ABCelectronique : portail d'information dans le domaine de l'électronique

Merci de ne pas poster des messages en relation avec le piratage.


    Forums de Abcelectronique > Electronique Analogique et Numérique
  » stimulateur bilatéral
Identifiant Se souvenir de moi ?
Mot de passe
Répondre     Nouvelle discussion
stimulateur bilatéral

 

s4ngskrit
s4ngskrit ☆☆☆☆☆☆☆ 01/01/2018, 18h56 #1  
Bonjour à tous,
Je me permets de venir vous solliciter car j'ai le projet d'un petit montage, mais qui dépasse mes compétences techniques et théorique qui sont,...en fait nulles. Ah si, j'ai déjà allumé une led avec une arduino!
Et de fait, en cherchant sur les différents fils, je n'ai pas trouvé d'indices, certainement parce que je n'ai pas su les reconnaître.

Le projet:
Un individu tient dans chacune de ses mains un vibreur. Ces derniers doivent vibrer avec une fréquence et une intensité que je dois pouvoir proposer à la personne. Les vibreurs doivent vraiment vibrer en alternance (ce que j'appelle la fréquence). Ce sont les stimulations bilatérales.

Matériel visé:
Vibreurs de type œuf vibrant filaire pour adulte. A cause des textures et du fait que le câblage est "étanche" (bref, plus sûr que si c'est moi qui le fait). Et une raison naïve: je dispose déjà d'un variateur d'intensité.

Autres Idées naïves:
Le deuxiéme vibreur sera rajouté sur un module de base, en parallèle. Comme je n'aurai pas besoin de longue périodes d'utilisation, ni des intensités max, ça me paraît raisonnable.

Par contre:
ce que je ne sais pas faire, c'est les faire vibrer en alternance et en modifier ces fréquences. Je ne sais même pas quel élément utiliser. Je ne vois pas quel type d'interrupteur fait ça?

Les questions:
Le matériel visé vous paraît-il cohérent? L'idée de réutiliser les variateurs de base est-elle à oublier?
Pouvez-vous m'aider, malgré la "simplicité" du projet?
Bien entendu, je n'attends pas que vous le fassiez pour moi, mais dans un premier temps, je veux bien prendre des pistes...

Dans tous les cas, je vous remercie pour votre attention et vous présente, c'est de circonstance, mes meilleurs voeux
DAUDET78
DAUDET78 ★★★★★★★ 01/01/2018, 19h07 #2  
Posté par s4ngskrit

Vibreurs de type œuf vibrant filaire pour adulte.

Tu as un lien WEB sur la notice/datasheet de cet oeuf ?
__________________
L'age n'est pas un handicap .... Encore faut-il arriver jusque là !
s4ngskrit
s4ngskrit ☆☆☆☆☆☆☆ 01/01/2018, 19h23 #3  
En fait non. Les liens que j'ai ne présentent que le produit et sont donc des liens publicitaires. Et j'attendais la faisabilité/pertinence du projet pour commander. Je pense que là, j'aurais une notice plus détaillée.
Cependant, dans la notice, ils disent 2 piles aaa, donc j'imagine une plage de fonctionnement entre 1.5 et 3V .
Je ne sais même pas ce qui fait varier l'intensité de la vibration: courant ou différence de potentiel?
rlo69
rlo69 ★★★★★☆☆ 01/01/2018, 19h26 #4  
Bonjour,

Un appareil de ce type :

http://www.dnmsinstitute.com/theratapper/

ou comme celui-ci en mode wireless

https://www.emdrkit.com/products/?lang=en

utilisé en thérapie EMDR.

Cordialement

Dernière modification par rlo69 01/01/2018 à 19h38. Motif: Ajout lien Web
s4ngskrit
s4ngskrit ☆☆☆☆☆☆☆ 01/01/2018, 19h41 #5  
Exactactemen!
.Je suis formé à faire de l'emdr et suis supervisé, ce n'est donc pas pour du bidouillage d'apprenti sorcier.
En fait, j'ai pris des fonctions dans le service public auprès d'enfants. Les budgets étants ce qu'ils sont et les miens aussi. Donc article 22,...Les oeufs ont aussi l'avantage d'être plus attrayants visuellement et plus préhensibles
DAUDET78
DAUDET78 ★★★★★★★ 01/01/2018, 19h56 #6  
Faut que tu investisses dans un oeuf . Lui mettre un générateur basse fréquence au cul . Voir comment il vibre.

ce que je ne sais pas faire, c'est les faire vibrer en alternance et en modifier ces fréquences. Je ne sais même pas quel élément utiliser. Je ne vois pas quel type d'interrupteur fait ça?

En fonction de la séquence à réaliser (dont on ne connait rien), ce sera probablement un µC avec un interface de puissance

PS : tu disposes d'un oscilloscope ?
__________________
L'age n'est pas un handicap .... Encore faut-il arriver jusque là !
gregelec
gregelec ★★★★★★ 01/01/2018, 20h36 #7  
As tu regardé du coté des manette de nitendo WII apparemment c'est assez facile à piloter à distance en bluetooth avec une rapsberry

https://www.raspberrypi-spy.co.uk/2...e-raspberry-pi/
__________________
Ma responsabilité ne peut être engagée en cas de dégâts...
s4ngskrit
s4ngskrit ☆☆☆☆☆☆☆ 01/01/2018, 21h47 #8  
Dans le désordre: oui, j'ai pensé aux vibreurs wii et ps lesquels sont assez bien documentés (mais pas à ma portée pour le moment). Toutefois, ce qui me pose souci sera l'enrobage autour du vibreur. Les oeufs ont cet avantage de l'avoir et leur cahier des charges est supérieur à celui d'une simple tenue en main. Donc, ça me rassure.

Et je me disais aussi que je pouvais essayer de passer outre une arduino ou un raspberry. Mais, possédant une micro-arduino, je n'écarte pas la possibilité. Ce dernier ferait office de µC que propose Daudet78?

En fait de séquence, Daudet78, elle n'existe pas tant que le patient ne l'a pas déterminée. En effet, bien qu'il soit mieux d'avoir une fréquence d'alternance droit-gauche assez élevée, c'est au patient de déterminer aussi l'intensité des vibration. Et dans le cas des gamins, il ne faut pas qu'elles soit agressive. Les séquences seront celles tolérées par la personne. Et peuvent aussi changer d'une séance à l'autre, voire intra-séance. L'automatisation n'exclue pas l'adaptabilité du praticien.

Pas d'oscilloscope (pour le moment). Et du coup, quel type d'organe peut distribuer alternativement l'énergie aux vibreurs?
rlo69
rlo69 ★★★★★☆☆ 01/01/2018, 22h35 #9  
Bonsoir,

Dans les systèmes sans fil, comme une souris et clavier sans fil, chaque système a une adresse différente.
Donc tes deux "oeufs" devront avoir une adresse différente et pourront communiquer en wifi ou bluetooth avec le pc portable par exemple où le praticien aura un logiciel pour régler la fréquence et l'intensité pour chaque "oeuf".

Cordialement
Nicomedus
Nicomedus ★★★★★☆☆ 02/01/2018, 14h23 #10  
Comme souvent, le cahier des charges est très embryonnaire.

Tu t'adresses à des systémiers et des électroniciens, qui ne connaissent rien en principe à ta spécialité.
Ton premier rôle est d'exprimer ce que tu veux faire avec le dispositif que tu envisages. Il ne faut surtout pas à ce stade prononcer les mots Arduino ou Raspberry

Dans ton cas, "l'oeuf vibrant" parait être un constituant critique. Il faut donner un lien pour trouver ses caractéristiques électriques. Puis, à partir de la description des vibrations que l'utilisateur doit ressentir, si possible quantifiées (plage de fréquences, d'intensité, chronogrammes des séquences...), on peut commencer à faire une architecture et définir des constituants.
Toute proposition avant cette étape est inadéquate.
s4ngskrit
s4ngskrit ☆☆☆☆☆☆☆ 02/01/2018, 14h35 #11  
Merci pour les réponses
alors, si je comprends bien, rlo69, en gros, tu me conseilles de passer par un raspberry et créer une interface temps réel avec mes vibreurs. Le bluetooth ou le wifi étant "faciles" à gérer.
En extrapolant, passer par un arduino avec des potentiomètres en amont pourrait être une approch?. De type: un potard pour l'intensité, un pour la durée de la vibration et un dernier qui gèrerait le temps de pose (delay())?
Du coup, j'ai un schéma du type:
Vibreur1 : Intensité (a) Durée (b) et delay(n)
Vibreur2 : Intensité (a) Durée (b) et delay(n)
potentiomètre1: a
potentimètre2: b
potentiomètre3: n

Du coup: je lance mon deuxième vibreur sur le temps 2 (qui correspond à la fin ; je m'asseois sur mes boitiers vendus avec; comme c'est du 5v max, pas besoin d'alimentation externe.

Questions neutres et sans jugement: pourquoi, j'ai l'impression que ce n'est pas...comment dire..super propre? Il 'exsite pas un interrupteur de type sonnette à éléctro aimant réglable?

En tous cas, merci, cela me permet de commencer à lire des tutos et d'effectuer la commande de base. Après, il n'est pas dit que je ne ferai pas plusieurs montages en fonction de vos remarques/idées et de mes progressions.
rlo69
rlo69 ★★★★★☆☆ 02/01/2018, 14h51 #12  
Bonjour,

dans le cas d'utilisation de sans fil, tu auras un micro dans chaque oeuf.

Le but du micro est de gérer la durée, la fréquence et l'intensité lorsqu'une commande par le sans fil lui indique de changer la durée, fréquence et l'intensité.

Donc pas de potentiomètre au sens physique du terme.

En premier, il faut indiquer l'élément vibreur que tu vas prendre pour savoir comment il pourra être commandé.

Ensuite à partir de ses caractéristiques, il faudra faire les interfaçages entre le micro et cet élément vibreur.

Il te faut aussi indiquer l'autonomie des oeufs avant d'être rechargé.
Prendre le cas le plus critique où tu as la durée max, l'intensité max car c'est dans cette configuration que le vibreur va consommer le plus.

Cordialement

Dernière modification par rlo69 02/01/2018 à 14h56.
s4ngskrit
s4ngskrit ☆☆☆☆☆☆☆ 02/01/2018, 15h02 #13  
Oups Nicomedus, tu as répondu lors de ma réponse. Et du coup, je lâche les 2 gros mots qu'l ne fallait pas :(
Je vois ton point de vue et j'en suis content. Une personne qui voit que la psychologie peut être autre chose que palabres et approximations. Mais pour ce coup-ci, dans la pratique, nous sommes plus dans l'ajustement au coup par coup.
Le vibreur pourrait ne pas être aussi critique. J'explique rapidement: il s'agit d'appliquer au patient une stimulation qui prend des ressources cérébrales/attentionnelles sans mobiliser tout le système. Genre un tic tac d'une horlage qui te berce mais ne t'endors pas et non pas un tic tac qui te donne envie de sortir le lance roquette. Sauf que cette frontière entre les 2, on ne la connaît pas à priori. Pour certains enfants, le simple contact d'une matière douce est un calvaire, pour d'autres, tu peux balancer les basses avec de la toile émerit 180 sans avoir de réactions. Là, je grossis les traits.
Donc, un vibreur dans les gammes de fonctionnement d'un stimulateur de muqueuses fragiles-mais-pas-tant-que-ça, me paraît adapté.
Après pour chaque personne, il y aura une période de réglage. La fréquence entre 2 vibrations, on en a une idée au départ, mais il faut pouvoir s'adapter au cas où la personne ne puisse pas suivre ces alternances, quelles qu'en soietn les raisons (physiologiques, attentionnelles,...). Mais si c'est trop bas, il faut penser à changer de mode de stimulation ou alors, on est dans un autre regsitre de travail.

Repond-je à tes quesitons?

rlo69: je fais la commande ce soir. Donc, dès que je reçois le colis, normalement, je devrais avoir les caratéristiques de base.

Et ça y est, je crois que j'ai compris votre approche, dites-moi si je me trompe .Vous ne voulez pas vous "contenter" d'un truc qui fonctionne.Vous êtes plus dans la dynamique: Quant on fait quelque chose, on le fait bien ou le fait pas. Un truc comme ça quoi...

Dernière modification par s4ngskrit 02/01/2018 à 15h08.
Nicomedus
Nicomedus ★★★★★☆☆ 03/01/2018, 19h26 #14  
Si on fait abstraction de l'explication physiologique un peu compliquée pour moi, je retiens :
- il y a 2 utilisateurs : le patient et l'expérimentateur
- le patient tient un oeuf dans chaque main
- l'oeuf vibre selon un mode adapté à sa personne.
- le dispositif est expérimental donc l'expérimentateur doit pouvoir essayer facilement toutes sortes de séquences et tout réglage de séquence (amplitude, fréquence de vibration, durée de la vibration, intervalle entre vibrations, durée de la séquence...).
- les oeufs doivent pouvoir vibrer ensemble, indépendamment, alternativement

On peut rajouter que les séquences intéressantes doivent être mémorisées facilement pour être reproduites et que leurs caractéristiques doivent être lisibles pour être notées dans le dossier du patient et le cahier de l'expérimentateur.

Il faudrait développer la partie interface entre l'expérimentateur et l'appareil : réglages, affichage, mémorisation, reproduction. C'est là que se situe tout l'intérêt et l'originalité de l'appareil et sa difficulté de réalisation aussi.

Post scriptum
Si tes compétences en électronique sont faibles selon tes dires, ne te lance pas dans une architecture sans fil. Tu seras embêté par les communications, l'autonomie, les batteries et leur recharge. Et ça n'apportera rien de très important.

Dernière modification par Nicomedus 03/01/2018 à 19h37.
s4ngskrit
s4ngskrit ☆☆☆☆☆☆☆ 04/01/2018, 18h24 #15  
Exactement cela. Et tu as raison pour l'interface.
Le sans fil, je ne le sentais pas trop, mais mets ça dans une todo list. Et puis des fils, ça m'évitera de perdre les vibreurs (je me connais). Et je viens de de les commander. Ils arrivent d'ici 15j. Je sais, mea culpa.

Je vais donc mettre "en pause" le temps de refaire le cahier des charges de manière propre, de faire mes premières expérimentations et programmes et je retourne vers vous avec le projet actualisé.
Merci pour vos réponses.
dspix
dspix ★★★★★★★ 08/01/2018, 10h39 #16  
Salut,

Il faudrait pouvoir connaître le principe utilisé pour la vibration. S'il s'agit d'un petit moteur avec une masselotte excentrée qui tourne, alors il n'est pas possible de régler séparément la fréquence et l'intensité.
__________________
A+
Damien
Répondre