ABCelectronique : portail d'information dans le domaine de l'électronique
Home » Diverses rubriques » Archive forum sujets+corp
 
     
   Arrêt d'urgence#  
Salut.

Je cherche à savoir si le dispositif d'arrêt d'urgence est obligatoire sur une sur une machine outil pour le bois de type scie à ruban (toujours la même).
Ces machines doivent répondre aux normes EN 60204-1, mais je ne trouve pas de détail sur le net....

Dons si quelqu'un sait si le bouton rouge arret suffit (d'un démarreur étoile triangle par exemple), ou un sectionneur cadenassable, ou carrément un arret d'urgence.

Voilà, si quelqu'un connait un peu ces normes, merci de m'éclairer.
A+


Numéro de l'article: 148304   |  De: slicks   |  Date: 2004-10-28 23:27:13
   RE: Arrêt d'urgence
Arret d'urgence obligatoire sur toute machine ou des partie mobile peuvent blesser...

Il faut meme en principe une cage de protection, qui si elle est ouverte doit arreter tout movement de la machine...

Numéro de l'article: 148306   |  De: dspix   |  Date: 2004-10-28 23:40:15
   RE: Arrêt d'urgence
Salut,

Il faut un arret d'urgence sans le moindre doute.
-
Par contre il te faut peut etre plus que ca...
Tu as du voir sur les machines la marque CE : Sur la plupart des appareil ce marquage est mis en place par le constructeur/concepteur de la machine qui realise une "autocertification CE". Cela signifie qu'il affirme sa machine conforme à la législation et qu'il est en mesure d'en apporter la preuve sous délai reduit en cas de besoin.
-
Il me semble avoir lu au journal officiel (il y a 2 ou 3 ans donc a vérifier) que la plupart des machines a bois ne peuvent pas faire l'objet d'une autocertification CE ; La certification CE doit obligatoirement se faire par un organisme de certification.
A verifier je le repète...
-
Au cas ou tu ne l'aurais pas compris, il faut savoir aussi que la législation ne t'oblige en aucun cas à respecter une norme ISO ou autre. Les normes sont uniquement des outils (tres couteux) qui te permettent de t'assurer de respecter la législation.
Si tu respectes la norme tu dois normalement respecter la legislation mais tu peux tres bien respecter la legislation sans respecter une norme.
La norme prend le plus souvent son importance comme arguement de vente car ca fait tres chic d'etre ISOxxxx ou ENmachin

Numéro de l'article: 148315   |  De: petitours   |  Date: 2004-10-29 00:30:44
   RE: Arrêt d'urgence
bjr un arrêt d'urgence à vérouillage de toute machine non portative ayant un ou plusieurs élements mobiles...


Numéro de l'article: 148317   |  De: coco34   |  Date: 2004-10-29 00:47:01
   RE: Arrêt d'urgence
Merci.
Si vous connaissez des adresses internet traitant le sujet ;)
A+

Numéro de l'article: 148335   |  De: slicks   |  Date: 2004-10-29 08:17:19
   RE: Arrêt d'urgence
salut
je dirai meme plus : 1 arret d'urgence sur la machine et plusieur autre dans la salle (pour que les collegues puissent couper le plus vite possible la machine.) coupant la machine ou toutes les machines
semopy

Numéro de l'article: 148351   |  De: semopy   |  Date: 2004-10-29 09:29:10
   RE: Arrêt d'urgence
Merci

Numéro de l'article: 148727   |  De: slicks   |  Date: 2004-10-30 12:44:49
   RE: Arrêt d'urgence
merci

Numéro de l'article: 148728   |  De: slicks   |  Date: 2004-10-30 12:45:15

   Pub Site Perso OverKill#  
Bonjour,

Je fait un peu de pub pour mon site qui contient une rubrique électronique, avec un forum et autres chapitres /

http://www.overkill.free.fr

A bientot

Numéro de l'article: 148305   |  De: OverKill   |  Date: 2004-10-28 23:28:40
   RE: Pub Site Perso OverKill
Bonjour,

Si je peux me permettre, IE n'est pas le seul navigateur et pour attirer des visiteurs ça serait bien de faire un site visitable par tous.

Bonne continuation,
JP qui espère pourra visiter ce site un jour.

Un peu de pub pour d'autres sites :
http://www.w3.org/
http://www.mozilla.org/products/firefox/
entre autres


Numéro de l'article: 149145   |  De: JP   |  Date: 2004-10-31 23:20:20

   Utiliser un emmeteur / recepteur sans fil [résolu]#  
Bonjour!
Comment connecter un emmeteur / recepteur sans fil avec une carte vidéo (sortie s-vidéo-RCA) ?
Merci de votre réponse

Numéro de l'article: 148314   |  De: Tikisam   |  Date: 2004-10-29 00:30:30
   RE: Utiliser un emmeteur / recepteur sans fil
sortie rca de la carte sur entrée rca (jaune normalement) du transmetteur. Evidemment il faut activer la sortie "tv out" avec le logiciel/driver que tu as recu avec la carte graphique.

Numéro de l'article: 148328   |  De: elektrax   |  Date: 2004-10-29 06:07:08
   RE: Utiliser un emmeteur / recepteur sans fil
Merci de s'interresser à mon problême !!!
C une carte d'origine que g, Radeon 9200 comment activer la sortie out?

Là g tout branché, mis la TV sur EXT, les 2 appareils de transmission sur le même canal et sur ON......mais toujours rien !!!
Au secour !!!

Numéro de l'article: 148627   |  De: Tikisam   |  Date: 2004-10-29 22:43:32
   RE: Utiliser un emmeteur / recepteur sans fil
Salut

est-ce que tu as validé la sortie TV??? dans ton panneau de config de ta carte graphique il y a ces options si ton driver est bien installé...
si tu ne valides pas cette sortie AUX tu n'auras rien...

essaie en branchant dans un premier temps la tv en direct...

essaie aussi de valider le bon fonctionnement de ton transmetteur avec une source vidéo dont tu es sur (magnéto, appareil photo, etc...)

a+

nico31

Numéro de l'article: 148675   |  De: nico31   |  Date: 2004-10-30 08:39:01
   RE: Utiliser un emmeteur / recepteur sans fil [résolu]
Salut et merci !!
J'ai effectivement configuré la carte graphique et effectivement ça marche mieux ;-)
ca marche impec et c bcp plus pratique!!
Encore merci !!
Tikisam


Numéro de l'article: 148884   |  De: Tikisam   |  Date: 2004-10-31 04:55:59

   ST70-255/8 IDTV#  
problème d'écran bleu à l'allumage et permanent sur TVC Grundig ST70-255/8(CUC1825) tuner,OSD et fonction télécommande OK.
Merci d'avance pour vos réponses.



Numéro de l'article: 148319   |  De: paul   |  Date: 2004-10-29 00:52:58
   RE: ST70-255/8 IDTV
C'est certainement dû à une absence de signal vidéo.
C'est quoi tuner ?

Numéro de l'article: 148465   |  De: Fas54   |  Date: 2004-10-29 15:12:05

   Transfert d'un signal emit par une telecommande IR#  
Je vaut savoir s'il est possible d'emettre un signale infra-rouge sur un montage et qui lui meme peut l'envoyer a un autre via un cable ou un signal RF

Numéro de l'article: 148323   |  De: HouSSem   |  Date: 2004-10-29 01:49:23
   RE: Transfert d'un signal emit par une telecommande IR
oui c'est possible.

Numéro de l'article: 148327   |  De: elektrax   |  Date: 2004-10-29 06:05:14
   RE: Transfert d'un signal emit par une telecommande IR
tout a fait.
il y a un montage de ce genre dans le numero "juillet aout" d'elektor de cette année.


Numéro de l'article: 148357   |  De: Richard   |  Date: 2004-10-29 09:53:54

   Programmateur de PIC#  

Pour un meilleur suivi:
Mettez vos messages sur le même sujet à la suite des précédents .
Cliquez sur " Vos messages " pour y accéder facilement.
Ne postez pas le même message chaque jour, merci.


Numéro de l'article: 148325   |  De: Programmateur precoce   |  Date: 2004-10-29 05:44:39

   dsPIC ASM OU C ?#  
Salut,

pour la programmation des dsPIC , faut-il ce mettre en asm ou en C ?

(moi je pense en c) , mais bo qu'elle serait l'avantage de programmer en asm une t-elle bete.

est-il concevable de programemr en asm ?

a+

Numéro de l'article: 148329   |  De: Byte   |  Date: 2004-10-29 06:16:07
   RE: dsPIC ASM OU C ?
Salut,

Tu peux très bien combiner les deux, l'assembleur permet d'être plus sur du timing de tes calculs, donc d'être des fois plus précis. Le C est puissant pour faire des calculs compliqués (tu ne peux pas faire facilement de FFT en asm ... enfin pas que je sache!).

Que veux-tu faire si je peux te le demander ?

Numéro de l'article: 148350   |  De: JP   |  Date: 2004-10-29 09:18:16
   RE: dsPIC ASM OU C ?
personellement, je prefere l'assembleur mais un compilateur C facilite la tâche (programme plus rapidement mis au point).
c'est un gros avantage mais les compilateurs C ont 2 inconvenients:
- tu ne maitrise pas le temps exact mis par certaines routines
- le compilateur C genere un code machine (assembleur) qui peut etre (beaucoup) plus important que si tu programmais en assembleur. (ca peut varier de 1.5 a 3 fois plus de place).
le tout est de voir la place memoire dont tu dispose (mais pour un programme un peu consequent en C, tu es vite a 8k).
le mieux est, effectivement de mixer les deux methodes (tu faits en assembleur les routines qui exigent du temps precis ou qui te ferait gagner pas mal de place).
un simple exemple, tu dois multiplier un nombre de 16 bits par deux, il te faudra (par ex) 1ms de traitement car le compilateur C va faire une multiplication sur 16 bits alors qu'en assembleur, tu le fait en quelques instructions (rotation) qui prendront moins de 10µs. (Mais restons honnete, cet exemple est particulièrement favorable a l'assembleur).
amitiés

Numéro de l'article: 148356   |  De: Richard   |  Date: 2004-10-29 09:52:35
   RE: dsPIC ASM OU C ?
Tout dépends de ton courage...
Remplir parfois >1M de mémoire programme en *.asm, faut le vouloir... :o)
Je compte m'y mettre, et, je pense que j'utiliserais la méthode a Richarg ;o) ( C / asm )

Numéro de l'article: 148392   |  De: Manu   |  Date: 2004-10-29 12:22:31
   RE: dsPIC ASM OU C ?
Hé ! La méthode à Richard ? C'est moi qui l'ai dit le premier !!!
;-)
Mais d'accord, sa réponse est plus complète, alors il y a droit.

Par contre, vu que je commence en PIC mais que je connais mieux le C51 (C pour 8051 ...) pourriez-vous expliquer comment ca va en PIC ?
Merci beaucoup !
et @+

Numéro de l'article: 148411   |  De: JP   |  Date: 2004-10-29 13:23:27
   RE: dsPIC ASM OU C ?
Oops ;o)
Si tu débutes dans les µC de chez microchip, choisis l'asm pour débuter, dans le but de te rapprocher du hard, puis passe au C des que t'es rodé... ;o)

Numéro de l'article: 148417   |  De: Manu   |  Date: 2004-10-29 13:46:15
   RE: dsPIC ASM OU C ?
Mouais l'exemple de richard est moyen pour la multiplication....
D'une part parce que si tu utilises un décallage en asm pour multiplier par 2 il faut le faire en C aussi (variable <<= 1;) Ben oui, pk on ferait un decallage en asm et pas en C ???? Faut qd mêm comparer ce qui es comparable... Ensuite un DSP comme un dspic fait une multiplication sur 16 bits aussi vite qu'un décalage... c'est justement la particularité d'un DSP!
Ensuite, pour choisir le langage de programmation, il faut avant tout l'adapter aux besoins... si on doit coder vite, lisible et évolutiof autant le faire en C, si le proc le permet... Il ne faut pas oublier que tous ceux qui codent connaissent le C... par contre l'assemlbeur, t'auras jamais appris le bon... Apres, pour la vitesse, faut bien sur voir si le jeu en vaut la chandelle... si c'est pour gagner 5µs qui seront pas utilisées à autre chose, ca vaut peut etre pas le coup de se casser le cul... l'asm est bien pour des boucles où le nombre d'iteration est important ds ce cas l'optimisation est vraiment interessante... mais écrire du code 10 fois plus compliqué pour gagner 5% sur la vitesse d'exécution, j'ai qd même un doute...
L'assembleur a aussi un autre avantage indéniable c'est la compacité du code... parfaitement maitisée donc pour des CPU low cost c'est souvent bien adapté
Bon, sinon, l'asm est surtout ludique, plus proche de l'electronique enrichissant, très puissant dans certaines appli notament sur les DSP de petite puissance (virgule fixe)... Donc c'est bien de connaitre les deux, et de savoir quand et comment les utiliser....
Le C est également très puissant... faire un printf() sur un LCD, ce sera tjrs plus élégant et rapide que 200 lignes d'assembleur... Maintenant si t'aimes bien hacker, tu peux aussi réutiliser le code généné par le compilo après l'avoir épuré des sauvegardes de contextes, et autres fioritures...

Numéro de l'article: 148497   |  De: pazcal   |  Date: 2004-10-29 15:49:33
   RE: dsPIC ASM OU C ?
Salut
-----
Pour la multiplication, effectivement on peut faire des décalages aussi en C, MAIS 1 utilisateur sur 100 va se donner la peine de le faire, alors qu'en assembleur on va automatiquement y penser.
.
Donc, dans 99,99% des programmes qui seront écrits en C, on ne va pas décaler. Celui qui décale, c'est celui qui anticipe la façon donc le compilateur va générer le code, et donc à partir de là, le C présente peu d'intérêt. En effet, si à chaque ligne C qu'on écrit on doit se demander quel est le code qui sera généré par le C, ça devient fastidieux (même si ce cas précis est facile à anticiper).
.
Ceci pour les pics non 18F, car pour les dspic, évidememnt c'est hardware, comme pour les 18F (autrement dit : aussi simple en assembleur également)
.
Autre chose : je prends un exemple sur lequel je travaille actuellement.
J'ai une eeprom et dans cette eeprom un calendrier.
Je passe les détails, mais j'ai les 12 mois de l'année, chaque jour pour un mois, et plusieurs trames par jour, composées chacunes de plusieurs octets.
.
Si j'avais travaillé en C, j'aurais pris strictement le minimum imposé par le cahier des charges : 31 jours max par mois, 13 trames par jour, et 6 octets par trame. Et encore, peut-être aurai-je pris comme nombre de jour le nombre de jours réel de chaque mois.
.
Si je travaillais en C, je ne me casserais pas la tête : pour accéder à un octet donné, je ferais : ((((n° mois X 31) + n° jour)X13+ n°trame)*6) + n° octet.
C'est simple à écrire (une ligne en C).
MAIS ça se traduit par toute une série d'opérations en réalité, et sur cette application le temps est assez critique.
.
Comme je travaille en assembleur, et que cette opération est lourde, j'ai procédé autrement :
.
J'ai pris 32 jours par mois, 16 trames par jour, et 8 octets par trame.
Bilan, mon opération se résume à associer des bits, c'est très rapide, et j'ignore simplement les cas impossibles (32ème jour du mois). La place perdue dans l'eeprom ne m'importe pas car j'ai la place, et j'en profite pour caser 3 trames supplémentaires qui me seront utiles.
.
Moralité, en programmant en assembleur je n'ai pas le même programme qu'en programmant en C, et ça, c'est ce qui fait gagner bien plus en temps CPU et en place que le simple fait de compiler un programme identique. Les solutions qu'on retient en assembleur sont rarement les mêmes que celles retenues en C, ce qui fait qu'on gagne bien plus en programmant assembleur que ce que fait perdre le compilateur en lui-même.
.
Dernière chose : il faut arrêter de dire que pour programmer évolutif et maintenable il faut programmer en C.
La structure d'un programme, ça dépend du programmeur, PAS du langage.
Je connais des tas de programmes C parfaitement illisibles et donc non maintenables, et des logiciels assembleur parfaitement structurés.
L'inverse est évidemment également vrai. A bon programmeur, programme structuré et maintenable, c'est la seule vérité.
.
Pour le printf sur un LCD, nul besoin de taper 200 lignes, il suffit d'inclure une librairie (exactement comme en C). Printf sur un afficheur n'est pas une instruction native du C, c'est une fonction d'une librairie.
.
De plus, d'un afficheur à l'autre, c'est différent, alors je doute de l'universalité du dit "printf". S'il faut inclure une librairie différente par genre de LCD, alors je fais pareil en assembleur, et rien ne m'empêche d'appeler ma sous-routine de ma librairie "printf". C'est du reste exactement ce que fait le C.
.
Le C permet de faire gagner du temps d'écriture sur les boucles, les conditions etc. Les opérations mathématiques complexes sont disponibles également en assembleur en joignant une simple librairie fournie du reste sur le site de Microchip.
.
MAIS, d'après le courrier que je reçois, le temps gagné est parfois reperdu lors de la découverte d'un bug vicieux, car on ignore ce que le compilateur peut bien avoir généré, et qui peut différer ce qu'on croit avoir écrit.
Si on doit se taper le désassemblage d'un programme construit par un compilateur, c'est tout sauf une partie de plaisir, car le code est parfois pour le moins .... curieux.
.
Bref, pour moi, le bon langage c'est celui qu'on maîtrise le mieux, sachant que l'utilisation au C ne dispense pas de l'apprentissage de l'assembleur.
.
Pour ma part, 90% des applications que j'écris pour le pic sont critiques en timing et en ressources, et donc si je dois me casser la tête pour mixer du C et de l'assembleur, je préfère tout écrire en assembleur.
.
Mais je reconnais que le C, POUR CERTAINS PICS (18F, DsPic) puisqu'on parle de pics, peut faire gagner du temps d'écriture à condition de garder en tête ses limites. Par contre, pour d'autres processeurs (12Fxx, 16Fxxx) il n'est pas approprié.
.
J'ai mes routines que je réutilise d'un programme à l'autre (gestion I²C, gestion CAN, buffers, affichages etc), et donc je ne les ai écrites qu'une fois.
L'avantage, c'est que je sais exactement ce qu'elles contiennent, ce qui m'évite de me faire pieger.
.
L'argument qui consiste à dire que remplir 1M en assembleur est fastidieux est incorrect. En effet, si on remplit 1Mo en assembleur, ça veut simplement dire qu'il serait impossible de réaliser ce programme en C (vu que le C occupe plus de place). Si on prend une mémoire de 65K, par exemple, il ne me semble pas plus fastidieux de faire un programme de 20K assembleur que de faire un programme identique de 65K en C.
.
A+
Bigonoff



Numéro de l'article: 148783   |  De: Bigonoff   |  Date: 2004-10-30 17:34:56
   RE: dsPIC ASM OU C ?
Kernighan & Richie doivent bien se marrer....
Je me joins à eux

Numéro de l'article: 148837   |  De: pazcal   |  Date: 2004-10-30 22:24:58
   RE: dsPIC ASM OU C ?
Bignonff, concernant mon opinion sur le remplissage de 1M de mémoire en asm, je parlais de 1M de code tapés a la main en asm ( on a pas d'autres solutions... ) et de 1M de code générés par un compilo C, en reprenant ton exemple, si on prends une mémoire de 65k, je pense qu'il sera plus fastidieux de taper 65k de prog en asm que de taper peut etre 10-15k de prog en C, maintenant, ça reste a prouver ;o)
Cette opinion est valable que dans le cas des 18Fs et des DsPics, quand le programme s'avère d'avance assez massif.
A+

Numéro de l'article: 149089   |  De: Manu   |  Date: 2004-10-31 18:59:59
   RE: dsPIC ASM OU C ?
Hi,

Kernighan & Richie & pazcal , faite quand mêmme gaffe de pas
vous marrer de trop au risque de vous pisser d'su !

sinon enfait ma question etais simplement etais plaussible et utilie de programmer en ASM sur un DSPIC , ou on crontraire il faut utiliser le C.

@+

Numéro de l'article: 149240   |  De: Byte   |  Date: 2004-11-01 14:55:42
   RE: dsPIC ASM OU C ?
Salut
-----

Pour Pazcal : Tu peux te marrer, ça ne me pose aucun problème, mais c'est une argumentation pour le moins curieuse.
.
Je ne fais pas que DIRE qu'on peut programmer structuré en assembleur, je le FAIS, et en plus je donne mes sources.
Pour l'application dont je parle, elle sera présente prochainement sur mon site, libre à toi de faire mieux en C, je me ferais un plaisir de mettre ta version en ligne.
.
Je connais le C, je l'ai utilisé sur des OS multitâches avec de gros microprocesseurs où il excellait et était parfaitement adapté (notamment sous UNIX).
Ce n'est pas le cas des 16F, pour ne citer qu'eux.
Utiliser le C sous Windows, par exemple, est également un choix judicieux.
Je sais donc de quoi je parle, je ne dénigre pas ce que je ne connais pas.
.
Je ne crache pas non plus sur le C, loin de là. Je dis simplement que sur un micro aux ressources aussi limitées qu'un 12xxx ou un 16xxx, il n'est pas vraiment adapté pour des applications sérieuses. Pour un 18F ou un DSPic, c'est déjà mieux. Mais comme ça ne dispense pas d'utiliser l'assembleur pour les routines critiques, autant commencer par travailler en assembleur.
.
Pour le reste, tout ce que j'ai dit est vrai, et je ne connais personne qui va réaliser le même programme en C que s'il le réalise en assembleur. Et là, sur de petits micros, l'efficacité d'un programme en C en prend un coup. L'inconvénient d'un C, c'est paradoxalement sa facilité à écrire des choses longues à exécuter, c'est ce que j'ai tenté (en vain il semble) d'expliquer.
.
Si tu es convaincu du contraire, libre à toi d'ouvrir un site, et d'y placer des programmes personnels pour convaincre tout le monde que le C permet ce que l'assembleur ne permet pas et est supérieur niveau maintenance tout en restant efficace. J'irai voir sans arrière pensée (après tout, tout le monde peut se tromper).
.
Pour Manu : J'avais mal compris. Mais à mon avis, tout dépend du type de programme dont il est question, et surtout des habitudes et des librairies de celui qui programme. Plus un programme devient conséquent, plus il y a de risques qu'il consomme beaucoup de temps CPU et de ressources. Dans ce cas, l'assembleur est parfois la seule façon possible de rester efficace. Mais je répéte que je n'ai jamais dit que le C n'était pas bon, j'ai dit qu'il était inadpaté sur certains processeurs (comme les 16xxx et 12xxx). Note également que passé une certaine taille, le C n'est tout simplement plus utilisable, car la place manque pour placer le code généré. On est donc plus limité en taille de code (et en taille de RAM et de pile).
.
Pour Byte : Oui, il est plausible de programmer en ASM, NON il n'est pas obligatoire de passer au C, mais OUI le C peut te faire gagner du temps sur ce type de processeur, car il y est beaucoup plus adapté que sur un 16xxx ou un 12xxxx.
.
Mais note que vu que les opérations sont câblées en hardware, le compilateur C sera relativement efficace, tout en étant que du fait même de l'intégration hardware des opérations, l'asm sera aussi beaucoup plus simple niveau opérations que sur un PIC. Donc, le compilateur travaille plus efficacement, mais l'asm est plus simple à écrire également. Donc, une nouvelle fois, tout va dépendre de ta facilité à manipuler un ou l'autre langage et des librairies dont tu vas disposer.
.
A+
Bigonoff



Numéro de l'article: 149306   |  De: Bigonoff   |  Date: 2004-11-01 19:31:42
   RE: dsPIC ASM OU C ?
Merci pour vos réponses ....
@+


Numéro de l'article: 149332   |  De: byte   |  Date: 2004-11-01 20:43:55
   RE: dsPIC ASM OU C ?
original les reponses, il n'ont pas lu la question , ce n'est pas un 16f84 c'est un dspic.

Numéro de l'article: 155623   |  De: ctn   |  Date: 2004-11-18 21:11:04

   SLV SE720 sony#  

J'aimerais connaître le type de ce chassis que je retrouve dans pas mal de marques, histoire d'obtenir le schéma. Cette fois la panne est la suivante: pas d'affichage?
Merci d'avance.
.
Message corrigé .

Pour un meilleur suivi:
Mettez vos messages sur le même sujet à la suite des précédents .
Cliquez sur " Vos messages " pour y accéder facilement.
Ne postez pas le même message chaque jour, merci.

Numéro de l'article: 148332   |  De: Henri   |  Date: 2004-10-29 07:38:17
   RE: SLV SE720 sony
Souvent, il s'agit d'un condensateur de filtrage de l'alimentation de l'afficheur qui est défectueux. 100 ou 120 µF au secondaire de l'alim.
http://www.abcelectronique.com/forum/read.phtml?f=1&i=127175&t=126969

Numéro de l'article: 148433   |  De: Fas54   |  Date: 2004-10-29 14:29:42
   RE: SLV SE720 sony
salut,
pour ce modele là, c'est une modif : en fait il se deprogramme ( voir changement µP + 2 resistances ) puis remettre les codes option
A+


Numéro de l'article: 148864   |  De: azer   |  Date: 2004-10-30 23:58:14

   préamplificateur#  
bjr a tous. J aimerai savoir quel est l'interet d'avoir ce genre de montage a AIL. L'entrée est sur la borne plus d'l'AIL et la sortie va sur une résistance qui va a l'entrée moin de l'AIL.merci d'avance

Numéro de l'article: 148348   |  De: kevin   |  Date: 2004-10-29 09:03:17
   RE: préamplificateur
Salut,

C'est un amplificateur inverseur ou un suiveur, ca dépends d'où est ta masse ...

Regarde le schéma sur le net.

Les deux ont pour principal atout d'avoir une grande impédance d'entrée.
Redis-en plus.

JP

Numéro de l'article: 148349   |  De: JP   |  Date: 2004-10-29 09:14:56
   RE: préamplificateur
ma masse va sur le - et mon entrée est sur le +.

Numéro de l'article: 148354   |  De: kevin   |  Date: 2004-10-29 09:44:45
   RE: préamplificateur
Bonjour.

Ton ampli est un ampli non inverseur dont le gain dépend des valeurs de résistance de contre-réaction. Schéma hyper classique.

à bientôt

Numéro de l'article: 149874   |  De: MINUX75   |  Date: 2004-11-03 12:02:46

   INFO SUR LES LED#  
Bonjour à tous,

Je recherche des infos sur les LED :
- Coupe d'une LED CMS,
- notions de base
- Applications industrielles
-...
(je n'ai aucune notion en électronique)

si vous avez des infos, des sites internet à me communiquer, n'hésitez pas


Merci d'avance

Mélanie

Numéro de l'article: 148358   |  De: Mélanie   |  Date: 2004-10-29 09:58:18
   RE: INFO SUR LES LED
Salut,

une demoiselle à posé la meme question recement sur ce forum, fait une petite recherche , tui va trouver tout ça

a+


Numéro de l'article: 148372   |  De: nico31   |  Date: 2004-10-29 10:44:37
   RE: INFO SUR LES LED
bonjour , LED signifie la diode electro luminescante, donc il ya deux bornes ( l'anode +.la cathode -) la cathode dispose des electrons et l'anode dispose des trous ainsi une fois que la DEL sera soumise a une tension continue la cathode cherchera é liberer les electrons pour combler les trous de l'anode d'ou le filament sera chauffé par ce fait il ya passage du courantpar cette transmission des electrons des deux electrodes c'est alors que la diode sera allumé

Numéro de l'article: 148395   |  De: kassylmourhabbi   |  Date: 2004-10-29 12:42:06
   RE: INFO SUR LES LED
salut
kassylmourhabbi, il y a un filament dans une led? ou est-ce une façon de schématiser.
Une jonction semi conducteur n'a rien à voir avec un filament, ou alors je n'ai rien compris à rien ;-)

Numéro de l'article: 148401   |  De: Nounours65   |  Date: 2004-10-29 12:51:48
   RE: INFO SUR LES LED
mais non y'a pas de filament !!!!!

le petit fil que l'on voit sur les modeles transparent est simplement un fil tout simple..

la puce est posée sur la cathode (pas toujours vrai, j'ai des modeles ou c'est l'anode, mais 99% du temps c'est ça) et le petit fil permet la connexion à l'anode..

LED signifie Light Emeting Diode, en francais c'est DEL ...

les applications indus sont la plupart du temps "décorative" pour embellir un produit.. on commence à en voir pas mal dans les souris optique , ou elle ont une fonction plus technique.

les diode infrarouges sont utilisées en détection optique de presence ou de distance la plupart du temps..

que dire de plus... les tensions de seuil ; rouge 1.6 Volt, verte environ 2 volt, bleue 3 volt...blanche de 3 à 3.5 volt...
IR environ 1 Volt...

conso environ 10ma pour les modeles standards et le double pour les haute luminosité...
les luxéon ou autres batwin montent à 200ma, mais c'est assez nouveau on en voit pas encore beaucoup dans l'industrie..

a+


Numéro de l'article: 148406   |  De: nico31   |  Date: 2004-10-29 13:01:16
   RE: INFO SUR LES LED
bonjour le filament n'est rien autre que le se trouvant àl'interieur du verre de la DEL souvant relié à la cathode merçi

Numéro de l'article: 148426   |  De: kassylmourhabbi   |  Date: 2004-10-29 14:12:52
   RE: INFO SUR LES LED
Bonjour,
Une diode électroluminescente fonctionne sur le principe simple de la jonction PN. Sous l'effet d'une différence de potentiel, les électrons se recombinent avec les trous. Cela engendre un faisceau lumineux, dont la nature dépend des caractéristiques des matériaux.

Pour créer une jonction PN il faut qu'il y ait deux milieux: Un dopé P, l'autre N. Cela est obtenu par dopage chimique
Sous l'effet d'une différence de potentiel appliquée entre les deux couches, des électrons pénètrent dans la couche de type N. Ce qui équivaut à une injection de trous dans la couche de type P.
A l'intersection de ces deux zones, les électrons et les trous se recombinent en donnent naissance à un photon. D'où l'émission de lumière.


Numéro de l'article: 148436   |  De: Calorios   |  Date: 2004-10-29 14:34:15

   demande d'information#  
Bonjour tous le monde,

Je suis à la recherche d’information ou de la DOC sur une carte électronique de BACHMANN electronic sa référence est : CC11/ 3
- mémoire eprom : UB36022MS
- PAL 16RB8A2NC (18 broches)
- Ainsi différente porte logique 74HC…
Muni d’un quartz de 3.27MHz, ainsi des entrées / sortie
Si quelque veux bien m’aidé à quoi sert cette carte.


Merci d’avance


Numéro de l'article: 148359   |  De: amin   |  Date: 2004-10-29 10:06:07

   télécommande#  
Bonjour,

J'aimerais faire une chose que je pense est tte bete , c'est télécommander une lampe.
Mais je ne sai pa du tt coment faire, si vs pouviez me dire coment faire (le + simple possible), et si possible également me passer un schéma se serai simpa.

merci.

Numéro de l'article: 148365   |  De: julien   |  Date: 2004-10-29 10:24:28
   RE: télécommande
Salut, il existe dans le commerce (casto, bao, etc) des prise commander par radiocommande... le plus simple est la prise ON/OFF... mais on trouve egalement des prise gradable...

Pour les prix, tu n'arrivera jamais a descendre aussi bas avec une realisation perso...

Numéro de l'article: 148371   |  De: dspix   |  Date: 2004-10-29 10:42:31
   RE: télécommande
ok merci

Numéro de l'article: 148457   |  De: julien   |  Date: 2004-10-29 15:03:06

   Recherche afficheur LCD 4 1/2 digits (verre nu)#  
Bonjour,

Je recherche un afficheur LCD 4 1/2 digits (ou 5 digits), verre nu sans driver. Hauteur de chiffres environ 10 à 13 mm.
Je n'en ai trouvé que chez Radiospares, et 10 Euros je trouve ça un peu cher.
Quelqu'un aurait-il une bonne adresse ?
Merci.


Numéro de l'article: 148379   |  De: laurent   |  Date: 2004-10-29 11:29:58
   RE: Recherche afficheur LCD 4 1/2 digits (verre nu)
non
qu'utilises-tu comme driver ?
-
Olivier


Numéro de l'article: 148387   |  De: gemiolac   |  Date: 2004-10-29 11:53:56
   RE: Recherche afficheur LCD 4 1/2 digits (verre nu
Pourquoi ne pas prendre des afficheurs 7 segments ?

Numéro de l'article: 148393   |  De: Manu   |  Date: 2004-10-29 12:23:51
   RE: Recherche afficheur LCD 4 1/2 digits (verre nu
Driver Microchip AY0438. Ou Maxim ICM7211 si 4 digits.
Pas de led 7 segments pour un pb de conso.


Numéro de l'article: 148405   |  De: laurent   |  Date: 2004-10-29 13:01:09
   RE: Recherche afficheur LCD 4 1/2 digits (verre nu
Salut Laurent,

Malheureusement, je crois que 10 euros, ce soit à peu près le prix de ce genre de pièce... il y a des choses du même type mais au même prix chez sélectronic, chez farnell, il y a plus de choix, mais c'est un peu cher aussi...

Au fait, quand tu dis "verre nu", c'est avec les broches quand même ou vraiment juste la plaque de verre, comme ceux que l'on trouve dans les montres ou calculatrices ?

a+
nabla

Numéro de l'article: 148434   |  De: nabla   |  Date: 2004-10-29 14:31:33
   RE: Recherche afficheur LCD 4 1/2 digits (verre nu
Avec les broches en effet.
Ce qui me gène, c'est que l'on trouve du 3 1/2 ou 4 digits à 5 euros, mais pour 1/2 digit de plus, on double le prix...
Je crois que j'ai pas trop le choix...

Numéro de l'article: 148444   |  De: laurent   |  Date: 2004-10-29 14:43:08
   RE: Recherche afficheur LCD 4 1/2 digits (verre nu
...Je le crois aussi. Si les 3 1/2 sont si peu cher, c'est probablement parce que la majorité des multimètres bas prix du marché sont à 1999 points, donc utilisent ce genre de composant...Ce qui fait le prix, c'est la demande...

Numéro de l'article: 148451   |  De: nabla   |  Date: 2004-10-29 14:51:00
   RE: Recherche afficheur LCD 4 1/2 digits (verre nu
Excuse moi, mais tu serais pas en train de te faire un alti avec le MS5534 ?

Numéro de l'article: 148453   |  De: nabla   |  Date: 2004-10-29 14:53:04
   RE: Recherche afficheur LCD 4 1/2 digits (verre nu
Non, c'est pas pour cette appli, mais j'ai un autre projet d'alti que je pensais réaliser avec un MPX4115 + ADC 16 bits.
Le MS5534 m'a l'air très interessant, mais tu le trouves où et à quel prix ?

Numéro de l'article: 148501   |  De: laurent   |  Date: 2004-10-29 16:00:52
   RE: Recherche afficheur LCD 4 1/2 digits (verre nu
Le MS5534 est dispo pour environ 40 euros chez selectronic. Excuse moi si j'ai été curieux, mais comme j'avais répondu à un message d'un Laurent sur ce composant il y a quelques jours, je me suis demandé si il y avait un rapport. En fait, j'ai fait un alti avec le MPX5100AP + ADC 12 bits, micro 68HC811E2, interface ICM7211 et afficheur LCD 4 digits l'année dernière. Du coup, je me suis intéressé à la question. Les conclusions que j'en tirent sont les suivantes:
1- Le capteur MPX analogique est en fait assez moyen pour une appli altimètre car les paramètres usine (gain en mV/mB et offset) restent assez vaguement expliqués par le constructeur. Pour être plus sûr j'ai calibré le capteur sous cloche à vide avec un alti/baro "pro". Les variations par rapport à la doc (un peu vieillotte) ne sont pas négligeables, la précision en prend un sacré coup, surtout quand on bouge en T°C. En fait, pour un baro, c'est parfait, pour un alti, c'est vraiment limite. Autre inconvénient: qu'il est gros, ce capteur !
2- Il est difficile de réaliser une table d'approximation pour passer de la valeur de pression à la valeur l'altitude. Le meilleur truc que j'ai trouvé était une table H = f(P/Po), où P est la pression à l'altitude H, Po la pression équivalente niveau de la mer. Cette fonction étant exponentielle, il faut réaliser une approx par segments de droites. Sur ce point, le modèle de intersema (fabricant du MS5534) est un peu juste car il fixe Po à 1013.25 mB, ce qui est rarement le cas: il faut donc avoir un potar (ou autre) pour calibrer à la main l'alti au moment du départ de la course (mais c'est ce qui est fait dans tout bon alti "pro"). D'autre part, ceci ajuste Po, mais pas le modèle d'approximation par segment de droites, qui lui, était calculé pour Po = 1013.25mB au sol. On arrive quand même sans trop de difficultés à une précision de +/-15 m sur la gamme de 0 à 5000 m pour des variations de température (ramenées au niveau 0 mètres) de +/- 20 °C par rapport à To(0m)=15°C. (Car le modèle troposphérique n'est valable que pour To=15°)
3- Si c'était à refaire, j'utiliserais un MS5534, où on connait les paramètres usines avec précision (valeurs mesurées par le constructeur et stockées en ROM dans chaque composant). De plus, cela permet d'éviter d'avoir à utiliser un CAN, en plus un capteur de T°C est intégré dans le MS5534. En fait, j'ai commencé sérieusement à y réfléchir, puisque le prog du PIC est à moitié fait...

a+
nabla


Numéro de l'article: 148509   |  De: nabla   |  Date: 2004-10-29 16:28:50
   RE: Recherche afficheur LCD 4 1/2 digits (verre nu
Merci pour ces infos très interessantes. Je vais peut-être intégrer le MS5534 dans mon projet alti, même si je n'ai pas besoin de valeur absolue d'altitude, mais de relatif, et sur une plage de variation de 500m maxi.

Numéro de l'article: 148542   |  De: Laurent   |  Date: 2004-10-29 18:08:42
   Altimètre
Bonjour,

Je suis en cours de réalisation d'un altimètre avec le ms5534. je l'ai dèjà fait sur 31/2 digit mais je veux le faire sur 41/2. C'est pour cel aque je cherche aussi le driver mais on tombe sur les même.
-
Olivier
-
http://www.gemiolac.com (ne pas m'écrire par email pour le moment, je suis en cours de changement de messagerie)


Numéro de l'article: 149906   |  De: gemiolac   |  Date: 2004-11-03 13:05:20

   temporisateur . [résolu]#  
Bonjour,
Je recherche le schéma d'un temporisateur longue durée (+/- 30 minutes)qui fonctionne au démarrage par l'ouverture d'un circuit et qui fait fonctionner un relais déjà au "travail" et qui à la fin de la tempo retombera au "repos".
C'est vraiment pour un travail spécifique sur un circulateur de chaudière.
D'avance un grand merci pour vos réponses.
A bientôt,j'espère......

Salutations

Claude

Numéro de l'article: 148380   |  De: malin claude   |  Date: 2004-10-29 11:34:56
   RE: temporisateur .
Salut,

gete un coup d'oeil dans le lien montage colonne de gauche...
.

Jette un coup d'oeil

Numéro de l'article: 148383   |  De: dspix   |  Date: 2004-10-29 11:36:33
   RE: temporisateur .
J'ai fabriqué ça pour ma chaudière:
Mise en marche de la pompe de circulation à l'allumage et arrêt 20 mn après l'extinction des flammes, pour éviter que la pompe ne fasse circuler de l'eau froide.
Montage à base de 4060.

Numéro de l'article: 148550   |  De: Fas54   |  Date: 2004-10-29 18:26:06
   RE: temporisateur .
Bonjour, merci de m'avoir répondu.
Effectivement c'est ce que je veux faire,j'avais fait un montage semblable il y a quelques années avec un poële dans une serre,lors de l'arrêt du poële un ventilateur fonctionnait encore pendant plusieurs minutes pour ne pas perdre la chaleur du poële en fonte.
J'ai pômé le schéma et je rame pour réaliser la chose.
Je vous serais bien reconnaissant si vous pouviez m'aider par un schéma ?
Un grand merci à bientôt.

Claude

Numéro de l'article: 148695   |  De: malin claude   |  Date: 2004-10-30 10:08:39
   RE: temporisateur .
Si tu retrouve l'elektor de decembre 1980 page 79, (je sais, c'est pas nouveau) tu trouveras le schemas a base de cd4060.
Le systeme permet de faire tourner le circulateur 15 minutes apres la derniere demande de chaleur du thermostat et de plus, lorsque le compteur "deborde", le circulateur repart pour 15 minutes et ce toute les 24h pour eviter la blocage de la pompe (en ete, par ex). Je l'ai monté, ca marche super.
amitiés

Numéro de l'article: 148793   |  De: Richard   |  Date: 2004-10-30 18:15:20
   RE: temporisateur .
Moi, a ta place, j'irai acheter un billet de lotto... je viens de retrouver le numero elektor de 1980. j'ai vite recopié le schemas dans edwin, voici l'image.
qq renseignements :
a gauche, tu branches en parallele sur le contact thermostat (contact ouvert, on peut admettre 24v alternatif).
le courant "bobine" du relais ne doit pas depasser 25ma (a cause de D3).
le relais attaque le circulateur.
L'alimentation se fait via un transfo 220/12v 100ma redressé (pont) et filtré (470µf/25v).
L'alimentation du circuit integré est relie au + du pont redresseur via une resistance de 1k et en parallele sur une zener de 15v (mais rien n'empeche de stabiliser l'ensemble avec un regulateur 7812 ou même 7808).
bon amusement.

Numéro de l'article: 148853   |  De: Richard   |  Date: 2004-10-30 23:24:31
   RE: temporisateur .
et j'ai oublie le schemas, le voici
Cliquez ici pour ouvrir l'image


Numéro de l'article: 148854   |  De: Richard   |  Date: 2004-10-30 23:25:05
   RE: temporisateur . [résolu]
Encore un grand merci pour le coup de main.
Mes meilleurs salutations.

Claude

Numéro de l'article: 148904   |  De: malin claude   |  Date: 2004-10-31 09:20:49

   photoresistance#  
Doit-on obligatoirement passer par un aop si on veut allumer des led par l'intermédiaire d'une photoresistance ?

Numéro de l'article: 148381   |  De: petit scarabée   |  Date: 2004-10-29 11:35:39
   RE: photoresistance
tou depend si tu veut detecter un seuil... dans ce cas, la reponse est oui... sinon, avec un simple transistor monter en suiveur... mais dans ce cas, tu aura un allumage de ta led en fonction de l'eclairage de la photoresistance...

Numéro de l'article: 148384   |  De: dspix   |  Date: 2004-10-29 11:38:27
   RE: photoresistance



Il y a des montages simplifiés genre veilleuse automatique qui fonctionnent avec une cellule et un petit triac.

Numéro de l'article: 148459   |  De: Fas54   |  Date: 2004-10-29 15:03:36

   probleme camescope sony#  
j'ai un camescope sony f450e et connais quelques problemes.
lorsque je le mets en marche,même sans filmer, l'image saute, j'ai fait plusieurs nettoyages mais en vain. est ce du a la tete video. je crains si je l'emmene dans un magasin que le devis soit plus cher que la reparation ou autre. si quelqu'un a eu ce probleme peut il me dire si la reparation revient plus cher que d'acheter un nouveau camescope

Numéro de l'article: 148385   |  De: chognard   |  Date: 2004-10-29 11:39:26
   RE: probleme camescope sony
SAlut,
J'ai eu un problème similaire sur un FX400. Après consultation du service technique, il apparait que le remplacement du bloc vidéo coûtait plus chèr que le 1er camescope venu.
Ai acheté un nouveau.


Numéro de l'article: 148788   |  De: bruno   |  Date: 2004-10-30 17:52:17

   Comment vérifier optocoupleur#  
Salut,

comment savoir si un optocoupleur est mort ou pas ?

mimide89

Numéro de l'article: 148390   |  De: mimide89   |  Date: 2004-10-29 12:07:47
   RE: Comment vérifier optocoupleur
Je pense qu'il faut tester.

Avec une alim et une resistance tu alume la diode interne.

De l'autre coté, tu mesure la tension avec le multimetre en testeur de diode.

Ca c'est que je ferais dans ton cas, mais je suis pas sur que c'est la bonne solution

Numéro de l'article: 148415   |  De: phenix   |  Date: 2004-10-29 13:34:04
   RE: Comment vérifier optocoupleur
Salut,
Voir 2 posts plus bas, "Vérification d'une photo resistance"

Numéro de l'article: 148441   |  De: Alain C   |  Date: 2004-10-29 14:38:53

   carte à puce#  
j'aimerais avoir des informations sur les commandes de gestion des fichiers d'une carte à puce; les syntaxes d'utilisations et si possible un exemple de code visual basic....Je vous remerci pour l'opportunité que vous m'offrer d'avoir une reponse à ma requette

Numéro de l'article: 148391   |  De: ertelle   |  Date: 2004-10-29 12:15:42
   RE: carte à puce
bonsoir
le probleme des cartes a puce evoluées integrant des logiciels ou des fichers divers, carte dite intelligente c'est que leur fonction généralement est de stocker des données sensibles
et qui dit données sensibles, dit brevets attachés qui protegent ces technologies, le developpement d'applications est difficile
ça reste cependant possible pour les cartes de type standard telephonique (carte a memoire rom, eprom ou eeprom de faible capacités)les donnees se font sur par un bus serie, les normes associées sont iso 7810 7813, iso/dis/7816, les cartes sont a huit contacts, il ya un certain, nombre de configuration de brochage
on doit trouver des algorithmes de programmation dit 'public' pour les cartes telephoniques pour une experimentation a titre privée
slt

Numéro de l'article: 148598   |  De: frost   |  Date: 2004-10-29 21:05:21

   Lecteur CD Sony CDP M 18#  
Bonjour,
J'ai un vieux lecteur de CD de salon Sony de 1998.
Le déroulement de la lecture du CD sautait, sans arrêt (changement intempestif de plages etc).
Le CD n'est pas en cause car le problème est identique avec d'autres CD.
En enlevant le capot, j'ai vu que la panne se produisait en touchant, avec le doigt, très légèrement, la partie supérieure tournante qui appuie sur le CD.
J'en ai conclu qu'il s'agissait d'un pb purement mécanique lié à une irrégularité de la rotation du moteur.
J'ai, avec une souflette nettoyé la partie moteur, tiroir etc et tout fonctionne correctement sauf:
La souflette a dû modifier l'initialisation du laser car le premier morceau du CD affiche les 4 premières secondes et passe à 1mn.
C'est systématique.
La première minute n'est pas lue.
Comment faire pour que la lecture démarre à la première seconde et continue sans passer à une minute directement.
Après, tout est parfait. Merci à tous

Numéro de l'article: 148397   |  De: AVIAS Pierre   |  Date: 2004-10-29 12:44:02
   RE: Lecteur CD Sony CDP M 18
Ne cherchez plus, les amis !!!
Il m'est venu une idée.
J'ai éteint la platine, rallumé, enlevé et remis le CD et tout s'est réinitialisé.

Incompétence quand tu nous tient.
Salut et A+

Numéro de l'article: 148462   |  De: Pierre-jean   |  Date: 2004-10-29 15:07:04
   RE: Lecteur CD Sony CDP M 18
Bonjour.

Tu peux aussi nettoyer la lentille de ton lecteur, prends un coton tige dont tu trempes une des extrémités dans de l'eau, nettoie ta lentille et sèche ta lentille avec l'autre extrémité de ton coton tige qui est sec. Vu l'age du CDPM18, cela ne peut pas lui faire de mal.

à bientôt

Numéro de l'article: 149870   |  De: MINUX75   |  Date: 2004-11-03 11:58:29

   question sur les ampli audio [résolu]#  
bonjours a tous

je me pose quelque question depuis que je m interesse au ampli audio

peux on connecte 2 amplies ensembles pour avoir plus de puissance?
(sur les amplie de voiture il appelle sa bridge je crois)
la difference vue de l amplie pour une enceinte de 4 ou de 8ohm?

peux on mettre plein d enceinte sur une voie d un amplie.?


merci de vos reponse

@@++



Numéro de l'article: 148399   |  De: crol   |  Date: 2004-10-29 12:48:14
   RE: question sur les ampli audio
Salut,
Tu peux connecter (en théorie) deux amplis ensembles pour autant qu'ils sont de même structure , et qu'ils sont déphasé l'un par rapport l'autre. Cela suppose deux amplis opérationnel attaqué l'un sur l'entrée + et l'autre sur l'entrée - . Leur sortie respective sont déphasée et attaque le haut-parleur.
L'impédance d'un ampli est bien plus basse que les 4 ou 8 ohms des enceintes, il ne faut surtout pas dépasser la puissance que peuvent dissiper les amplis respectifs.
On peut grouper des enceintes en série parallèle pour autant que l'impédance final soit respectée, il ne faut pas négliger non plus leur mise en phase.
Note: Tout ça c'est de la théorie, en pratique on n'improvise pas.



Numéro de l'article: 148418   |  De: Calorios   |  Date: 2004-10-29 13:57:39
   RE: question sur les ampli audio
Salut,
D'accord avec Calorios. Il ne faut pas improviser!
Il faut deux amplis exactements semblables pour obtenir quelque chose de bon et surtout durable.
Il faut des puissances identiques, des impédances identiques et aussi, à ne pas négliger des temps de montées et descentes identiques. Il faut aussi que la sensibilité d'entrée soit pareille.
Normalement un système bridgé est au départ concu pour ça et ce n'est pas tous les amplis qui peuvent êtres bridgés même s'ils sont identiques en caractéristiques.

Numéro de l'article: 148445   |  De: Alain C   |  Date: 2004-10-29 14:45:23
   RE: question sur les ampli audio
Juste une precision : l'impedance de charge mini est doublé... Si par exemple, tu as un ampli stereo qui doit fonctionner avec mini 2x4ohms, en le bridgeant, tu as une impedance mini de 8ohms...

Sinon, pour ce qui concerne le fait de mettre des ampli en // c'est impossible, ou du moins tres tres tres fortment deconseillé.... cela revien a faire un court circuit entre la sortie et la masse...

Numéro de l'article: 148484   |  De: dspix   |  Date: 2004-10-29 15:34:59
   RE: question sur les ampli audio [résolu]
merci beaucoup
pour toutes ses precisions
sa me fait plaisir

Numéro de l'article: 149338   |  De: crol   |  Date: 2004-11-01 21:08:36