ABCelectronique : portail d'information dans le domaine de l'électronique
Home » Diverses rubriques » Archive forum sujets+corp
 
     
   Tuner TV  
Problème TV JVC AV-K14T3
VHF modeste mais plus de UHF.
Qu'est ce qui ne va pas? Tuner ou autres.
Envoyez moi le schema de ce modele si vous en avez, merci.


Numéro de l'article: 156601   |  De: Andry   |  Date: 2004-11-22 08:55:59
   RE: Tuner TV
Commence par vérifier tes soudures....

Numéro de l'article: 157017   |  De: dannytech   |  Date: 2004-11-23 03:50:26

   Préampli particulier  
Salut à tous !
J'ai un gros soucis : j'ai fabriqué un ampli 8 canaux (20 watts RMS) mais je n'arrive pas à concevoir correctement ma platine de préamplification...
Je m'explique : j'ai une source d'entrée (impédance et amplitude d'une carte son classique style sound blaster) que je dois rediriger vers mes 8 canaux d'amplis, de manière à pouvoir faire varier le volume sur chacun d'entre eux.
J'ai réalisé 8 préamplis à base de NE 5534 (à partir du schéma que je joins)
Mon soucis, c'est que j'ai un gros bourdonnement dans les haut parleurs dès que j'allume mon ampli...
Je sais que cela doit être dû à un problème d'impédance, mais je n'arrive pas à concevoir un circuit correct...
Si quelqu'un avait le temps d'y jeter un coup d'oeil pour m'aider, ce serait vraiment super sympa !!!

Merci à tous
David (l'prof2zik)

P.S. je doute que ce soit un problème de rayonnement dû au transfo (c'est un type "R", donc encore mieux que les toriques !) ou un problème de filtrage (j'ai deux condos de 47 000 µF en filtrage et des 100 nF sur toutes les lignes d'alimentation des amplis et préamplis...)


###Graphgr_2195###

Numéro de l'article: 156603   |  De: David   |  Date: 2004-11-22 09:00:42
   RE: Préampli particulier
C'est plutôt un pb de cablage des liaisons de masse...

Schéma?

A+

Numéro de l'article: 156608   |  De: pym   |  Date: 2004-11-22 09:14:14
   RE: Préampli particulier
Voilà pour le schéma !
Salut pym
J'y crois pas aux problèmes de liaisons de masse : toutes mes masses ont été contrôlées au multimètre, que se soit du chassis à l'alim jusqu'aux entrées de signal et de sorties d'HP !... Tout est bien relié...
Si tu peux jeter un coup d'oeil au schéma, ce serait cool
@+
David

Numéro de l'article: 156612   |  De: David   |  Date: 2004-11-22 09:24:38
   RE: Préampli particulier
Problème de masse : ce n'est pas parce que électriquement toutes les masses sont reliées qu'il ne peut pas y avoir de problème de ce côté. Le cablage des masses doit en effet répondre à certains critères, afin d'éviter que des courants y naissent de façon importante à des endroits sensibles.
-
Perso, j'aurais placé un AOP en tampon en entrée, comme sur le schéma que je propose au lien suivant :
-
http://perso.wanadoo.fr/sonelec-musique/electronique_realisations_distributeur_audio_001.html
-
(ne soit pas trop appeuré par l'apparante complexité du montage, je l'avai conçu pour permettre une alim simple ou double).


Numéro de l'article: 156620   |  De: chimimic   |  Date: 2004-11-22 09:37:07
   RE: Préampli particulier
Merci chimimic !
Dis-moi juste : comment tu règles le volume en sortie ?
J'aimerais pouvoir commander chaque sortie séparement
Merci encore
A+


Numéro de l'article: 156627   |  De: David   |  Date: 2004-11-22 09:47:34
   RE: Préampli particulier
Le pb pourrait provenir des potentiometres en contre-réaction pour regler le gain de l'étage il faut mettre un ajustable au plus près du circuit et un potentiometre diviseur en sortie de préampli voir dessin


Taille: 78 Ko




Numéro de l'article: 156629   |  De: gregelec   |  Date: 2004-11-22 09:50:22
   RE: Préampli particulier
et l'alim de ton ampli op, tu peux preciser?

Numéro de l'article: 156632   |  De: jpascal   |  Date: 2004-11-22 10:20:07
   RE: Préampli particulier
Le top serait un schéma de cablage (vu des composants et pistes!)
L'atténuateur en entrée (15K et 4.7K) je n'en vois pas trop l'intérêt, il eu mieux valu mettre un premier AOP en suiveur, distribuer ensuite le signal sur n potar de 100K log, récupérer le signal sur chaque potar et l'envoyer sur n AOP en ampli avec un gain modéré, puis une résistance de 47 à 100 Ohms en sortie de chaque ampli...

A+

Numéro de l'article: 156633   |  De: pym   |  Date: 2004-11-22 10:20:52
   RE: Préampli particulier
salut jpascal
Mes ampli-op sont alimentés en +/- 18 Volts (prélevés de l'alim des amplis)
Je connecte un condo de 22µF et un de 100nF en // entre les broches V++ et la masse et V- et la masse de chaque ampli-op
@+
David

Numéro de l'article: 156637   |  De: David   |  Date: 2004-11-22 10:24:31
   RE: Préampli particulier
Salut, la chose que tu dis pas, c'est si tout tes ampli sont sur la meme platine ? et comment sont coneccté les signaux d'attaque des ampli.

Je pense que le PB que tu rencontres est lié a une boucle de masses qui passe par la masse d'alim des ampli, et la masse de blindage du signal audio...

Fais un essais en debranchant la masse audio coté ampli...

peux tu faire une photo, ou le schema de cablage entre les different bloc (alim, preampli et amplis)

Numéro de l'article: 156655   |  De: dspix   |  Date: 2004-11-22 10:55:06
   RE: Préampli particulier
Si l'alim est prélevée sur l'ampli, c'est s'exposer à de gros problèmes de couplage entre les deux sous-ensemble (motor boating) l'alim du pré doit être au mons découplée (R +C) ou mieux régulée en +15V et -15V par ex. avec des régulateurs 7815 et 7915..

A+

Numéro de l'article: 156661   |  De: pym   |  Date: 2004-11-22 11:03:00
   RE: Préampli particulier
Salut,
En plus de toutes les remarques très importantes faites sur le câblage de la masse, il y a un truc qui me gène beaucoup sur le schéma du 1er post: c'est le potar de 470 K: on règle en même temps le gain et la bande passante du montage (entre 33.5 KHz et 4Mhz, si je ne m'abuse). Je trouve ça pas chouette, de corréler deux paramètres comme ça... Autre question: pourquoi couper si haut: la HIFI, c'est 20Hz - 20KHz non ?
nabla

Numéro de l'article: 156679   |  De: nabla   |  Date: 2004-11-22 11:36:09
   RE: Préampli particulier
ce condo evite les "crack" lors de la rotation du potar et que les piste sont un peu sale...

Numéro de l'article: 156681   |  De: dspix   |  Date: 2004-11-22 11:38:00
   RE: Préampli particulier
Merci à tous pour vos réponses !
Je vais essayer quelques unes de vos astuces et je vous tiens au courant
@+

Numéro de l'article: 156709   |  De: David   |  Date: 2004-11-22 12:30:41
   RE: Préampli particulier
Bon, apparement, ce n'est pas un problème de boucle de masse (qd j'enlève la liaison de masse des préamplis, j'ai toujours autant, voir plus de ronflements...)
Comme symptômes, j'ai aussi des sortes de gazouillis dans les HP qui augmentent ou diminuent en fonction de la position des potars de préamplis...
Mes 8 amplis sont connectés séparement sur des petites platines (2 rangées de 4) les unes au dessus des autres fixées sur un dissipateur type peigne. Les lignes d'alim sont réalisées avec du fil rigide traversant les platines.
Les 8 préamplis sont disposés sur une même platine (voir image) et reliés aux amplis via du câble blindé souple (environ 10-15 cm max).



Taille: 25 Ko




Numéro de l'article: 156896   |  De: David   |  Date: 2004-11-22 19:32:00
   RE: Préampli particulier
Voila un peu de travail:

cablage de l'alim par repiquage d'un pré à l'autre par strap interdit, toujours revenir au point de départ pour chaque alim (étoile).
Un seul point d'arrivée de la masse, ne pas la distribuer par fil sur chaque carte, la piste de masse le fait déja, malheureusement elle est distribuée d'une carte à l'autre au lieu d'être en étoile (toujours revenir individuellement au point de départ)
Le plande masse doit être relié à la masse au niveau du point unique d'arrivée de la masse alim et seulement à ce point.
Passer le petit céramique à 22pF.
Les prés ont trop de gain (120!) passer la 3.9K de E- à 39K (gain de 12) et remplacer le 10µF associé à 0.47µF (8Hz) ou 0.22µF(18Hz)

A+

Numéro de l'article: 157072   |  De: pym   |  Date: 2004-11-23 10:26:26
   RE: Préampli particulier
Ok Pym
Merci beaucoup pour tes conseils !
Je vais changer tout ça et te tenir au courant de l'évolution de mes problèmes
@ bientôt
David

Numéro de l'article: 157137   |  De: David   |  Date: 2004-11-23 12:37:59
   RE: Préampli particulier
On ne peut pas non plus reprendre le signal à l'entrée d'un AOP et l'envoyer sans précautions sur n AOP, il te faut mettre une résistance en série dans chaque entrée d'AOP (1K à 4.7K), remplacer la première 15K par 1.5K et la 4.7K qui est derrière par 22K sur le premier AOP, reprendre le signal entre ces deux résistances et le distribuer sur les aures AOP au travers les résistances mentionnées au-dessus...

A+

Numéro de l'article: 157140   |  De: pym   |  Date: 2004-11-23 12:39:23
   RE: Préampli particulier
L'alim du pré étant commune avec l'ampli, les masses sont donc déja reliées par l'alim, aussi les fils blindés entre pre et ampli n'aura pas son blindage relié à la masse coté pre mais uniquement coté ampli...

A+

Numéro de l'article: 157164   |  De: pym   |  Date: 2004-11-23 13:35:35
   RE: Préampli particulier
Super !
Merci encore pour ces conseils !!!
J'essaye ça et je te tiens au courant
Dis-moi juste : c'est pas risqué de débrancher la masse côté préampli? J'ai quand même entre 15 et 20 cm de distance entre mes modules d'amplis et ma carte de préampli !...
A+
David

Numéro de l'article: 157606   |  De: David   |  Date: 2004-11-24 14:34:15
   RE: Préampli particulier
C'est même conseillé!le câble reste blindé du fait qu'il est relié à la masse coté ampli, mais cete liaison ne fera pas de boucle avec la liaison de masse déja effectuée par la liaison des alim entre pre et ampli.

A+

Numéro de l'article: 157628   |  De: pym   |  Date: 2004-11-24 14:57:19
   RE: Préampli particulier
ok !
J'essaye de voir ça ce WE (pas le temps cette semaine...) et je te tiens au courant
@ bientôt
David


Numéro de l'article: 157666   |  De: David   |  Date: 2004-11-24 15:37:23

   reset sur pic16f84 [résolu]  
Bonjour à tous, je voudrais savoir où mettre un bouton poussoir servant de reset sur un pic 16f84.
Merci

Numéro de l'article: 156617   |  De: h82kev   |  Date: 2004-11-22 09:30:56
   RE: reset sur pic16f84
Bonjour,

Sur la borne MCLR ( pin N° 4), mettre une resistance de 10K au +5V et le Bp par rapport à la masse.
Voir le cours de Bigonoff.

A+

Numéro de l'article: 156640   |  De: patou149   |  Date: 2004-11-22 10:36:06
   RE: reset sur pic16f84 [résolu]
merci


Numéro de l'article: 156647   |  De: h82kev   |  Date: 2004-11-22 10:43:47

   Donnée numerique sur canal audio  
Salut,


Je voudrais envoyer des données numériques sur un canal audio d'un emetteur audio/video sans fil 2.4GHz (analogiques).

Je pensais faire une conversion analogique-numérique et le transmettre simple et à l'arrivée l'operation inverse.
Est-ce une bonne idée ?


Merci

Numéro de l'article: 156623   |  De: bob   |  Date: 2004-11-22 09:41:25
   RE: Donnée numerique sur canal audio
Salut

Moyenannt l'encapsulation qui va bien et un bête filtrage passe bas, tu peux envoyer tes signaux directement dans le canal audio:
http://www.adeunis-rf.com/fr/appli_notes/an_protocole-radio.pdf

A+

Numéro de l'article: 156631   |  De: SuperPapum   |  Date: 2004-11-22 10:09:47
   RE: Donnée numerique sur canal audio
merci de ta reponse

mais que veux tu dire par encapsulation ? c'est la trame ?
et le filtrage basse-bas, c'est pour virer les parasites ?

Merci

Numéro de l'article: 156663   |  De: bob   |  Date: 2004-11-22 11:07:17
   RE: Donnée numerique sur canal audio
Salut,
Si ton débit n'est pas trop important (c'est conseillé, vu la largeur de bande audio ;-) ), tu peux faire de la modulation FSK. C'est à dire que tu fait correspondre à un '1' une fréquence f1, à un '0', une fréquence 'f2', par exemple 9Khz et 15 KHz pour passer du 4800 bauds (je dis pas ça par hasard, je l'ai essayé, cela fonctionne bien pour ce débit et ces valeurs). Avec le XR2206, tu peux construire un générateur FSK de ce genre : entrée TTL, sortie sinus 9KHz / 15 KHz: y'a plus qu'à injecter ça sur l'audio. Côté réception, il faut faire un détecteur de tonalité: XR2211 ou NE567. Tu récupère ainsi tes données.
a+
Nabla

Numéro de l'article: 156669   |  De: nabla   |  Date: 2004-11-22 11:18:27
   RE: Donnée numerique sur canal audio
merci de vos reponse !

Jvais prendre desuite les datasheets

Numéro de l'article: 156670   |  De: bob   |  Date: 2004-11-22 11:21:20

   Logicom CT 802  
bonjour

je recherche un transfo d'alimentation pour téléphone logicom CT 8XX
ou alors si quelqu'un à un téléphone Logicom CT 802 , qu'il me communique les infos sur le connecteur d'alim.

merci !

Numéro de l'article: 156624   |  De: Robert D.   |  Date: 2004-11-22 09:41:30

   four à micro-ondes  
Salut!!!

Numéro de l'article: 156635   |  De: Amour   |  Date: 2004-11-22 10:22:05
   RE: four à micro-ondes
salut.

Numéro de l'article: 156636   |  De: Jean Claude Vandamme   |  Date: 2004-11-22 10:23:47
   RE: four à micro-ondes
Je reste toujours sur ma fin; qlq'un pourrait me filer des sites sur lesquels se trouvent des infos sur la structure des micro-ondes


Numéro de l'article: 156645   |  De: Amour   |  Date: 2004-11-22 10:42:28
   RE: four à micro-ondes
si tu restes sur ta FIN
ADIEU !




Numéro de l'article: 156648   |  De: nico31   |  Date: 2004-11-22 10:44:00
   RE: four à micro-ondes
Dis on pourrait se comprendre un tout au moins non!

Numéro de l'article: 156651   |  De: Amour   |  Date: 2004-11-22 10:46:28
   RE: four à micro-ondes
même cette phrase n'est pas claire vieux, que veut dire "un tout au moins" ????????????

Sinon pourquoi nepose tu pas ta question dans le premier post oû tu mets seulement "salut!!!"

tu attendais des réponses apres ça? c'est vague comme question tu ne penses pas?

Sinon, as tu fais une recherches sur une moteur de recherche?
je suis sur que tu vas trouver pleins de choses....

Numéro de l'article: 156653   |  De: nico31   |  Date: 2004-11-22 10:52:49
   RE: four à micro-ondes
merci qd même, des recherches j'en fais assez sur google pr le moment je suis pas enencore très satisfait

Numéro de l'article: 156694   |  De: Amour   |  Date: 2004-11-22 11:57:03
   RE: four à micro-ondes
he bien, pose une question precise !




Numéro de l'article: 156701   |  De: dspix   |  Date: 2004-11-22 12:08:54
   RE: four à micro-ondes
hé bien moi j'ai fais une recherche et j'ai trouvé plein de truc sympas à propos des fours à MO...
donc, même chose : pose une question précise de ce que tu veux !


Numéro de l'article: 156732   |  De: nico31   |  Date: 2004-11-22 13:33:37
   RE: four à micro-ondes
Actuellemt je suis sur tpemicroondes.free.fr j'ai quelques éclaircissements sur la production d'ondes pour le réchauffage à partir du magnétron élément essentiel du four à micro-ondes.Tu pourrait m'en parler un peu plus toi!

Numéro de l'article: 156735   |  De: Amour   |  Date: 2004-11-22 13:38:04
   RE: four à micro-ondes
Ton site ne marche pas..

Moi perso, je ne me suis jamais penché vraiment sur ça, tout ce que je sais , c'est que les molécules d'eau devienent magnétisées en quelque sorte et se mettent à vivrer ce qui provoque un echauffement.
l'energie magnétique et transformée en energie cinétique, puis en energie calorifique...
c'est pour ça qu'un aliment vraiment sec ne se rechauffera pas...


voilà en gros, si tu veux plus de détails , attend la réponse de qqun qui s'y connait plus ou cherche encore sur le web..
a+

Numéro de l'article: 156769   |  De: nico31   |  Date: 2004-11-22 14:43:33
   RE: four à micro-ondes
Bonjour
Ta question serait-elle : « quel est le principe du four à micro-ondes ? » ?
Voici 2 sites parmi 8610 trouvés par ‘Google’
http://www.eufic.org/fr/food/pag/food13/food133.htm
http://www.e-scio.net/ondes/micro.php3
Si ta question est : « quel est le principe du magnétron ? «
Google donne 908 réponses
http://starbrood.free.fr/principe.htm

bonne lecture
cd


Numéro de l'article: 156775   |  De: cd   |  Date: 2004-11-22 14:53:31
   RE: four à micro-ondes
Génial!!! les gars vous êtes pas des paumés.cd big up à toi pour ton coup de main qd à toi nico31 je ne t'oubli pas
A+

Numéro de l'article: 157101   |  De: Amour   |  Date: 2004-11-23 11:58:08
   RE: four à micro-ondes
Ben c'est cool si t'es content, mais la prochaine fois pense à poser clairement ta question, tu verras que les réponses viendront plus vites et de meilleure qualité.
Bien à toi

Numéro de l'article: 157179   |  De: nico31   |  Date: 2004-11-23 13:57:30

   machine a laver  
bonjour ma machine a laver de marque sidex lm 6500 fait son lavage normalement puis arriver a l essorage plus rien le tambour ne tourne pas.pouvez vous me donner la cause? merci

Numéro de l'article: 156638   |  De: andre   |  Date: 2004-11-22 10:26:24
   RE: machine a laver
salut,

Verifie le programmateur, il doit y avoir un faux contact....

La commande d'essorage qui est une rotation rapide n'utilise pas les meme enroulement sur le moteur que le lavage....

Numéro de l'article: 156652   |  De: dspix   |  Date: 2004-11-22 10:48:51
   RE: machine a laver
As tu vérifié que le filtre de la pompe n'était pas bouché ? dans ce cas la sécurité empèche l'essorage. ( expérience vécue 2 fois ).

Numéro de l'article: 156660   |  De: Géraldo   |  Date: 2004-11-22 11:02:37
   RE: machine a laver
Dans ce cas, il faut plutot poser la question : la machine se vidange t'elle avant l'essorage ?

Numéro de l'article: 156671   |  De: dspix   |  Date: 2004-11-22 11:25:10
   RE: machine a laver
si ça vidange, mais qu'au lieu d'essorer le tambour s'arrête c'est qu'il y a interruption dans le circuit électrique dedié à l'essorage, soit l'enroulement dans le moteur, là faudra changer le moteur (ou le faire rebobiné mais je doute que ça vaille le coup !)soit le fil à l'extérieur du moteur qui est coupé ou débranché.

Numéro de l'article: 156814   |  De: doubleback   |  Date: 2004-11-22 16:32:24
   RE: machine a laver
Bonjour.

Il est possible que le condensateur de démarrage du moteur d'essorage ne fonctionne plus, c'est probable si tu as à faire à un chimique non polarisé. Un simple test visuel puis à l'ohmètre devrait lever le doute. Une autre cause de panne, le TRIAC qui sert à alimenter ton moteur d'essorage est grillé. Solution: le changer par un BTB16 (autre triac neuf).
à bientôt
MINUX75, LE FILS DE LA MERE DENIS

Numéro de l'article: 156941   |  De: MINUX75   |  Date: 2004-11-22 21:21:11

   quelques conseils à propos du PIC16F88  
bonjour,

je commence à m'intéresser aux PIC pour un thermostat de frigo; je m'étais décidé pour un pic16f628, puis j'ai découvert le pic16f88, tjrs très bon marché (< 4 euros), mais avec en + un ADC 10 bits à 7 entrées ce qui va me permettre de mesurer et afficher en permanence 2 t° (plutôt que de simplement détecter des niveaux de t° haut / bas à l'aide de comparateurs).
J'ai déjà bcp cherché entre autres sur le site de Microchip, mais comme je l'ai dit je débute avec les PIC et je suis submergé d'informations parfois contradictoires. Voici les principales questions que je le pose (dans un 1er temps, je ne doute pas que bien d'autres embûches sont à venir).

- point de vue logiciel : j'ai pratiqué l'assembleur du Z80 et du 8088 ds mon jeune temps ... mais aujourd'hui il ne viendrait plus à personne l'idée de programmer des logiciels pour PC en assembleur. De même pour les pic, utiliser l'assembleur me semble relever du masochisme (sauf peut-être ds des cas extrêmes où il faut utiliser au max. la mémoire disponible). Quelqu'un pourrait-il me renseigner sur un compilateur C (de préférence) ou basic, compatible PIC16F88, si possible possédant des instructions pour gérer l'ADC, et par-dessus tout gratuit ... (je n'ai pas envie d'investir ds un compilateur pcq çà sera peut-être mon seul projet avec un pic).

- le pic16f88 est doté d'une possibilité 'in circuit serial programming' qui permet de le programmer sans devoir l'extraire du circuit électronique, via une interface à 2 ou 3 fils. Je vois en gros le principe, mais en pratique comment relier le PIC au port série ou USB d'un PC ?

- les capteurs de t° (il m'en faut 2 : 1 ds frigo, 1 ds congélateur) : je pensais utiliser des résistances CTN, mais il faut les linéariser en mettant en // une autre résistance, simplement de même valeur que la ctn dit-on sur certains sites, ou bien calculée en fct de la gamme de t° ds laquelle on travaille dit-on sur d'autres sites. Une autre solution est un CI type LM35 qui est linéaire et précalibré, mais c'est plutôt cher (LM35CZ : 5.7 Euros) et la précision n'est pas extraordinaire (0.75 °C); le LM35DS (2.9 euros) ne convient pas pour la gamme de t° qui m'intéresse. Un autre capteur, le LM335Z, est meilleur marché mais d'une précision 'à la louche' de l'ordre de 2° (mieux si calibré mais nécéssite un potentiomètre).
Bref : merci à celui qui m'indiquera un capteur assez linéaire et précis (+- 0.5 °C), et pas cher (disons < 2.5 Euros). Et si avec çà je peux avoir le sourire (ou mieux ...) de la cremière c'est encore mieux.


Numéro de l'article: 156643   |  De: jpg   |  Date: 2004-11-22 10:41:04
   RE: quelques conseils à propos du PIC16F88
précision concernant le compilateur C / basic que je cherche : je travaille normalement sous windows, mais çà peut être aussi sous linux

Numéro de l'article: 156659   |  De: jpg   |  Date: 2004-11-22 11:00:32
   RE: quelques conseils à propos du PIC16F88
Bonjour,

Pour trouver un compilateur C ou basic gratuit,c'est pas simple car les versions de demo sont limitées. Par ex Mikrobasic limité à 2K de programme.
Une solution, choisir un Pic de type 18F1220 ou 18F1320 et utiliser le compilateur C disponible sur le site de Microchip MPLAB C18. Pas de limitation de code, mais valable 60 jours apres il faut le reinstaller.

A+


Numéro de l'article: 156667   |  De: patou149   |  Date: 2004-11-22 11:16:31
   RE: quelques conseils à propos du PIC16F88
patou149,

le 18F1320 semble effectivement tt à fait comparable au 16f88, coûte un peu + cher (mais je vais arrêter de rechigner pour 2 ou 3 euros de +).

sur le site de microchip, je vois effectivement que tous leurs compilateurs C17 C18 C30 sont disponibles en essai 60 jours; mais chaque compilateur s'adresse à une famille pariculière de PIC, rien n'est prévu pour la famille PIC 16 ?

Mikrobasic m'a l'air très intéressant quoique je ne réalise pas bien ce que représente cette limite de 2 K pour la version demo :
'in Demo version, hex output is limited to 2k of program words.'
il s'agit bien de 2K de code binaire et non pas de code source, je suppose que çà permet déjà de faire bcp.



Numéro de l'article: 156699   |  De: jpg   |  Date: 2004-11-22 12:08:05
   RE: quelques conseils à propos du PIC16F88
oui à priori ton prog devrait tenir largement dans 2K de prog même si le compilo n'est pas très optimisé
pour le capteur tu en as un gratuit intégré dans le PIC (vois l'appnote qui utilise le WDT comme capteur de température)
sinon n'importe quel programmateur peut programmer le 16F88, il faut (juste) le piloter par un soft régulièrement mis à jour (IC-prog ne prend pas le 16F88)

Numéro de l'article: 156711   |  De: Tgq   |  Date: 2004-11-22 12:34:40
   RE: quelques conseils à propos du PIC16F88
"pour le capteur tu en as un gratuit intégré dans le PIC "
ce serait intéressant si le circuit électronique se trouvait là où la t° doit être mesurée, mais ds mon cas j'ai besoin de 2 capteurs, un ds le frigo, l'autre ds le congélateur, et le boiter électronique est à l'extérieur.

Numéro de l'article: 156712   |  De: jpg   |  Date: 2004-11-22 12:45:23
   RE: quelques conseils à propos du PIC16F88
Salut,

L'assembleur PIC est tres simple.... et pour de petit programme comme ca, l'ASM c'est quand meme mieux...

Le C, c'est bien, mais tu sais pas trop comment il met tout ca dans le PIC... et pour debugger un programme ecrit en C, bon courrage si tu n'as pas les outils qui vont (necessitant un debuggeur materiel).


Je te conseillerais la lecture du cours de Bigonoff et en francais... ca se lit vraiement tre bien, et a l'aide d'exo, tu evolu dans la maitrise des pic...

C'est sure, c'est peut etre onéreux si tu ne souhaite pas faire d'autre appli sur PIC, mais sinon, c'est une partie de plaisir...

Numéro de l'article: 156739   |  De: dspix   |  Date: 2004-11-22 13:53:29
   RE: quelques conseils à propos du PIC16F88
Bonjour,

Oui, avec Mikrobasic le code hex ou bonaire est limité à 2K.
Il n'existe malheureusement rien chez Microchip comme compilateur C pour la serie 16F.
Comme detecteur de temperature il y a la gamme DS18xx de chez Maxim.

A+

Numéro de l'article: 156750   |  De: patou149   |  Date: 2004-11-22 14:08:51
   RE: quelques conseils à propos du PIC16F88
Ok Ok ...
si tu veux faire pas cher tu prend des banales CTN et tu linéarise par soft leur réponse ...

Numéro de l'article: 156774   |  De: Tgq   |  Date: 2004-11-22 14:52:35
   RE: quelques conseils à propos du PIC16F88
dspix,
oui apprendre un assembleur me semble très onéreux juste pour un projet (ou même pour plusieurs); on peut même espérer que l'assembleur devienne vite un vestige du passé, qui ne se justifiait qu'à l'époque où on n'avait que quelques centaines de bytes pour faire tenir un programme.
Un langage évolué permet aussi normalement une certaine indépendance vis à vis du matériel, je suppose qu'une même source C peut fonctionner sur plusieurs sortes de pic, et qu'il suffit de choisir lors de la compilation le pic auquel le code est destiné.
Les pic évolueront comme toute l'électronique numérique : tjrs + vite, tjrs + de mémoire, alors pq se priver et être parcimonieux, goinfrons-nous, rien à f... si ma routine basic occupe 500 bytes au lieu de 100 en assembleur ...
oh pardon je me suis laissé emporter, tout ce laius ne fait que révéler mon profond dégôut vis-vis de l'assembleur; et pourtant, j'ai déjà programmé en asm, et à l'époque moi aussi je pouvais rester 2 h. sur un morceau de code pour gagner 10 microsecondes ou 10 bytes (et quelle fierté alors !).

patou149,
concernant le compilateur microchip : "Pas de limitation de code, mais valable 60 jours apres il faut le reinstaller"
Une réinstallation suffit pour profiter du logiciel à nouveau pdt 60 jours ? d'habitude les versions limitées ds le temps se protègent contre ce genre d'astuce (en ecrivant qqch ds la base de registre de windows je suppose).


Numéro de l'article: 156785   |  De: jpg   |  Date: 2004-11-22 15:18:27
   RE: quelques conseils à propos du PIC16F88
tqj,
"tu linéarise par soft leur réponse " : je suppose que cela consiste ds un 1er temps à noter comment la tension aux bornes de la ctn évolue en fct de la t°, et ensuite à écrire ds le code une table de correspondances volts --> degrés. Ou bien une formule mathématique peut-elle suffire ? Si tu as un lien qui montre çà, je suis preneur.

Numéro de l'article: 156789   |  De: jpg   |  Date: 2004-11-22 15:25:03
   RE: quelques conseils à propos du PIC16F88
jpg, quand tu dis : "Les pic évolueront comme toute l'électronique numérique : tjrs + vite, tjrs + de mémoire, alors pq se priver et être parcimonieux, goinfrons-nous, rien à f... si ma routine basic occupe 500 bytes au lieu de 100 en assembleur ... " C'est malheureusement ce que font de nombreux programmeur... et c'est egalement pour cela qu'aujourd'hui, certain programmes demandent d'avoir des ressources considerable pour fonctionner...

C'est un peu decevant...

De plus, plus un code est concis, plus il est fiable... je ne pense pas que l'ASM va disparaitre, car c'est quand meme a l'heure actuelle le seul language interpreté des µC et µP... biensur, sans compter les interpreteur integré qui ne font que transcoder le programme en quelquechose de comprehensible par le coeur...


Pour ce qui est de la linearisation de la CTN, en fait, elle repondent a un loi qui est mise sous forme mathematique dont 2 coeff caracterisent chaque ctn... ces coeff sont donné par le fabricant, ne te respte plus qu'a inclure la formule dans le code.
Cette page te donne pas mal d'info sur les ctn et leur formules : http://www.univ-reims.fr/UFR/IUT/MP/thermo/ctn.htm

Numéro de l'article: 156790   |  De: dspix   |  Date: 2004-11-22 15:35:10
   RE: quelques conseils à propos du PIC16F88
tout est déja bien documenté dans les datas, il te suffit :
- de calibrer (si tu veux un peu plus de précision)
- d'approximer par des bouts de droites la réponse exponentielle de la CTN
évidemment on peut redresser avec du float à grand renfort de logarithmes mais tu vas faire exploser la limite de 2K, les maths avancées sont très gourmandes en ressources processeur. et encore, en supposant que le compilo basic accepte les float, ce qui est rare
.
il suffit en général d'augmenter le nombre d'intervalles pour obtenir la précision voulue. pour la modélisation rien ne vaut excel, ensuite c'est une affaire de branchement conditionnel

Numéro de l'article: 156795   |  De: Tgq   |  Date: 2004-11-22 15:39:33
   RE: quelques conseils à propos du PIC16F88
dspix,

évidemment j'étais un peu provocateur, et moi aussi je ricane qd des programmes sur PC se trainent sur un processeur à 2 Ghz; mon métier c'est développeur en c++, et voici ce que j'en dis ds mon CV :
"en tant que programmeur je me définirai ainsi : sans perdre de vue les impératifs de la productivité… j’aime écrire du code ‘élégant’ (concis – flexible) et qui sera aisément compréhensible par mes collègues. J’aime aussi rencontrer des difficultés et en faire des défis."
La programmation est un art et, en général, 'small is beautiful', sauf qd çà va nettement à l'encontre de la productivité. Il faut parfois sacrifier l'esthétique ...
D'autre part, les compilateurs modernes (tjrs sur PC) produisent du code asm optimisé qui parait-il serait difficilement améliorable par un programmeur asm.
L'asm sera en effet tjrs nécessaire ... il faut bien que certains l'utilisent pour écrire les compilateurs, c'est leur punition ...

merci pour le lien sur les ctn

Numéro de l'article: 156800   |  De: jpg   |  Date: 2004-11-22 15:54:47
   RE: quelques conseils à propos du PIC16F88
bon ca me rassure :)

En ce qui concerne les compillateur, il sont pas tous bon pour les meme chose... en regle general, le nombre de ligne de code généré se tiens a part quelques exeption, ou en cas de programmation avec les pied...

Par contre, la ou il y'a de la difference, c'est dans l'utilisation de l'espace memoire RAM... certain compilateur y vont parfois assez sauvagement... et on peut vite manquer d'espace, alors qu'avec sa tete, on est capable de faire bien mieux... bref, rien n'est parfait...

Numéro de l'article: 156803   |  De: dspix   |  Date: 2004-11-22 15:59:10
   RE: quelques conseils à propos du PIC16F88
Tgq

"tout est déja bien documenté dans les datas" : lesquels stp ?

Numéro de l'article: 156804   |  De: jpg   |  Date: 2004-11-22 16:00:48
   RE: quelques conseils à propos du PIC16F88
dspix,
je vais surement utiliser le compilateur C18 de Microchip, on peut supposer que ces gars-là en connaissent un bout question pic et qu'ils ont fait qqch de propre

Numéro de l'article: 156806   |  De: jpg   |  Date: 2004-11-22 16:05:48
   RE: quelques conseils à propos du PIC16F88
tiens voici quelques petit liens (au cas ou) :

http://perso.club-internet.fr/hhollard/doc/PIC%20en%20C_expressions.pdf

http://www.enseirb.fr/~kadionik/pic/pic.html



Numéro de l'article: 156815   |  De: dspix   |  Date: 2004-11-22 16:35:57
   RE: quelques conseils à propos du PIC16F88
merci, me vlà équippé pour l'hiver

Numéro de l'article: 156819   |  De: jpg   |  Date: 2004-11-22 16:43:00
   RE: quelques conseils à propos du PIC16F88
Bonsoir,

Oui, il suffit de reinstaller et c'est reparti pour 60 jours.
Pour repondre à une precedente question sur ce forum, j'ai modifié la date du pc et apres reinstallation c'est OK.
L'augmentation de code du à l'utilisation d'un compilateur est de 10 à 30% environ, pour la plupart des projets la vitesse d'exécution n'est pas primordiale, surtout avec des pic qui fonctionnent à 40MHz.

A+

Numéro de l'article: 156836   |  De: patou149   |  Date: 2004-11-22 17:39:04
   RE: quelques conseils à propos du PIC16F88
Tgq,
qd tu parlais de data, tu parlais des datasheets de la ctn ?

Numéro de l'article: 156857   |  De: jpg   |  Date: 2004-11-22 18:16:06
   RE: quelques conseils à propos du PIC16F88
Salut.
Mon petit commentaire sur ce sujet....
Pour ma part, j'ai débuté la prog des pic en basic, mais les problémes ne viennent pas du langage, mais plutot d'une mauvaise connaissance des registres ! De plus, une multitude de basic existe, et trouver des exemples n'est pas forcément trés facile, encore moins en français.
Pour une petite application, autant se mettre à l'assembleur (avec l'excellent travail de Bigonoff), ces bases sont nécessaire pour pouvoir exploiter plus facilement la gamme des pic 18F en c18 par exemples.
L'avantatge du c18 et de l'asm, c'est une grande communauté partageant leur source sur le net.
A+

Numéro de l'article: 156880   |  De: slicks   |  Date: 2004-11-22 19:00:30
   RE: quelques conseils à propos du PIC16F88
jpg => oui je parlais de la datasheet de la CTN
le lien donné + haut par dspix remplace avantageusement une datasheet

Numéro de l'article: 157065   |  De: Tgq   |  Date: 2004-11-23 09:56:49
   RE: quelques conseils à propos du PIC16F88
ok, merci à tous, j'ai la réponse à mes questions pour ce qui est des capteurs de t° et des compilateurs; quoique certains, qui ont sans doute connu l'époque héroique des pic, tentent encore de me persuader d'utiliser l'assembleur; après tout, ils en ont tellement bavé, çà doit leur sembler injuste qu'un ignare puisse aujourd'hui arriver au même résultat sans trop comprendre ce qui se passe au niveau matériel ;)
on verra... si j'ai effectivement des problèmes insolubles je serai bien obligé de me mettre à l'assembleur.

Il me reste une question non résolue : le 'in circuit serial programming', çà vaut la peine de s'y intéresser, c'est suffisamment simple à mettre en oeuvre, ou mieux vaut réaliser un programmeur classique ? Pouvoir apporter des révisions au software simplement en le 'downloadant' via un cable série ou usb est séduisant. J'ai aussi lu qu'on pouvait implanter un 'bootloader' ds la mémoire flash, je n'ai pas bcp approfondi, mais j'ai cru comprendre que çà permettait aussi une modif. du software à distance. Si quelqu'un peut m'apporter des éclaircissements ou simplement me rediriger sur un lien suffisamment didactique sur ce sujet, merci.


Numéro de l'article: 157089   |  De: jpg   |  Date: 2004-11-23 11:12:00
   RE: quelques conseils à propos du PIC16F88
si tu fais un programmateur 'classique' il fait aussi en général l'ICSP (il suffit de lui mettre un connecteur)
le download avec un loader n'est possible qu'en ayant déja programmé classiquement ou ICSP une première fois le PIC => retour à la case précédente
le download par câble USB n'est pas (encore !) possible, mais on commence à voir apparaitre des programmateurs USB
.
sinon tu auras de toutes façons besoin de te frotter aux registres internes, les compilos ne font pour les SFRs qu'expliciter en un peu plus (moins ?) clair les options des registres spéciaux...

Numéro de l'article: 157193   |  De: Tgq   |  Date: 2004-11-23 14:50:33
   RE: quelques conseils à propos du PIC16F88
Salut.
Je ne peux que te conseiller d'intégrer un connecteur icsp, ça sauve des vies de pinouilles.....!!
Mais c'est sûr que sur un pic de 18 pattes, donc au max 16 I/O, tu en sacrifies 3 à l'icsp, et si tu as un quartz externe, deux de plus.
Personnellement, pour les dip 8,16,18, je me suis fait des plaquettes qui se greffent comme des verrues au montage initial, mais avec un connecteur HE10 pour la programmation in situ. Une fois programmé, je mets un "bouchon" sur mon connecteur, me permettant de réatribuer ces pins au montage.
Pour faire ça, il te faut réserver 0v, PGD, PGC, MCLR, VDD et pourront te servir aussi bien pour une prog classique, que pour un bootloader ou en encore ICD2 (disponible en usb), bref polyvalent.
Pour les circuits plus grands, autant dédier les pins sur un connecteur de type RJ11 par exemple.
A+

Numéro de l'article: 157373   |  De: slicks   |  Date: 2004-11-23 21:36:50
   RE: quelques conseils à propos du PIC16F88
Salut
------
.
C'est du délire, cette façon caricaturale et erronée d'aborder le problème !!
On ne peut pas comparer les ressources d'un PC à celles d'un microcontrôleur.
.
Les ressources n'étant pas identiques (et de loin), c'est logique que le langage "idéal" ne le soit pas non plus.
.
Je sais de quoi je parle, puisque je suis à la fois électronicien spécialisé en microprocesseurs et informaticien système, puisqu'on parle de "CV".
.
Donc, je programme dans toutes sortes de langage, je n'ai pas d'à-prioris.
.
Mais si le C (C++) est bien adapté aux ressources d'un système équipé d'un microprocesseur actuel, ce n'est pas du tout le cas d'un microcontrôleur dans le genre du PIC16F, sur lequel il est déjà impossible de manipuler la pile. Sur un 18F, c'est déjà un peu mieux, mais on est encore "loin du compte" (essaye un programme récursif pour rigoler un coup).
.
Donc, utiliser du "C", c'est utiliser du C amputé, tronqué, puis amélioré (puisque le C officiel ne définit aucune IO et que 90% des opérations pics, c'est de l'IO). Donc, ce qui reste du C, à part les boucles... Les sources ne sont même pas portables d'un compilateur à l'aute...
.
J'utilise l'assembleur sur pics, non pas parce que j'en ai "bavé", mais simplement parce que c'est le langage le plus adapté à mon avis.
.
Lorsque tu programmais tes Z80 et 8088 (je l'ai fait aussi) en assembleur sur de petits systèmes, ce n'était pas parce que les autres langages n'existaient pas, ni parce que quelqu'un avait envie de te faire "baver", mais simplement parce que c'était la seule façon d'exploiter correctement les ressources de ces microprocesseurs pour les applications performantes.
.
Les pics en sont à ce stade au niveau de leur partie "processeur".
.
De toutes façons, l'utilisation correcte d'un pic nécessite de connaître le fonctionnement de ses registres, ce qui représente 90% de l'étude du pic.
.
Mais bon, personne n'essaye de te convaincre d'utiliser l'assembleur, tu fais comme tu l'entends, mais il ne faut pas laisser sous-entendre (et même écrire) que ceux qui écrivent en assembleur sont des débiles arriérés un peu masochistes.
.
A mon avis, il sera toujours temps de faire ce genre de commentaires et de poser tes critiques sur les langages lorsque tu auras appris à maîtriser les pics et que tu sauras de quoi tu parles. De toute évidence, ce n'est pas encore le cas. Critiquer avant d'avoir étudié me semble pour le moins prématuré.
.
Pour info, sur mon site (lien à gauche) tu trouveras comment implémenter un bootloader (puisque tu poses la question), mais bon, tous les sources sont en assembleur, désolé.
.
A+
Bigonoff


Numéro de l'article: 157378   |  De: Bigonoff   |  Date: 2004-11-23 21:45:23
   RE: quelques conseils à propos du PIC16F88
Bigonoff

il est clair que je ne connais rien aux pic, je l'ai dit moi-même dès le début. Mes commentaires n'étaient vraiment pas des critiques tentant de ridiculiser les utilisateurs de l'assembleur, mais des petites 'piques' qui se veulent humoristiques.
Qd j'écris :
"après tout, ils en ont tellement bavé, çà doit leur sembler injuste qu'un ignare puisse aujourd'hui arriver au même résultat sans trop comprendre ce qui se passe au niveau matériel ;)"
je crois que je me moque + de moi-même (l'ignare) que des autres.
Je ne suis pas un habitué des forums et je vois qu'il faut prendre des précautions pour ménager la susceptibilité des participants, l'humour 'pince sans rire' passe mal.

Et pour résumer ma position concernant les langages, j'imaginais que le C me permettrait de faire abstraction des particularités matérielles des pic. Si des utilisateurs expérimentés m'affirment le contraire, j'en prend bonne note, voilà c'est tout, j'étais juste à la recherche d'informations.


Numéro de l'article: 157461   |  De: jpg   |  Date: 2004-11-24 10:01:13
   RE: quelques conseils à propos du PIC16F88
Salut
------
.
Ce n'est pas que je n'apprécie pas l'humour, c'est plutôt que ce forum est lu également par des gens qui sont des débutants, et qui risquent bien d'interpréter les remarques comme un désaveux de l'utilisation de l'assembleur. De plus, lorsqu'on voit certaines interventions, on peut difficilement savoir si l'auteur plaisante ou est sérieux (on ne voit pas le visage des interlocuteurs dans un post). Lorsque tu plaisantes, un simple :) ou un ;) permet de le faire comprendre efficacement.
.
J'avais compris que tu te taxais humoristiquement toi-même d'ignare, mais tout en sous-entendant que les amateurs d'assembleur n'avaient comme but en utilisant l'assembleur que de rendre leur code "opaque". C'est loin d'être le cas, et les nombreuses questions récurrantes sur des applications "C" montrent que c'est au contraire le C qui est le plus opaque à ce niveau.
.
Le C sur les pics ne permet de faire abstraction de l'hardware que dans une mesure toute relative.
Un pic ne dipose pas comme un PC de toute une panoplie de drivers dépendantes du matériel et qui tournent sur un OS organisé en couches.
Ici, tout est "à plat", on ne dispose que des mécanismes d'interruption, mais pas (ou rarement) d'un OS.
.
Comme le C "ansi" ne reprend pas dans sa normalisation les I.O., tout ajout à ce niveau est "non normalisé", ce qui fait que les sources ne sont même pas compatibles à matériel égal simplement en passant d'un compilateur à l'autre.
.
Je peux terminer en disant que tu peux programmer sans problème un pic en ne connaissant que l'assembleur, mais tu ne pourras jamais réaliser toutes tes applications en ne connaissant que le C. Tôt ou tard, pour l'une ou l'autre application, il te faudra utiliser l'assembleur, voire désassembler le code généré par le compilateur C pour découvrir un problème.
.
Partant de là, il me semble logique, même si on veut au final utilier le C, de commencer par étudier l'assembleur.
Pour ma part, puisqu'il faut de toutes façons utiliser l'assembleur, autant l'utiliser pour tout, je perds moins de temps au final et je peux utiliser chaque composant directement lorsqu'il est disponible sur le marché, le tout gratuitement.
.
A+
Bigonoff


Numéro de l'article: 158809   |  De: Bigonoff   |  Date: 2004-11-26 20:57:29
   RE: quelques conseils à propos du PIC16F88
Pour ce qui est de ta réponse purement technique, tu me donnes des informations utiles et je comprends en effet mieux maintenant que le C m'isolera du matériel du pic, mais au point que je ne pourrai plus en faire grand chose d'intéressant.

Mais je voulais aussi une dernière fois réagir par rapport à l'agressivité (je ne vois pas d'autre mot) avec laquelle tu t'en ai pris à moi ds ton 1er mail, et par rapport à ton don pour découvrir les intentions cachées ds mes propos :

"il ne faut pas laisser sous-entendre (et même écrire) que ceux qui écrivent en assembleur sont des débiles arriérés un peu masochistes."
ou bien
"mais tout en sous-entendant que les amateurs d'assembleur n'avaient comme but en utilisant l'assembleur que de rendre leur code "opaque"."

là à mon tour je me permet de dire "C'est du délire". Faut pas voir des sous-entendus partout. Les programmeurs asm ne m'ont rien fait (ou bien alors ds ma petite enfance, mais je ne m'en souviens plus), je n'ai aucune raison de vouloir les dénigrer. Je me posais juste la question de savoir si ce langage était le mieux adapté, et pour çà tu m'as très bien répondu.

Je ne veux pas en faire une affaire d'état, restons-en là, mais je ne voulais pas laisser passer le fait que tu sous-entends (et même que tu écris, si si !) que je ne suis qu'un petit merdeux pas beau et qui n'y connait rien et qui se croit + malin que tt le monde
(oh zut je me suis trahi).

:) :) :) :) :) :) :) :) :) :) encore un peu, je ne voudrais pas être à l'origine de la 3ème guerre mondiale :) :):) :):) :):) :)


Numéro de l'article: 159018   |  De: jpg   |  Date: 2004-11-27 17:06:53

   changer ventilateur d'un videoprojecteur  
bonjour, je voulais changer les ventilateurs de mon sony vpl s-600.

Ceux d'origine etait un panaflo 80*80*15 de 0.26A et un sanyo petit ace 25 80*80*25.

Après avoir chercher les caractéristiques technique de ses ventilo, j'ai acheté des modèles soufflant autant mais faisant moins de bruit.

Le problème c'est que après les avoir remplacé, le vidéoproj se met en sécurité.

Je suppose que c'est du au circuit de sécurité des ventilateur puisque le led cover/fan clignote.
Je suppose aussi que le circuit se base sur l'intensité des ventilo pour se déclencher car les intensités sont très différentes sur les nouveaux modèles que j'ai acheté.

- Puis-je mettre des résistances en paralèle pour simuler la meme intensité que d'origine?
- Quelqu'un aurait il le schéma du vpl s600 pour inhiber le circuit de sécurité
- ou ya t'il un autre solution

merci

Numéro de l'article: 156665   |  De: vincent   |  Date: 2004-11-22 11:09:35
   RE: changer ventilateur d'un videoprojecteur
Inhiber le circuit n'est peut etre pas la bonne methode... car en cas de reel surchauffe, c'est ton video projecteur que tu pourra balancer.

Je suppose que les nouveau ventillo consomme moins ? le verifier a l'amperementre...


Pour la resistance de charge en //, c'est d'apres moi la solution la plus simple et la plus raisonnable...

Numéro de l'article: 156678   |  De: dspix   |  Date: 2004-11-22 11:33:49
   RE: changer ventilateur d'un videoprojecteur
ok donc je mesure l'impédance du ventilateur d'origine puis celle du nouveau ventilateur et je rajoute une résistance de valeur impedance d'origine - impédance nouveau ventilo et le tour est joué...C'est ca?

Numéro de l'article: 156697   |  De: vincent   |  Date: 2004-11-22 12:02:53
   RE: changer ventilateur d'un videoprojecteur
non...
mesure le courant du nouveau ventillo, a moin qu'il soit inscrit dessus, au quel cas tu fais le petit calcul suivant :
Idiff=Iancienventillo - Inouveauventillo
Raajouter = Uventillo/Idiff




Numéro de l'article: 156700   |  De: dspix   |  Date: 2004-11-22 12:08:17
   RE: changer ventilateur d'un videoprojecteur
ancien ventilo 0.26A nouveau ventilo 0.09A
donc 0.26-0.09=0.15 et r=12/0.15=80 ohm

quand à la puissance 2.4W pour l'ancien et 1.1 w pour le nouveau. Je dois donc mettre une résistance de 1.3w minimum?

en attendant merci pour ta réponse

Numéro de l'article: 156710   |  De: vincent   |  Date: 2004-11-22 12:33:49
   RE: changer ventilateur d'un videoprojecteur
he bien, 12*12/80 = 1,8W, donc une 3W ca serai pas mal...

Numéro de l'article: 156724   |  De: dspix   |  Date: 2004-11-22 13:18:58
   RE: changer ventilateur d'un videoprojecteur
Mettre les éventuelles résistances aditionnelles dans le flux d'air des ventilos pour les refroidir, sinon durée de vie limitée...

A+

Numéro de l'article: 156727   |  De: pym   |  Date: 2004-11-22 13:28:59

   tht hs  
salut et beaucoup de respect
a vous autre ayant plus d'experience je vous demande de m'edifier sur la signifification de
THT HS ou
diode HS

Numéro de l'article: 156668   |  De: madox   |  Date: 2004-11-22 11:16:59
   RE: tht hs
HS : hors d'usage, foutus, crammé, cassé, etc...

Numéro de l'article: 156676   |  De: dspix   |  Date: 2004-11-22 11:31:01
   RE: tht hs
transformateur haute tension, ce transfo sort du 24000 volts, alors attention aux doigts baladeurs

Numéro de l'article: 156682   |  De: lio   |  Date: 2004-11-22 11:38:40
   RE: tht hs
HS = Hors Service

Numéro de l'article: 156871   |  De: Rorqual   |  Date: 2004-11-22 18:48:20

   brandt dvd 400br reste en veille  
Bonjour,

Mon lecteur salon dvd brandt 400BR reste en veille, la lumière rouge est constamment allumée et aucun bouton ne marche.

Connaissez vous le problème et sa solution ? Existe-t-il une combinaison de touches pour faire un "reset" ?

merci d'avance ...

Numéro de l'article: 156672   |  De: Clem   |  Date: 2004-11-22 11:25:53
   RE: brandt dvd 400br reste en veille
as tu essayer de le debrancher de la prise quelques seconde ?

Numéro de l'article: 156675   |  De: dspix   |  Date: 2004-11-22 11:29:53
   RE: brandt dvd 400br reste en veille
bien-sûr ...

Numéro de l'article: 156698   |  De: Clem   |  Date: 2004-11-22 12:07:15
   RE: brandt dvd 400br reste en veille
tu n'aurais pas par hazard tenté une mise a jour du firmware ?

Si c'est le cas, cela signifie que la mise a jour n'a pas fonctionné, et dans ce cas, c'est mort, car la memoire a été vider sans etre reprogrammé...

Sinon, regarde au niveau de l'alimp si tu ne vois pas un truc de griller...

Numéro de l'article: 156703   |  De: dspix   |  Date: 2004-11-22 12:11:05

   cherche schema ecran hp f1723  
voila la question est dans le titre c le schema d un ecran plat d ordi, a++

Numéro de l'article: 156677   |  De: nico   |  Date: 2004-11-22 11:32:07

   Help !! je ne suis pas électronicien...  
Bonjour à tous,

N'y connaissant pas grand chose en électronique, je sollicite votre communauté afin de m'aider à réaliser le montage suivant :
Je désirerai convertir un signal de commande continu (0 ou 5 volts) en signal de commande d'impulsion (de 5 volts). Je précise que je désire récupérer une impulsion en sortie de mon montage chaque fois que j'ai un changement d'état en entrée.
Est-ce réalisable ?
Merci à tous !

Numéro de l'article: 156685   |  De: Fred   |  Date: 2004-11-22 11:46:38
   RE: Help !! je ne suis pas électronicien...
oui, realisable !

il faut une resistance, un condo et une porte ou exclusif...

L'une des entrée de la porte est branché directement au signal d'entrée. la seconde entrée de la porte est relieé a ton signal via le montage RC.

Ainsi, a chaque changement d'etat, la 1ere entrée bascule de suite, on a donc les 2entrée du ou exclusif qui sont different, la sortie vaut 1. ensuite, la capa se charge, et donc les 2 entrée vont etre au meme niveau et donc la sortie du ou sera a 0.

La constante de temps RC determine la durée de l'impultion de sortie.
###Graphgr_2196###

Numéro de l'article: 156689   |  De: dspix   |  Date: 2004-11-22 11:50:37
   RE: Help !! je ne suis pas électronicien...
Merci pour ta réponse !
Mais dis-moi, ce montage ne nécessite pas d'alimentation ?
Mon impulsion en sortie sera bien de 5 volts ?

Numéro de l'article: 157055   |  De: Fred   |  Date: 2004-11-23 09:19:56
   RE: Help !! je ne suis pas électronicien...
bonjour

si il faut alimenter le circuit!les portes logiques sont reunies en circuit de plusieurs portes de meme type (4 pour les portes 2 entrées) ."ds pix" t'a donné le shéma a réaliser comme on le fait normalement,mais si comme tu le dis toi même tu es debutant je t'envoi qqs précisions le circuit OU exclusif peut etre un circuit dil 14 broches de la serie TTL 74 (7486),ou un de la serie Cmos40 (4030).ces 2 circuits necessite une alimentation 5 volts pour le TTL 74 et entre 3 et 18 volts pour le Cmos 40 (alimenté en 5 v pour ton cas) le+ de l'alimentation est a la broche 14 et le 0 v(masse) sur la broche 7.
pour les portes du TTL 74 :
porte 1 :entrée 1 broche 1 porte 3 :entrée 1 broche 9
entrée 2 broche 2 entrée 2 broche 10
sortie broche 3 sortie broche 8
porte 2 :entrée 1 broche 4 porte 4 :entrée 1 broche 12
entrée 2 broche 5 entrée 2 broche 13
sortie broche 6 sortie broche 11

pour les portes du Cmos 40:.
porte 1 :entrée 1 broche 1 porte 3 :entrée 1 broche 8
entrée 2 broche 2 entrée 2 broche 9
sortie broche 3 sortie broche 10
porte 2 :entrée 1 broche 5 porte 4 :entrée 1 broche 12
entrée 2 broche 6 entrée 2 broche 13
sortie broche 4 sortie broche 11

bonne bidouille a+
sergiot

Numéro de l'article: 157195   |  De: sergiot   |  Date: 2004-11-23 14:51:30
   RE: Help !! je ne suis pas électronicien...
Merci pour ces précisions supplémentaires. Mon installation est déjà une vrai usine à gaz et une alim supplémentaire juste pour un composant ça m'embête un peu. Ne peut-on pas faire une porte ou exclusif avec des composants discrets passifs ? Merci pour votre dévouement face à mes questions débiles ;-)

Numéro de l'article: 157624   |  De: Fred   |  Date: 2004-11-24 14:54:37
   RE: Help !! je ne suis pas électronicien...
bonsoir
pourquoi une alim supplémentaire,tu n'as pas une tension de 5 volts
sur ton usine a gaz? si oui utilise la .
A+
sergiot

Numéro de l'article: 157845   |  De: sergiot   |  Date: 2004-11-24 21:53:25

   langage c  
#include <stdlib.h>
#include <stdio.h>
main()
{
int nbdevoir,nbeleve,i,j;
printf("entrez le nombre de devoir : \n");
scanf("%d",&nbdevoir);
printf("entrez le nb d'eleves : \n");
scanf("%d",&nbeleve);
float Tabnote[nbeleve][nbdevoir];
for(i=0;i<nbeleve;i++)
{
for(j=0;j<nbdevoir;j++)
{printf("entrez la note n°%d de l'etudiant %d : \n",j,i);
scanf("%f",&Tabnote[i][j]);


for(i=0;i<nbeleve;i++)
{
printf("eleve n°%d \n",i);
for(j=0;j<nbdevoir;j++)
{printf("devoir n°%d : %5.2f \n",j,Tabnote[i][j]);


system("PAUSE");
return 0;


JE VOUDRAI AVOIR LA MOYENNE DES NOTES DE CHAQUE ELEVE ET LA MOYENNE TOTAL

Numéro de l'article: 156687   |  De: mathieu   |  Date: 2004-11-22 11:47:57
   RE: langage c
tu veux un mars et 15euro aussi ?

Numéro de l'article: 156690   |  De: dspix   |  Date: 2004-11-22 11:53:09
   RE: langage c
C EST POUR LA BONNE CAUSE

Numéro de l'article: 156693   |  De: mathieu   |  Date: 2004-11-22 11:56:41
   RE: langage c
Bonjour,
alors ya plein de faute la dedans mais au juste tu veux qu'on le corrige je comprend pas ???!!!

Numéro de l'article: 156695   |  De: Onizuka   |  Date: 2004-11-22 11:59:56

   Melange PC 100 PC 133  
Bonjour,
Je desire monter une memoire SDRAM 256 Mo PC133 sur mon ordi équipé d'une SDRAM 128 Mo PC100, et conserver celle ci.(les 2 sont des 168 Br sans parité)
Je pense que le mixage PC100 avec PC 133 est possible,bien que ?
Mais il y a t-il pas d'autres précautions a prendre.(Réglage surle BIOS ou autres a faire ?
Merci de bien vouloir me renseigner.
Emile

Numéro de l'article: 156696   |  De: EYMARD   |  Date: 2004-11-22 11:59:58
   RE: Melange PC 100 PC 133
carte mere marque? modele ? normalement pas de pblme si ton pc fonctionne avec la pc100 pour le moment, il ne faut rien changer dans le bios, parfois quand on ajoutait une barette il fallait ouvrir le bios, rien changer, enregistrer et la mémoire supplémentaire était reconnue, depuis la sdram ce n'est plus nécessaire.

Numéro de l'article: 156702   |  De: elektrax   |  Date: 2004-11-22 12:10:21
   RE: Melange PC 100 PC 133
Comme on dit, qui peut le plus peut le moins... donc ta PC133 devrait fonctionner sans PB a 100...

Numéro de l'article: 156731   |  De: dspix   |  Date: 2004-11-22 13:32:13
   RE: Melange PC 100 PC 133
Merci des renseignements que tu m'as fourni.Si tu as arajouter autre tuyaux voiciles details de ma carte mère:
Réference constructeur: MSI MS-6340
Chipset:via vt8363 vt82c686A
vitesse bus100/133Mhz
Slots mémoire: 2X168 Broches
Max memoire: 1 Go Slots PCI:3
Memoire: SDRAM PC 128Mo
Encore merci, cordialement. Emile

Numéro de l'article: 156816   |  De: EYMARD   |  Date: 2004-11-22 16:37:24
   RE: Melange PC 100 PC 133
merci pour tes renseignements qui me rassurent. Cordialement. Emile

Numéro de l'article: 156818   |  De: EYMARD   |  Date: 2004-11-22 16:39:33