
pour ce dernier , les éditions des 70's sont remarquables pour leurs cours de bases.

SUPERPAPUM tu nous manques ;)
__________________
il n'est pas nécessaire d'être fou pour participer à ce forum, mais ça aide !
lolo256
lolo256 ☆☆☆☆☆☆ 25/12/2017, 13h20 #18  
Et oui il y a les livres, et puis tout ce qui n'est pas dans les livres, que seuls les gourous peuvent transmettre.

Combien d'ouvrages électronique ont un chapitre digne de ce nom dédié à l'adapatation d'impédance ? Pas beaucoup.

Toute comme la polarisation des transistors. La quasi totalité des ouvrages affirme que la tension sur la base ne dépend que du diviseur résistif formé par R1 et R2. Combien expliquent que R2 est en fait en parallèle avec la résistance d'entrée du transistor ? Benh pas beaucoup je peux vous le dire.

C'est à croire que la plupart des auteurs n'ont jamais monté les circuits qu'ils décrivent...
guy92
guy92 ★★★★★★ 25/12/2017, 13h25 #19  
Posté par lolo256

Je disais ça parce que la sortie de mon oscillateur ne sera pas directement reliée à la charge.

Je vais terminer mon circuit par un connecteur BNC, il s'agit donc d'un circuit ouvert.

De l'autre côté de mon câble (un coaxial d'impédance caractéristique 50 ohms) sera connecté un autre device qui présentera une impédance d'entrée de 50 ohms, de facçon à maximiser le transfert de puissance.

Et c'est donc ce dernier qui constitue ma charge de 50 ohms.

Est-ce plus clair comme ça ?

Et mon réseau d'adaptation d'impédance avait pour fonction de faire croire à la charge qu'elle était mise en face d'une impédance de 50 ohms (toujours de façon à maximiser le transfert de puissance), ce que j'appellais l'impédance de sortie observée.




Bonjour lolo256,
Tu demande: Est-ce plus clair comme ça ?
Je pense que la HF c'est assez clair pour moi.

Ta présentation semble montrer que ta vision est partielle et demande de la pratique pour comprendre la réalité des choses.
L'usage du bon vocabulaire et comprendre ce qui se cache derrière chaque mot est indispensable pour appeler un chat un chat

En HF, il ne s'agit pas, simplement, d'assembler des briques indépendantes en se contentant de regarder si les impédances d'entrées et de sorties sont égales.

Tu dis: "de façon à maximiser le transfert de puissance." Ce n'est pas forcement le premier ni le seul objectif à atteindre.

Bon Noël.
__________________
More the knowledge lesser the Ego, lesser the knowledge, more the Ego
guy92
guy92 ★★★★★★ 25/12/2017, 13h31 #20  
Posté par lolo256

Et oui il y a les livres, et puis tout ce qui n'est pas dans les livres, que seuls les gourous peuvent transmettre.

Combien d'ouvrages électronique ont un chapitre digne de ce nom dédié à l'adapatation d'impédance ? Pas beaucoup.

Toute comme la polarisation des transistors. La quasi totalité des ouvrages affirme que la tension sur la base ne dépend que du diviseur résistif formé par R1 et R2. Combien expliquent que R2 est en fait en parallèle avec la résistance d'entrée du transistor ? Benh pas beaucoup je peux vous le dire.

C'est à croire que la plupart des auteurs n'ont jamais monté les circuits qu'ils décrivent...



Des livres il y en a des tonnes des mauvais , des moyens, et aussi quelques très bons.
Une fois que tu aura tout lu, (bon courage) tu auras acquis beaucoup de savoir et cela te permettra de faire le tri dans tout ce que tu as lu.

Il est illusoire de croire que l'on peut se contenter d'un seul bouquin aussi bon soit-il.
Lire des âneries permets de développer son esprit critique et se forger une réelle opinion. C'est aussi valable pour plein d'autre sujets.
__________________
More the knowledge lesser the Ego, lesser the knowledge, more the Ego
lolo256
lolo256 ☆☆☆☆☆☆ 25/12/2017, 14h10 #21  
Posté par guy92

Bonjour lolo256,
Tu demande: Est-ce plus clair comme ça ?
Je pense que la HF c'est assez clair pour moi.


Je voulais juste clarifier mon projet, désolé que la formulation vous ait contrarié...

Merci tout de même d'avoir pris le temps de répondre.
AUDIOVALVE
AUDIOVALVE ★★★★★★★ 25/12/2017, 14h17 #22  
Posté par lolo256

Et oui il y a les livres, et puis tout ce qui n'est pas dans les livres, que seuls les gourous peuvent transmettre.

Combien d'ouvrages électronique ont un chapitre digne de ce nom dédié à l'adapatation d'impédance ? Pas beaucoup.

Toute comme la polarisation des transistors. La quasi totalité des ouvrages affirme que la tension sur la base ne dépend que du diviseur résistif formé par R1 et R2. Combien expliquent que R2 est en fait en parallèle avec la résistance d'entrée du transistor ? Benh pas beaucoup je peux vous le dire.

C'est à croire que la plupart des auteurs n'ont jamais monté les circuits qu'ils décrivent...


plusieurs assertions fausses , mais ça n'est plus guère mon problème, on se lasse de se battre contre les moulins à vents avec l'âge.
__________________
il n'est pas nécessaire d'être fou pour participer à ce forum, mais ça aide !
AUDIOVALVE
AUDIOVALVE ★★★★★★★ 25/12/2017, 14h20 #23  
Posté par guy92

tu dis: "de façon à maximiser le transfert de puissance." Ce n'est pas forcement le premier ni le seul objectif à atteindre.


surtout pas en effet....
mais bon , moulins à vents et toussa....

ça ne sert à rien de se battre.
__________________
il n'est pas nécessaire d'être fou pour participer à ce forum, mais ça aide !
CHRONOS
CHRONOS ★★★★★☆☆ 26/12/2017, 00h22 #24  

Toute comme la polarisation des transistors. La quasi totalité des ouvrages affirme que la tension sur la base ne dépend que du diviseur résistif formé par R1 et R2. Combien expliquent que R2 est en fait en parallèle avec la résistance d'entrée du transistor ? Benh pas beaucoup je peux vous le dire.### N'employez pas de SMS dans ce forum , veuillez corriger votre texte ! ###

C'est à croire que la plupart des auteurs n'ont jamais monté les circuits qu'ils décrivent..



Du grand n'importe quoi !
Dans tous les livres connus de bon niveau il est écrit que la R d'entrée égale R1/R2/Bêta ( re + Re ) avec une résistance d'émetteur de contre réaction pour "maîtriser le gain Gv....Ce qui est démonter dans un montage bien "foutu " en polarisation statique c'est de choisir le pont R1 et R2 afin que ce pont soit "soutenu"....On fait en sorte que R1/R2 soit faible devant le reste en aval donc on peut dire que la R d'entrée : R1/R2...je te renvois aux cours classique mon gars...Tu t'egares. ..Tu te fais des noeuds...
AUDIOVALVE
AUDIOVALVE ★★★★★★★ 26/12/2017, 10h10 #25  
t'est bien patient , moi j'avais laissé tomber le clavier.
__________________
il n'est pas nécessaire d'être fou pour participer à ce forum, mais ça aide !
CHRONOS
CHRONOS ★★★★★☆☆ 26/12/2017, 10h16 #26  
Posté par AUDIOVALVE

t'est bien patient , moi j'avais laissé tomber le clavier.



C'était l'ultime post...
Je suis comme toi, j'en ai ras le bol de Lire les inepties des benêts....
lolo256
lolo256 ☆☆☆☆☆☆ 26/12/2017, 12h24 #27  
Posté par CHRONOS

Du grand n'importe quoi !


Le schéma ci-dessous vient de "Electronic Devices" de Thomas Floyd.

Je vous laisse transmettre à l'auteur qu'il écrit des inepties de benêts quand il dit que R2 est en parallèle avec la résistance d'entrée du transistor...
Miniatures attachées
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle

Nom :  voltage_divider.png
Affichages : 40
Taille :  112,5 Ko
AUDIOVALVE
AUDIOVALVE ★★★★★★★ 26/12/2017, 12h37 #28  
exemple trop réducteur , car ne tenant pas compte de la résistance d'émetteur....

bref , un exemple tiré de son contexte.

laissons ça aux procés de MOSCOU
__________________
il n'est pas nécessaire d'être fou pour participer à ce forum, mais ça aide !
guy92
guy92 ★★★★★★ 26/12/2017, 12h45 #29  
Posté par lolo256

Le schéma ci-dessous vient de "Electronic Devices" de Thomas Floyd.

Je vous laisse transmettre à l'auteur qu'il écrit des inepties de benêts quand il dit que R2 est en parallèle avec la résistance d'entrée du transistor...



Bonjour lolo256

Bien entendu, qu'il y a des erreurs dans tout ce qui est écrit.
C'était d'ailleurs mon propos au post 20
Faut pas en faire un fromage, ni extrapoler en te disant que les bouquins ne sont que des collections d'erreurs. Le mieux à faire est de les découvrir et une fois que tu sera bien sur qu'il y a une erreur tu peux envoyer un mot à l'auteur ou à son éditeur.
Attention de ne pas aller trop vite en besogne en voyant des erreurs ou il y n'y en a pas et ceci à cause d'une lecture trop rapide.
Il y a souvent dans le préambule des notes comme: "pour simplifier les calculs et rendre les choses plus compréhensible l'auteur négligera ceci ou cela... et évidement cela s'applique à tout le bouquin.

Savoir demande du temps, du travail et demande aussi de faire des erreurs, ce n'est qu'a ce prix que l'on peut avoir une opinion personnelle.
Pointer du doigt les erreurs des autres ne te fera pas avancer.
__________________
More the knowledge lesser the Ego, lesser the knowledge, more the Ego

Dernière modification par guy92 26/12/2017 à 12h57.
CHRONOS
CHRONOS ★★★★★☆☆ 26/12/2017, 14h08 #30  
Posté par lolo256

Le schéma ci-dessous vient de "Electronic Devices" de Thomas Floyd.

Je vous laisse transmettre à l'auteur qu'il écrit des inepties de benêts quand il dit que R2 est en parallèle avec la résistance d'entrée du transistor...



Et en plus tu te plantes de schémas et d'équation.....
Pas de pot je connais Floyd, Malvino...horowitz / Hill ( les meilleurs )
Ce que tu donnes ce n'est pas le calcul de Rin....
C'est l'explication sur le choix des composants constituant le pont diviseur R1 et R2....

Que nous dit Thevenin ?
Que pour un signal sinusoïdal un générateur de tension s'assimile à un court circuit
Et c'est pour cette raison que quand on fait le schémas équivalent de Thevenin pour calculer par ex Rin on met tout les géné de U à la masse...done le Vcc...

Ce qui fait R1 // R2 // Bêta ( r'e + Re )

Avec une très bonne approximation la R de la jonction B-E , c'est à dire r'e ( ou h11 ) : 25 mV / Ie
Re étant la résistance de contre réaction d'émetteur qui n'est pas decouplée et qui permet de stabiliser le gain malgré les variation de t et du Bêta.....

En fait tu te plantes et tu fais allusion à une démo de Floyd qui ne permet pas de calculer Rin.....Tu es marrant quand même !

Nous à l'époque en regardant un montage émetteur commun et d'un simple coup d'oeil et sans calcul qui réclamait une calculatrice on avait une très bonne approximation de Gv....

Rc / r'e + Re avec Re non découplée et vu que Re >> r'e , Gv : Rc / Re
Rc / r'e pour Re découplée

Manque de pot pour toi je connais aussi la literature anglosax....

Dernière modification par CHRONOS 26/12/2017 à 14h12.
lolo256
lolo256 ☆☆☆☆☆☆ 26/12/2017, 17h29 #31  
Je ne vais pas m’engager dans un débat d’expert puisque de toute évidence je n’en suis pas un.

En tant que benêt, je m’octroie maintenant le luxe de me taire.

J’ai bien mérité une récompense après m’être donné en spectacle comme ça.
pym
pym ★★★★★★★ 26/12/2017, 22h57 #32  
Quand ya pas de Re, R2 est bien en //de la jonction be, ya pas à discuter là dessus!
A+
__________________
Je préfère les laides car elles sont plus lumineuses que les ampoulées
AUDIOVALVE
AUDIOVALVE ★★★★★★★ 27/12/2017, 09h20 #33  
mais si y'a pas de Re, la polarisation par pont diviseur de tension est un non-sens.

puisque la tension Vbe , qui sera donc la tension Vb-masse sera de 0,7 V
pour un transistor au silicium bien sur , histoire de couper la chique aux coupeurs de cheveux en quatre !

quelle que soit la valeur du dit pont ;)

curieux de devoir revenir ce ce sujet en 2018 ;) alors que le transistor va sur ses 70 ans
__________________
il n'est pas nécessaire d'être fou pour participer à ce forum, mais ça aide !
CHRONOS
CHRONOS ★★★★★☆☆ 28/12/2017, 10h45 #34  
Posté par AUDIOVALVE

mais si y'a pas de Re, la polarisation par pont diviseur de tension est un non-sens.

puisque la tension Vbe , qui sera donc la tension Vb-masse sera de 0,7 V
pour un transistor au silicium bien sur , histoire de couper la chique aux coupeurs de cheveux en quatre !

quelle que soit la valeur du dit pont ;)

curieux de devoir revenir ce ce sujet en 2018 ;) alors que le transistor va sur ses 70 ans



Montage sans Re ?
À proscrire.....donc on n'en parle même pas...
Impédance d'entrée qui varie avec Ic, cela oblige la source à fournir un courant variable.
Non linéarité qui oblige à limiter fortement l'excursion du signal et donc obligation de travailler en petits signaux...
philippe77
philippe77 ★★★★★☆☆ 05/01/2018, 10h33 #35  
oui oui c'est vrai et y a pas d'équilibrage thermique aussi

et même qu'en emetteur commun je crois que la sortie se fait en basse impedance donc en tension et pas en courant comme en collecteur commun

Dernière modification par philippe77 05/01/2018 à 10h44.
Répondre