ABCelectronique : portail d'information dans le domaine de l'électronique

Merci de ne pas poster des messages en relation avec le piratage.


    Forums de Abcelectronique > Hors Electronique (mais technique)
  » normes obligatoire ==> consultation 100000 balcons sont dangereux ?
Identifiant Se souvenir de moi ?
Mot de passe
Répondre     Nouvelle discussion
normes obligatoire ==> consultation 100000 balcons sont dangereux ?

 

tontonbidule
tontonbidule ★★★★★☆☆ 02/09/2017, 21h33 #1  
bonjour

suite au sujet normes d'application obligatoire j'ai voulu consulter les normes applicable en 98 lors de la construction de l'immeuble.

pour info voici les images en gros plan des ferrailles du balcon.

http://www.leparisien.fr/faits-dive...016-6335016.php

les commentaires dans cette page font froid dans le dos, apparemment certains balcons ont étés construits en respectant une norme de l'époque mais qui s'avère être dangereuse et aurait du faire ensuite renforcer les balcons...
http://www.batiactu.com/edito/que-d...lcons-46646.php

je viens de consulter la norme NF P06-014 ca fait froid dans le dos !

et je ne vois nulle part aucune préconisations ni de normes à respecter sur les élements en porte à faux balcons etc...
à noter les balcons en porte à faux sont fabriqués en usine et ensuite collé sur le batiment avec les ferrailles coulés sur le batiment.
Miniatures attachées
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle

Nom :  rupture_balcon.jpg
Affichages : 28
Taille :  117,5 Ko
kabak_85
kabak_85 ★★★★★★★ 03/09/2017, 00h14 #2  
En parlant de balcon, il y en a un qui a rompu au début de la semaine à "La Crèche" (Deux-Sèvre) dans un pavillon des années 70.

Toute personne qui connait un peu les propriété du béton sait qu'il résiste très mal à la traction d'où l'utilisation du ferraillage ou de câbles de précontrainte pour contrer cette faiblesse. Pour mieux supporter l'effort en traction, les ferraillages doivent être le plus près possible de la face supérieure.

Or ces ferraillages sont sensible à l’oxydation. Ils sont habituellement protégé par le pH du béton mais la carbonatation progressive fait que la protection s'estompe avec le temps. Une fois oxydé, le ferraillage gonfle et fissure le béton accélérant la ruine de l'ensemble.

Le moyen d'augmenter la durée de vie du ferraillage est de les enfouir plus profondément mais dans ce cas, on diminue leur efficacité donc on augmente le risque de fissuration du béton entrainant la encore une rupture prématurée.

A moins d'obliger les propriétaires à faire des tests de charge régulier comme sur les appareils de levage ou d'obliger à mettre des pylônes, des corbeaux en soutient ou a utiliser des matériaux qui ne craignent pas l'oxydation, cela continuera à se produire.
__________________
"Un probleme bien posé est a moitié résolu"
tontonbidule
tontonbidule ★★★★★☆☆ 03/09/2017, 00h51 #3  
ce qui me gène c'est que des balcons sont toujours la et il y aura des morts prochaienement.
et le pire on continue de faire des balcons en porte à faux (architecte imposteur) alors qu'il suffirait dans le design de faire des parois verticale attenantes au balcon et ainsi plus de risques de casse...

Dernière modification par Fas54 05/09/2017 à 17h59.
kabak_85
kabak_85 ★★★★★★★ 03/09/2017, 01h56 #4  
Le problème, ce n'est pas le balcon en porte à faux, ce sont les techniques de construction et l'absence de contrôle périodique.

Sur les appareils de levage ou encore les réservoirs sous pression, on fait passer des épreuves régulières au matériel. On lui fait subir une masse ou une pression supérieure à la valeur nominale (par exemple, un réservoir prévu pour 11 bars est éprouvé à 14 bars) et on vérifie certains défaut connu.
Ainsi, si le matériel à une faiblesse dangereuse, il casse pendant le test. Sinon, il est revalidé pour une période déterminée.

L'autre solution, c'est de changer de matériaux, supprimer l'acier qui peux s'oxyder par d'autres matériaux tel que l'acier inoxydable ou des composites.

Maintenant, tant qu'il n'y aura pas d'architecte ou de maître d'oeuvre poursuivi pour négligence, cela se perpétuera (et l'absence de norme n'est pas une excuse).
__________________
"Un probleme bien posé est a moitié résolu"
dspix
dspix ★★★★★★★ 05/09/2017, 10h55 #5  
Posté par kabak_85

Le problème, ce n'est pas le balcon en porte à faux, ce sont les techniques de construction et l'absence de contrôle périodique.



Le manque d'entretien/contrôle périodique est sans doute le seul point problématique.
N'importe quel construction, qui n'est pas entretenue, fini en ruine.

En maison individuel, cet entretien incombe uniquement au propriétaire. Seulement, dès qu'il y a des parties communes, C'est au syndic qu'incombe la tache de mettre en œuvre le necessaire pour maintenir en état les parties communes... Malheureusement, certains syndic sont juste la pour encaisser les charges et en faire le minimum.
Vu la lourdeur du système judiciaire français et des ses multiples lois qui se contredisent, chacun y va de son texte de loi pour se couvrir et éventuellement rejeter la faute sur quelqu'un d'autres.

Combien y a t'il de mort par an a cause d'un balcon qui s'écroule ? Certainement pas suffisamment pour faire changer les choses...

Mais la connerie humaine y est aussi certainement pas pour rien... Quand on lit que 4 personnes sont décédés et 14 autres blessées, cela fait 18 personnes entassées sur un balcon... Soit plus d'une tonne de charge qui ne devait pas être statiques... et personne ne semble s'être inquiétées du nombre de personnes sur le balcon ce jour j...
__________________
A+
Damien
tontonbidule
tontonbidule ★★★★★☆☆ 05/09/2017, 11h03 #6  
Posté par dspix

Le manque d'entretien/contrôle périodique est sans doute le seul point problématique.



tu ferais un excellent juge !
tu confortes l'idée que tous les branleurs peuvent continuer leur réunion de ### N'employez pas de SMS dans ce forum , veuillez corriger votre texte ! ###### N'employez pas de SMS dans ce forum , veuillez corriger votre texte ! ###### N'employez pas de SMS dans ce forum , veuillez corriger votre texte ! ###### N'employez pas de SMS dans ce forum , veuillez corriger votre texte ! ###### N'employez pas de SMS dans ce forum , veuillez corriger votre texte ! ### à l'afnor au cstb pour valider des produits daubasses
dspix
dspix ★★★★★★★ 05/09/2017, 11h37 #7  
Si demain tu te plantes en voiture (ce que je ne souhaite pas) parce que tu n'as jamais fait l'entretien des freins, ce n'est ni le problème, ni la faute du fabricant, ni le problème, ni la faute d'un quelquonque organisme qui a pondu une norme pour la fabrications plaquettes. Tu es le seul responsable pour ta négligence...
Il en est de même avec cette affaire. Le précédent locataire indique avoir signalé au syndic un problème. Le syndic lui affirme n'avoir eu aucune plainte.

Peut être que le précédent locataire aurait pu relancer le syndic. Peut être que le syndic aurait pu envoyé un expert et engager les travaux de consolidation ! Peut-être aussi que le nouveau locataire aurait pu signaler au syndic.... Il est facile de laisser pourrir les choses et d'accuser ensuite...
__________________
A+
Damien
tontonbidule
tontonbidule ★★★★★☆☆ 05/09/2017, 11h49 #8  
Posté par dspix

Si demain tu te plantes en voiture (ce que je ne souhaite pas) parce que tu n'as jamais fait l'entretien des freins, ce n'est ni le problème, ni la faute du fabricant, ni le problème, ni la faute d'un quelquonque organisme qui a pondu une norme pour la fabrications plaquettes. Tu es le seul responsable pour ta négligence...
Il en est de même avec cette affaire. Le précédent locataire indique avoir signalé au syndic un problème. Le syndic lui affirme n'avoir eu aucune plainte.

Peut être que le précédent locataire aurait pu relancer le syndic. Peut être que le syndic aurait pu envoyé un expert et engager les travaux de consolidation ! Peut-être aussi que le nouveau locataire aurait pu signaler au syndic.... Il est facile de laisser pourrir les choses et d'accuser ensuite...



fait tu l'entretien d'une dalle béton ? non !
sur un balcon neuf en porte à faux voudrez tu monter dessus à 20 ? non !
sur un balcon ancien non en porte à faux voudrez tu monter dessus à 20 ? la réponse est surement oui !
dspix
dspix ★★★★★★★ 05/09/2017, 13h07 #9  
Posté par tontonbidule

fait tu l'entretien d'une dalle béton ? non !



Et si on te prévient que la dalle béton se fissure sur toute la longueur, tu laisses faire et attends que ça se casse la figure ou tu fais expertisé pour analyser les risques et prévoir les actions nécessaires ?
__________________
A+
Damien
tontonbidule
tontonbidule ★★★★★☆☆ 05/09/2017, 19h35 #10  
Posté par dspix

Et si on te prévient que la dalle béton se fissure sur toute la longueur, tu laisses faire et attends que ça se casse la figure ou tu fais expertisé pour analyser les risques et prévoir les actions nécessaires ?



peux tu me dire comment tu fais pour voir qu'une dalle béton se fissure alors qu'elle est carrelée ?

tu ne comprends pas que la conception d'un balcon en porte à faux est tout simplement de la très mauvaise conception ce n'est pas dans la nature d'un béton il est fait pour travailler en compression.
pour cela on réalise des poteaux pour tenir des balcons ou on réalise des murs verticaux sur toute la hauteur de l'immeuble.
kabak_85
kabak_85 ★★★★★★★ 05/09/2017, 20h20 #11  
Posté par dspix

Mais la connerie humaine y est aussi certainement pas pour rien... Quand on lit que 4 personnes sont décédés et 14 autres blessées, cela fait 18 personnes entassées sur un balcon... Soit plus d'une tonne de charge qui ne devait pas être statiques... et personne ne semble s'être inquiétées du nombre de personnes sur le balcon ce jour j...



La connerie humaine est aussi du côté des architectes et des constructeurs.

Concevoir en se disant qu'en général, les gens ne s'amasseront jamais sur le balcon, c'est comme concevoir un bâtiment sans se préoccuper des tremblements de terre sous prétexte que cela arrive rarement.

Les architectes moderne se permettent d'utiliser au maximum les limites des matériaux mais à force, cela rend l'ensemble bien plus fragile...
Du moment que l'ordinateur affiche du vert dans la simulation, c'est que c'est OK, sauf que les simulations ne prennent pas en compte le vieillissement et les accidents de la vie réelle...
__________________
"Un probleme bien posé est a moitié résolu"
chuk_73
chuk_73 ★★★★★☆☆ 06/09/2017, 00h52 #12  
Posté par kabak_85

Le problème, ce n'est pas le balcon en porte à faux, ce sont les techniques de construction et l'absence de contrôle périodique.

Sur les appareils de levage ou encore les réservoirs sous pression, on fait passer des épreuves régulières au matériel. On lui fait subir une masse ou une pression supérieure à la valeur nominale (par exemple, un réservoir prévu pour 11 bars est éprouvé à 14 bars) et on vérifie certains défaut connu.
Ainsi, si le matériel à une faiblesse dangereuse, il casse pendant le test. Sinon, il est revalidé pour une période déterminée.

L'autre solution, c'est de changer de matériaux, supprimer l'acier qui peux s'oxyder par d'autres matériaux tel que l'acier inoxydable ou des composites.

Maintenant, tant qu'il n'y aura pas d'architecte ou de maître d'oeuvre poursuivi pour négligence, cela se perpétuera (et l'absence de norme n'est pas une excuse).


L'eprouvé peut introduire des faiblesses et de la fatigue, surtout sur des appareils qui subissent des cycles à fortes contraintes.
Le cas du réservoir de compresseur peut être un exemple....
Une crique de fatigue peut se créer et amener à une rupture en quelques cycles.
La seule façon de les prévenir et d'inspecter (ultrasons,...) Et de corriger avant les faits.
C'est ce qui est fait en aéronautique sur les pièces structurelles. Savoir que la pièce va tenir la charge normale permet uniquement de dire qu'elle respecte le cahier des charges à un instant T
kabak_85
kabak_85 ★★★★★★★ 06/09/2017, 18h35 #13  
Sauf que l'épreuve n'est pas une charge "normale", on entame le coefficient de sécurité dans le but de provoque la rupture d'un élément en train de s'affaiblir.

Oui, cela peut introduire des faiblesses sur des structures déjà affaiblie mais la casse se seraient de toute manière produite. Mais dans le même temps combien d'éléments auront cédé pendant le test et quel est le rapport bénéfice/risque ?

On peut évidemment compléter avec des analyses complémentaire.
__________________
"Un probleme bien posé est a moitié résolu"
tontonbidule
tontonbidule ★★★★★☆☆ 06/09/2017, 21h40 #14  
Posté par kabak_85

Sauf que l'épreuve n'est pas une charge "normale", on entame le coefficient de sécurité dans le but de provoque la rupture d'un élément en train de s'affaiblir.

Oui, cela peut introduire des faiblesses sur des structures déjà affaiblie mais la casse se seraient de toute manière produite. Mais dans le même temps combien d'éléments auront cédé pendant le test et quel est le rapport bénéfice/risque ?

On peut évidemment compléter avec des analyses complémentaire.



même quand c'est neuf un balcon en porte à faux ne peut pas supporter une charge utile de 450kg/m² alors quand je vois les charlots parler de coefficients de sécurité de 3 pour les balcons ca me fait doucement rigoler !
pour informations la norme des dalles en maisons individuelle a changer il faut 12 cm même pour une dalle de terre plein pour faire une terrasse !
c'est juste pour faire marcher le commerce ca fait 50% en plus de béton !
par contre les balcons en porte à faux que néni !!! il y aura encore d'autres morts hélas...
tontonbidule
tontonbidule ★★★★★☆☆ 06/09/2017, 21h43 #15  
Posté par kabak_85

Le problème, ce n'est pas le balcon en porte à faux, ce sont les techniques de construction et l'absence de contrôle périodique.

Sur les appareils de levage ou encore les réservoirs sous pression, on fait passer des épreuves régulières au matériel. On lui fait subir une masse ou une pression supérieure à la valeur nominale (par exemple, un réservoir prévu pour 11 bars est éprouvé à 14 bars) et on vérifie certains défaut connu.
Ainsi, si le matériel à une faiblesse dangereuse, il casse pendant le test. Sinon, il est revalidé pour une période déterminée.

L'autre solution, c'est de changer de matériaux, supprimer l'acier qui peux s'oxyder par d'autres matériaux tel que l'acier inoxydable ou des composites.

Maintenant, tant qu'il n'y aura pas d'architecte ou de maître d'oeuvre poursuivi pour négligence, cela se perpétuera (et l'absence de norme n'est pas une excuse).



tu as raison moi je ferai volontiers un contrôle périodique avec des députés LREM sur le balcon...
il y en a une qui doit peser 1 quintal et demi
kabak_85
kabak_85 ★★★★★★★ 06/09/2017, 22h46 #16  
Posté par tontonbidule

même quand c'est neuf un balcon en porte à faux ne peut pas supporter une charge utile de 450kg/m² alors quand je vois les charlots parler de coefficients de sécurité de 3 pour les balcons ca me fait doucement rigoler !



Et on ne parle même pas des défauts de conception du genre arête vive qui concentre les contrainte ou les garde-corps fixé avec des chevilles.
Ou encore de "erreur" de construction du genre béton avec un peu trop d'eau pour éviter les retardateurs de prise, coulé dans des conditions inadéquate ou dont les ferraillages sont déjà bien oxydé avant même d'être posé ...
__________________
"Un probleme bien posé est a moitié résolu"
tontonbidule
tontonbidule ★★★★★☆☆ 06/09/2017, 23h07 #17  
Posté par kabak_85

dont les ferraillages sont déjà bien oxydé avant même d'être posé ...



contrairement à la carbonatation un ferraillage très oxydé n'est pas gênant du tout voir ceci :

http://www.concretecorrosion.net/ht...ism/contenu.htm
Répondre