ABCelectronique : portail d'information dans le domaine de l'électronique
Home » Diverses rubriques » Archive forum sujets+corp
 
     
   akai am 2200  
y a t'il quelqu'un qui possede les plan de l'amplificateur akai am2200
Merc

Numéro de l'article: 109205   |  De: dudu62   |  Date: 2004-06-15 15:46:57

   CTS et RTS d'une laison serie  
Bonjour,

J'ai un composant qui gère une liaison UART avec RX TX RTS et CTS.
La notice spécifie en noir gras sur blanc que RTS et CTS "doivent etre utilisés".

Qu'est ce que cela signifiee ?
A quoi servent RTS et CTS ?
Comment les utilise on ?

merci d'avance


Numéro de l'article: 109211   |  De: petitours   |  Date: 2004-06-15 16:02:48
   RE: CTS et RTS d'une laison serie
RTS = Radio Télévision Sénégalaise....

Non, je blague,
TRS = Request To Send
CTS= Carrier To Send

Ce sont des commandes que l'on retrouve sur tous le modems, ce sont des fonctions pour permettre l'échange (Tx et Rx) des informations.


Numéro de l'article: 109217   |  De: Alain C   |  Date: 2004-06-15 16:11:55
   RE: CTS et RTS d'une laison serie
desolé je m'incruste car le sujet m'interesse
alain : c'est comme des chip select ?

Numéro de l'article: 109218   |  De: GrunK   |  Date: 2004-06-15 16:15:20
   RE: CTS et RTS d'une laison serie
non, c'est le controle de flux... Ce sont ces lignes qui disent si le récepteur est pret, et réciproquement...
Les signaux CTS/RTS ne sont pas indispensable en général, sachant que les 2 terminaux sont censés être prets...

Numéro de l'article: 109219   |  De: pazcal   |  Date: 2004-06-15 16:19:13
   RE: CTS et RTS d'une laison serie
Ce ne sont pas des chip select. Ces fonctions sont toujours présentes et servent à la synchro, par exemple, entre 2 modems.
Il y a échange de protocole pour que les deux modems puissent parler et pour éviter les collisions, il faut déterminer que lorsqu'un modem est en mode Tx l'autre modem est en mode Rx et inversement.

Numéro de l'article: 109220   |  De: Alain C   |  Date: 2004-06-15 16:20:26
   RE: CTS et RTS d'une laison serie
Merci pur la réponse mais comment fait on pour les utiliser ?
C'est un protocole bien compliqué qui doit être géré par l'UART qui communique en face ou il suffit de mettre la ligne à 0 ou à 1 en permanence ?


Numéro de l'article: 109223   |  De: petitours   |  Date: 2004-06-15 16:21:44
   RE: CTS et RTS d'une laison serie
AHHHH BONNN !!!!
ben j'me coucherai moins con ce soir !! Merci

Numéro de l'article: 109224   |  De: GrunK   |  Date: 2004-06-15 16:24:03
   RE: CTS et RTS d'une laison serie
Comme le dit "Pascal", il n'est pas obligatoire, avec les modems modernes, d'utiliser ces fonctions, sauf pour quelques applications spéciales car les modems sont supposés êtres prêts et la synchro est effectuée lors du préambule du protocole avant même que ces fonctions ne soient requisent.

Numéro de l'article: 109225   |  De: Alain C   |  Date: 2004-06-15 16:24:11
   RE: CTS et RTS d'une laison serie
CTS = Clear to send ( entrée ) = Pret a emmetre
RTS = Request to send ( sortie ) = Activation emission
@++ ;)
manu

Numéro de l'article: 109226   |  De: Manu   |  Date: 2004-06-15 16:26:36
   RE: CTS et RTS d'une laison serie
ok, merci je progresse.
Selon vous, le fait que mon composant (un module HF) possède CTS et RTS et que ces deux lignes doivent obligatoirement etre utilisées qu'est ce que ca signifie ? Comment doit je les utiliser ?
merci



Numéro de l'article: 109228   |  De: petitours   |  Date: 2004-06-15 16:28:26
   RE: CTS et RTS d'une laison serie
tu pourrais nous dire la ref de ton emmeteur hf ?

Numéro de l'article: 109245   |  De: Manu   |  Date: 2004-06-15 16:44:51
   RE: CTS et RTS d'une laison serie
Pour ton information, le plus simple serait d'aller voir ce site. tu comprendras mieux les critères.
En général, RTS et CTS sont connectés ensembles. (une entrée avec une sortie)
http://www.camiresearch.com/Data_Com_Basics/RS232_standard.html



Numéro de l'article: 109247   |  De: Alain C   |  Date: 2004-06-15 16:47:58
   RE: CTS et RTS d'une laison serie
c'est ca le composant
http://www.membres.lycos.fr/davidbrun20/bluetooth/Fiche32-gb.pdf
et voici la doc
http://www.membres.lycos.fr/davidbrun20/bluetooth/User%20guide%20ARF32_v10.pdf

Numéro de l'article: 109249   |  De: petitours   |  Date: 2004-06-15 16:48:34

   UART à plus de 700Kbps  
Bonjour,

Je cherche un composant capable de gérer un UART avec un baud rate supérieur à 723000 bps et que l'on puisse interfacer avec un µC.
Je dois faire une com type RS232 à 723000bps vers un composant HF alors que l'UART de mon µC ne sait pas aller au dela de 125000.

merci d'avance



Numéro de l'article: 109214   |  De: petitours   |  Date: 2004-06-15 16:06:04
   RE: UART à plus de 700Kbps
Rien que ca? ;o)
je sais pas si ca existe.. sinon, dans un petit fpga, ca se fait tres bien.. ou meme en composants discrets...

Numéro de l'article: 109231   |  De: pazcal   |  Date: 2004-06-15 16:30:55
   RE: UART à plus de 700Kbps
rien que ca ! quoi que 1Mbps serait pas mal pour avoir un peu de marge :-)
Qu'est ce que "un petit fpga" ?

Le module dont je parle est un module bluetooth qui est equipé d'un UART pour parler avec l'extérieur.
Avec quel genre de chose est ce que cela peut etre prevu de fonctionner s'il n'y a rien capable de causer à une telle vitesse ?
Comment exploiter ce module ?

merci

Numéro de l'article: 109240   |  De: petitours   |  Date: 2004-06-15 16:38:28
   RE: UART à plus de 700Kbps
je ne suis pas sur mais j'ai peut être une solution pour toi, mais elle ne risque pas de te plaire, c'est de changer de µC car je crois que l'uart des PSoC peut allé au delà de 1Mbps de plus le µC n'est pas très cher environ 2 euros!

Numéro de l'article: 109255   |  De: nioume   |  Date: 2004-06-15 17:00:33
   RE: UART à plus de 700Kbps
En fait une uart (minimale), c'est 2 registres a decallage avec une horloge, et 2 fifo... Donc ca se met assez bien ds un FPGA = circuit programmable type altera/xilinx/...
Par contre comem il s'agit de transmission asynchrone (sans horloge) a vitesse élevée, il faut réduire la longueur des cables... et avoir des horloges de référence de meme valeur cote emission et reception (celle qui fixe le baudrate)... Sinon, tu peux aussi prendre des liaisons type serie synchrone SSI qui sont tres rapide... plusieurs Mb/s de taux de transfert...
good luck

Numéro de l'article: 109283   |  De: pazcal   |  Date: 2004-06-15 17:50:32
   RE: UART à plus de 700Kbps
Merci pour vos info

Je vois que ce n'est pas gagné...
merci

Numéro de l'article: 109288   |  De: petitours   |  Date: 2004-06-15 17:59:48
   RE: UART à plus de 700Kbps
Salut

Une de mes connaissances a fait cela avec un PIC 18FXXX cadencé à 40MHz.... je n'en sais pas plus !

A+

Numéro de l'article: 109312   |  De: SuperPapum   |  Date: 2004-06-15 19:07:11

   adptateur RS232 - parallèle  
Salut,

Existe-t-il un circuit permettant de convertir une donnée issue du port série (+12V/-12V) en donnée parallèle (0V/5V) ?

Merci.

Numéro de l'article: 109230   |  De: Jean   |  Date: 2004-06-15 16:29:50
   RE: adptateur RS232 - parallèle
un max232, voire un circuit adaptateur de niveau un peu plus simples et un registre a décalage en sont parfaitement capables... ;)

Numéro de l'article: 109232   |  De: Manu   |  Date: 2004-06-15 16:31:10
   RE: adptateur RS232 - parallèle
Il faut alors synchroniser le registre à décalage avec le MAX232.
Comment on fait ?

Numéro de l'article: 109241   |  De: Jean   |  Date: 2004-06-15 16:38:29
   RE: adptateur RS232 - parallèle
Comme ça :
###Graphgr_1599###

Numéro de l'article: 109246   |  De: Manu   |  Date: 2004-06-15 16:46:43
   RE: adptateur RS232 - parallèle
Un convertisseur de signal série / parallèle
tel un 74HC164 '8 bit serial in / parallel out shift register


a+

Numéro de l'article: 109253   |  De: Cédric   |  Date: 2004-06-15 16:58:31
   RE: adptateur RS232 - parallèle
attaqué en rs232... le pauvre ! :)

Numéro de l'article: 109259   |  De: Manu   |  Date: 2004-06-15 17:05:12

   multivibrateur àpres temporisation  
Bonjour ou bonsoir, je voudrais savoir comment réalisé un montage qui apres relachement de la touche ,on observe une temporisation ,puis une multivibation à coup unique !!
je vous remercie d'avance car pour moi c'est "galère"

Numéro de l'article: 109261   |  De: Skouby   |  Date: 2004-06-15 17:06:43
   RE: multivibrateur àpres temporisation
la temporisation c'est facile mais qu'es ce que tu appel multivibration?

Numéro de l'article: 109268   |  De: nioume   |  Date: 2004-06-15 17:14:00
   RE: multivibrateur àpres temporisation
Slt !

Multivibration c'est un monostable normalement. en fait ce qu'il veut faire, si j'ai bien compris, c'est déclenché une impulsion d'une durée voulue lorsque l'on relache un bouton.

Pour ce, il faut que tu réalise un monostable réarmable avec un ne555 par ex ou un 4528 ou 4538.

Doc du 4528 : http://www1.jaycar.com.au/images_uploaded/CD4528BC.PDF

celle du 4538 : http://www.fairchildsemi.com/ds/CD/CD4538BC.pdf

et celle du ne555 : http://www.fairchildsemi.com/ds/NE/NE555.pdf

Dans ces docs tu as les schémas qu'il te faut. Il te suffit seulement d'ajouter les composants externes (2 résistances et une capa qui permettent de déterminer la durée de l'impulsion de sortie) et de choisir le déclenchement sur front descendant.

Voilà, tu as tout!




Numéro de l'article: 109360   |  De: Bertrand   |  Date: 2004-06-15 22:34:45
   RE: multivibrateur àpres temporisation
non! multivibrateur, c'est ASTABLE... et pas monostable... D'ou le nom multi vibration...
Donc la question n'est pas tres clair pour faire une multivibration unique... ce qui est un contre sens total...
Peux tu être plus clair?

Numéro de l'article: 109362   |  De: pazcal   |  Date: 2004-06-15 22:41:37
   RE: multivibrateur àpres temporisation
Maintenant que tu le dis c'est vrai que multivibrateur c'est astable!
Enfin, dans tous les cas, avec les 3 doc constructeurs il a tout ce qu'il faut pour faire ce qu'il veut.

A mon avis, c'est un monostable qu'il veut faire. Il a juste besoin de générer une impulsion lorsqu'il relache le bouton.



Numéro de l'article: 109373   |  De: Bertrand   |  Date: 2004-06-15 23:22:43

   puce musicale  
Bonjour,

je cherche 100 puces musicales (chanson happy new year) pour mettre dans carte postale. Quelqu'un peut m'aider?

Thx,

Théo

Numéro de l'article: 109266   |  De: Théo   |  Date: 2004-06-15 17:11:37
   RE: puce musicale
dans CCS tu as un exemple de programme qui génère 'Happy Birthday to you' en synthèse avec un PIC, le code tient dans un 16F84
mais il te faudra adapter les notes à ton tube préféré

Numéro de l'article: 109427   |  De: tgq   |  Date: 2004-06-16 09:44:54

   Courant de sortie de PIC  
Bonjour !
Je voudrais simplement que vous confirmiez ou que (non, SVP) vous infirmiez ce qui suit !
Le courant de sortie d'un PIC est de l'ordre de 10 mA.
Je veux commander avec cette sortie une résistance de puissance, pour chauffer une petit espace. Mais il me faut bcp plus de courant. donc j'utilise deux transistor de puissance pour augmenter le courant. Malheureusement si j'en met deux le courant est un peu faible et si j'en mets 3, alors là j'ai une vrai unzine à gaz.
L'idée c'est d'augmentez un peu plus le courant de sortie du PIC de façon artificiel avec un AO et un montage suiveur.
Je pense que l'AO va fournir le courant qu'il me faut en fonction de la Resistance que je mets.
Cf le schéma !
###Graphgr_1600###

Numéro de l'article: 109273   |  De: seb   |  Date: 2004-06-15 17:22:51
   RE: Courant de sortie de PIC
pas besoin d'un AOP
tu remplace tes deux transistors par un darlington, beta >= 1000 pour tes 7A il faut 7 mA de courant base maxi, et le PIC peut en fournir 20 tout va bien
autre possibilité un MOSFET qui permet même d'économiser la résistance

Numéro de l'article: 109278   |  De: tgq   |  Date: 2004-06-15 17:45:55
   RE: Courant de sortie de PIC
peut être que oui mais cela dépend de ton ampli, regard sur la doc constructeur de celui ci

Numéro de l'article: 109280   |  De: nioume   |  Date: 2004-06-15 17:46:50
   RE: Courant de sortie de PIC
Ok, je le saurais pour la prochaine fois. Mais j'ai déjà acheté les transistors.
Tu me dis que mon PIC 16F877 peut fournir 20 mA (je croyais que c'était 10).
Donc si c'est 20 mA, tout va bien !
Merci

Numéro de l'article: 109282   |  De: seb   |  Date: 2004-06-15 17:48:21
   RE: Courant de sortie de PIC
C'est vrai, j'avais pas vu mais dans la doc du 16f877, il est écrit noir sur blanc qu'on peut tirer jusqu'à 25mA sur chacune des I/Os
Merci

Numéro de l'article: 109287   |  De: seb   |  Date: 2004-06-15 17:57:37
   RE: Courant de sortie de PIC
tu peux aussi utiliser des aop a fort courant de sortie ( entre 350 et 500mA ) si t'as un doute... ;)

Numéro de l'article: 109294   |  De: Manu   |  Date: 2004-06-15 18:15:22
   RE: Courant de sortie de PIC
Salut,
un peu de sérieux comme le dit tgq un amplis à cette endroit est une ineptie.
A+


Numéro de l'article: 109329   |  De: constantin   |  Date: 2004-06-15 20:09:22
   RE: Courant de sortie de PIC
fais juste attention à la dissipation maximale (il y a une limite par port et une limite globale pour le PIC, regarde dans la data)
en clair tu ne peux pas fournir simultanément 20 ou 25 mA sur chacune des pin d'un même port et encore moins sur l'ensemble des pins

Numéro de l'article: 109413   |  De: tgq   |  Date: 2004-06-16 09:23:06

   Cherche adresse pour realisation de circuit ...  
bonjour

je cherche une societe sur le net qui realise des circuits imprimé à l'unité est pas trop cher !
(simple face)
je veux espedier le fichier via mail et recuperer le tout via la poste !


merci pour votre aide !

Numéro de l'article: 109275   |  De: sudrienet   |  Date: 2004-06-15 17:44:00
   RE: Cherche adresse pour realisation de circuit ..
J'ai jamais testé, mais je connais cette adresse !
http://www.electrome.fr/produits/produits/ci_soud/tirageCI/tirageCI.htm
sur le site de www.electrome.fr

Numéro de l'article: 109279   |  De: seb   |  Date: 2004-06-15 17:46:36
   RE: Cherche adresse pour realisation de circuit ..
si tu n'as qu'une carte à tiré arravge toi peut être avec des lycées ou des universités, voir encore des entreprise d'électronique, ils voudront peut être bien te faire ca pour pas trop cher et mais qui sait gratis!

Numéro de l'article: 109289   |  De: nioume   |  Date: 2004-06-15 18:01:28
   RE: Cherche adresse pour realisation de circuit ..
http://etronics.free.fr/boutique/boutique.htm
;)

Numéro de l'article: 109297   |  De: Manu   |  Date: 2004-06-15 18:19:37
   RE: Cherche adresse pour realisation de circuit ..
Salut,

http://www.atexa.fr

@+
Alexandre.


Numéro de l'article: 109305   |  De: Alexandre   |  Date: 2004-06-15 18:39:07
   RE: Cherche adresse pour realisation de circuit ..
Salut,
si tu recherches du travail de pro va chez www.eurocircuits.com

a+


Numéro de l'article: 109328   |  De: constantin   |  Date: 2004-06-15 20:06:27
   RE: Cherche adresse pour realisation de circuit ..
ok merci à vous !

Numéro de l'article: 109790   |  De: sudrienet   |  Date: 2004-06-16 18:05:51

   Culots G23 par VPC ?  
Bonjour,

Quelqu'un saurait-il me dire où je peux me procurer des culots de type G23 par VPC (idéalement via Internet) ? Ou à défaut dans Paris ?

Merci !

Stephane.

Numéro de l'article: 109276   |  De: Stephane Galzin   |  Date: 2004-06-15 17:44:28
   RE: Culots G23 par VPC ?
T'as été voir chez les grossites en matériels électriques ou encore chez Casto...

Numéro de l'article: 109384   |  De: Fas54   |  Date: 2004-06-15 23:48:19

   puce musicale  
Je suis néophyte en matière d'électronique et je me marie l'année prochaine. On aurait aimé réaliser nos faire part avec des cigales qui chanteraient à l'ouverture de la carte. Est-ce réalisable et si oui comment? Merci d'avance.
Weeps23

Numéro de l'article: 109281   |  De: Weeps23   |  Date: 2004-06-15 17:47:43
   RE: puce musicale
Ce que je peux te dire c'est que les puces sont des eprom préprogrammé à trois pattes et ne nécessitent peu de composants externes. Genre de référence UM66L. Après les cigalles c'est pas sur que tu trouve. En plus ça risk d'être assez gros à moin de faire ça en CMS. Sinon si tu en trouve une tu l'achète et tu la désos. @+ et tous mes voeux LOL

Numéro de l'article: 109315   |  De: Etienne   |  Date: 2004-06-15 19:10:40
   RE: puce musicale
vois ma réponse à http://www.abcelectronique.com/forum/read.phtml?f=1&i=109266&t=109266

Numéro de l'article: 109428   |  De: tgq   |  Date: 2004-06-16 09:45:36

   Panne moniteur Liteon  
Bonjour, j'ai eu il y a quelques jours mon moniteur Liteon S1770NSL qui est tomber en panne. Il a un probleme d'est/ouest, l'image est impossible a regler, elle est en forme d'elipse inversé, d'environ 5cm de largeur et occupant toute la hauteur de l'ecran. Cepandant quand on touche les reglages du moniteur je peux apercevoir que les reglages d'est/ouest et parralelles ne repondent pas. Est ce qu'il y aurais quelqu'un qui connaitrai ce genre de panne et qui pourrais m'eclaircir un peu?
Je vous remerci d'avance pour votre reponse
A bientot
Axel

Numéro de l'article: 109291   |  De: Axel   |  Date: 2004-06-15 18:05:11
   RE: Panne moniteur Liteon
Tu ouvres si le coeur t'en dit et tu refais toutes les soudures THT et alentours.

Numéro de l'article: 109298   |  De: Fas54   |  Date: 2004-06-15 18:26:06
   RE: Panne moniteur Liteon
J'ai refais les soudures mais rien de nouveau, j'ai aussi essayer de taper un peu sur les transisors et condensateurs pour verifier les contacts mais cela ne change rien. Il faudrai rechercher la parti du circuit qui commande l'est/ouest mais sans schema c'est difficile car autour de la THT il y a beaucoup de transistors (MOSFET emplus) et de condensateur de ratrapage et donc il faut trouver les bons composant dans tout ca. Ne sachant pas vraiment comment fonctionne cela je n'ai aucune idée de ce qu'il faut faire pour me raprocher de ce circuit de commande.
Aurai tu une idée pour cela?? un schema peut etre?
Axel

Numéro de l'article: 109311   |  De: Axel   |  Date: 2004-06-15 18:59:21
   RE: Panne moniteur Liteon
Je te conseile de regarder les CI car je pense que ce sont eux qui gere sa.
Ensuite tu cherche les data-sheet de ses CI pour savoir comment ils fonctionne et surtout les composant autours,car je pense que la panne vient de la.


Numéro de l'article: 109378   |  De: jarod   |  Date: 2004-06-15 23:31:51
   RE: Panne moniteur Liteon
La correction est -ouest s'effectue par un modulateur à diodes et une bobine de puissance placés au niveau du bu ligne (collecteur), pour les tubes ayant besoin d'une telle correction(110 degres).La référence du signal est prélevée sur le balayage trames pour former une sorte d'ellipse qui vient moduler le courant du déflecteur horizontal en fonction du moment de balayage. Ainsi, par cet artifice, on corrige visuellement le defaut d'est-ouest qui existe sans correction sur les grands tubes.
Il faut voir si un défaut de premier degré est décelable(diode en cc-bobine grillée-rés fumée-condo en cc-soudures )sinon sans doc c'est dur.

Numéro de l'article: 109429   |  De: arbo   |  Date: 2004-06-16 09:49:55

   induction dans une bobine d'allumage auto  
Bonjour,

Encore un sujet sur les bobines d'allumage...
-
##### etincelle plus difficile dans le moteur que dans l'air #######
-plus de courant au primaire = HT plus grande
-entrefer plus grand à la bougie = HT plus grande
Puisque l'arc electrique est plus difficile à créer dans le moteur chaud en fin de compression cela est équivalent à avoir 1 entrefer plus grand. La HT que l'on obtient dans le moteur est donc plus grande que la HT que l'on obtient dans l'air avec le même entrefer. C'est bien ca ?
--
Maintenant, admettons que l'on met au point un circuit d'allumage avec des essais dans l'air pour atteindre 40kv (pas loin de la limite de la bobine).
Ne risque on pas de tout cramer une fois le moteur en fonctionnement (HT plus grande que dans l'air) ?
--
De la même manière, ne risque on pas de tout faire cramer quand il n'y a rien de branché au secondaire (HT maximal pour un courant de primaire donné) ?
--
##### protection du circuit et de la bobine #########
Si on met une diode de roue libre en parallèle du primaire, on va dissiper l'energie dans le bobinage du primaire, pas dans l'etincelle, me trompe-je ?
--
S'il y a rien de branché au secondaire, où se dissipe l'energie ? dans les enroulements ?
-
-
mon objectif étant de faire un allumage avec la HT la plus grande possible au secondaire en gardant quelquechose de fiable...Il faut que je comprenne pour cela...
-
merci d'avance

Numéro de l'article: 109296   |  De: petitours   |  Date: 2004-06-15 18:17:43
   RE: induction dans une bobine d'allumage auto
Au lieu de faire une tension la plus élevée possible, pourquoi ne pas faire un allumage multi étincelles, c'est à dire faire par exemple 3 étincelles à la place d'une ?

Numéro de l'article: 109308   |  De: Lio   |  Date: 2004-06-15 18:48:56
   RE: induction dans une bobine d'allumage auto
Bonsoir,
Un allumage produit une étincelle à la bougie dont l'importance, disons la puissance est proportionnelle à la tention de la THT.
Cette étincelle aura plus ou moins de facilité à se frayer un chemin entre les deux électrodes de la bougie en fonction de la pression de compression. A tension de THT égale, la puissance de l'étincelle sera inversement proportionnelle à la pression de compression.
Une THT de 40 KV ne grillera rien à l'intérieur du cylindre par contre, le choix de la bougie sera primordial. Il faudra la choisir avec un indice thermique "froid" de façon à ce que la chaleur accumulée par la tête de la bougie et les électrodes puisse être évacuée rapidement, autrement dit, l'isolant interne de la bougie devra être relativement court. Cette solution n'est valable que pôur de moteurs à très haut rendement.
Un allumage de 40 KV pourra produite, à l'air libre des étincelles de plusieurs mm alors que sous pression dans un cylindre elles ne seront que d'environ 6/10e de mm.
Pour ce qui est de la protection du circuit, je suis incompétent.

Numéro de l'article: 109309   |  De: André   |  Date: 2004-06-15 18:49:28
   RE: induction dans une bobine d'allumage auto
Lio, J'ai besoin de faire une etincelle à 80Kv (en placant 2 electrodes face à face) pour exploiter un très gros entrefer.
Je ne veux pas de multietincelle car cela ne me servirait à rien. C'est pour un moteru proto sur lequel la combustion est tres tres courte (< 1ms)
-
merci pour les explications andré.
Pour info, j'ai vu faire des etincelles sur une bougie de moto diametre 8mmm entre le coeur de la bougie et l'exterieur (electrode retirée) avec du 40Kv. Cela représentais à peu pres 3mm d'entrefer.
--
-
Est ce que je me plante en disant que dans le moteur la haute tension sera plus grande que dans l'air à antrefer égal ?
-
merci



Numéro de l'article: 109331   |  De: petitours   |  Date: 2004-06-15 20:20:07
   RE: induction dans une bobine d'allumage auto
Re,
je ne suis pas certain mais, je n'ai jamais entendu dire que la tension augmentait en fonction de l'écartement des électrodes.
Pour en revenir à ton projet, ne s'agit-il pas de la mise au point d'un allumage par étincelle de surface ? Après la commande de soupapes cameless, quel dispositif hi-tech sera à l'étude ?
Pour ce qui concerne les étincelles de 3 mm sur une moto, quel était le taux de compression du moulin. Je ne mets pas tes affirmations en doute mais à 60 atmosphères de pression, çà me parait fort. Bien que, l'étincelle est provoquée avant le piston ne soit en sommet de course à cause du temps de propagation de la combustion du mélange carburant / comburant.


Numéro de l'article: 109346   |  De: André   |  Date: 2004-06-15 20:57:55
   RE: induction dans une bobine d'allumage auto
c'était pourtant sur un moteur 4T avec une compression surement très importante (>>15 très certainement).
-Que la tension augmente avec l'ecartement des electrodes doit etre vrai, tous les motoristes me disent ca...
-
La grande question qui me chagrine est de savoir comment faire pour ne pas tout massacrer quand l'entrefer est maxi (pas de bougie) !
Comment eviter d'atteindre cette haute tension critique ?

Numéro de l'article: 109361   |  De: petitours   |  Date: 2004-06-15 22:38:41
   RE: induction dans une bobine d'allumage auto
Que crains-tu de massacrer avec une HT élevée ?
Dans le cas de ton projet d'allumage, les électrodes doivent être disposées de part et d'autre du cylindre ou plutôt de la culasse, je sais que tu ne donneras aucune précision (top-secret). L'une et l'autre étant isolées électriquement du reste du moteur, je ne vois pas où pourrait se situer le problème.
Pour l'augmentation de la tension proportionnellement à l'écartement des électrodes, je ne sais que penser. Je vais passer une partie de la nuit sur la toile pour tenter de trouver une réponse. A la limite, demain je peux contacter un préparateur (très compétent) de moteur de kart et lui poser la question. Ce genre de préparation est tellement pointue qu'il doit connaître le sujet sur le bout des doigts.
Tiens une idée qui viens de m'arriver... Au lieux de 2 électrodes diamètralement opposées, pourquoi pas deux paires d'électrodes disposées judicieusement à la périphérie de la culasse ?

Numéro de l'article: 109367   |  De: André   |  Date: 2004-06-15 23:04:35
   RE: induction dans une bobine d'allumage auto
salut,

Pour mon projet, il s'agit de placer 2 électrodes affleurentes à la surface de la culasse réalisée dans un matériaux qui va bien. Il me faut au pire 4mm entre les electrodes et l'idéal 6mm...
-
Ce que j'ai peur avec une HT trop élevée, c'est de dépasser ce que peut supporter la bobine au secondaire et par voie de conséquence ce que pêut supporter l'electronique qui est au primaire.
-Si je regle mon temps de dwell et mon entrefer dans l'air pour avoir la bonne HT, j'ai peur de tout faire fumer une fois tout cela dans le moteur ou en cas de non branchement de la bougie.

Numéro de l'article: 109403   |  De: petitours   |  Date: 2004-06-16 08:43:13
   RE: induction dans une bobine d'allumage auto
Bonne journée à toutes et à tous,

Tu pourrais essayer de voir du côté de chez renault, selon des infos lues sur la toile, il semblerait qu'un allumage par étincelles de surface ait été monté sur un monospace de conception récente, je n'ai pu en savoir plus. Les "bougies" tiendraient 120000 km.
Je ne vois pas pourquoi le systèmpe fumerait au cas de non branchement de la bougie, le primaire sera alimenté et il ne sortira rien du secondaire, c'est tout. Par contre attention à l'isolement des fils des électrodes car si le système donne des étincelles de 4 à 6 mm en interne, en externe çà risque de faire plusieurs cm.

Numéro de l'article: 109415   |  De: André   |  Date: 2004-06-16 09:25:53
   RE: induction dans une bobine d'allumage auto
pas de bougie branchée => entrefer maxi =>HT maxi pour un courant de charge donné.
-
J'ai peur de dépasser la HT max de la bobine quand il n'y a pas de bougie connectée alors que tout passe bien en fonctionnement normal.



Numéro de l'article: 109418   |  De: petitours   |  Date: 2004-06-16 09:30:37
   RE: induction dans une bobine d'allumage auto
Bonjour,

De mon expérience en moteur de moto à allumage à étincelle perdue, c'est à dire une bobine pour deux bougies (0.9mm d'entrefer),
J'ai toujours ouï dire que ces bobines pouvaient claquer si elle fonctionnaient à vide. En fait la ddp de l'arc dépend de sa longueur, et son énergie de l'ampérage (donnée par le diamètre des enroulements donc puissance admissible).

Pour exemple, les bougies (aussi appelés éclateurs) des turbines d'hélicos travaillent sous seulement quelques milliers de volt, avec une forte intensité. La décharge est impressionnante mais nécéssaire pour enflammer du kérozène à basse pression au démarrage.

Pour en revenir à ton sujet, la bobine se déteriorera par claquage interne dans les enroulements si elle n'est pas connectée aux électrodes. Tu peux utiliser un tube sous vide équipé de 2 électrodes dont l'arc se créera à une tension légèrement inférieure à ta tension de claquage. Mis en //avec le secondaire, il protègera ta bobine lors de tes essais.

Je n'ai pas calculé ce qu'apporterait une diode de roue libre sur le primaire. mais à mon avis peu d'effet et pas forcément celui désiré.

A+

Numéro de l'article: 109424   |  De: jcm   |  Date: 2004-06-16 09:41:45
   RE: induction dans une bobine d'allumage auto
merci beaucoup d'apporter de l'eau aux moulins
-
si je comprends bien, si je veux augmenter beaucoup le courant de charge (20A plutot que 7 ou 8), il va falloir que je trouve un moyen pour limiter la vitesse d'ouverture du circuit afin de limiter la haute tension qui sera beaucoup plus grande puisque le delta de flux sera plus grand.
-Pour protéger mon circuit, est ce que je peux mettre des eclateurs à gaz ? Il me semble que ca existe ce genre de chose...

Numéro de l'article: 109435   |  De: petitours   |  Date: 2004-06-16 09:53:16
   RE: induction dans une bobine d'allumage auto
travailler avec un fort courant dégrade rapidement les électrodes et n'est pas nécéssaire dans le cadre du moteur à explosion, il est utilisé pour amorcer une combustion. De plus, il faut des bobines de forte section et le temps de charge-décharge est plus long en allumage conventionnel.

Un tube à gaz peut aller aussi, le but étant d'avoir une stabilité de la tension d'éclair: juste en limite de tension de claquage de la bobine.

Bien tenir compte de l'isolement très haute tension.

Numéro de l'article: 109641   |  De: jcm   |  Date: 2004-06-16 14:41:03
   RE: induction dans une bobine d'allumage auto
merci pour ces explications.
-
si on charge une bobine à son maximum (20A 7mH par exemple ce qui est enorme) mais que l'on garde le même entrefer à la bougie, garde on la même valeur de HTmax ? Obtiens on juste une etincelle plus longue en durée ?

merci encore

Numéro de l'article: 109732   |  De: petitours   |  Date: 2004-06-16 16:34:20
   RE: induction dans une bobine d'allumage auto
Bonjour,

La HT dépend de la tension de primaire, c'est la proportion entre le nombre de spires primaire et secondaire qui déterminera le coef le multiplication de la valeur de la tension.

Plus d'intensité en primaire donnera plus d'intensité au secondaire en fonction de l'entrefer. Donc non pas une étincelle plus longue mais plus énergique (ou calorique).

Il faut prendre en compte les règles de base des transformateurs et de la conservation d'énergie.

Pour faire très simple, ton secondaire équipé de ces électrodes déchargera à une valeur de courant max et de tension max précise fonction de son environement et caractéristiques : donc P=UI il délivre une puissance précise max.

Si tu limites ton primaire, tu protèges ton ensemble en ne donnant pas la puissance max. Si tu essaye d'envoyer plus que l'admissible,
ton primaire chauffera, mais ne transmettra pas plus.

Mon explication est extrèmement succinte et basique, mais je pense qu'elle te permettra de mieux comprendre.

A toi de trouver la bobine correspondant à l'arc qu'il te faut, et pourquoi pas mettre 2 bobines à étincelle perdue type moto (c'est comme un transfo)en série au secondaire et en // au primaire ?
Tu doubles l'intensité au primaire pour doubler la tension au secondaire...
A+

Numéro de l'article: 109901   |  De: jcm   |  Date: 2004-06-17 09:48:29
   RE: induction dans une bobine d'allumage auto
Es tu en train de me dire que si j'ai une bobine qui me donne 20Kv au secondaire pour un entrefer donné et 8A dans le primaire je vais avoir 40Kv avec le meme entrefer si je mets 16A au primaire ???
-
Si c'est ca, je ne comprends plus rien car il me semble que la haute tension correspond à la tension d'amorcage de l'etincelle qui ne dépend pas de l'energie disponible à evacuer mais de la tension uniquement.
Une fois l'etincelle amorcée le courant qui est appelé fait chuter la tension fortement.
-
Par experience, je sais que si je garde les 8A au primaire mais que j'augmente l'entrefer la haute tension va augmenter (jusqu'à 40Kv c'est possible). Mais puisque j'ai toujours 8A il me semble que l'energie dissipée est forcément la même, l'etincelle est donc forcement plus courte, non ?
-
merci


Numéro de l'article: 109915   |  De: petitours   |  Date: 2004-06-17 10:20:11
   RE: induction dans une bobine d'allumage auto
""Es tu en train de me dire que si j'ai une bobine qui me donne 20Kv au secondaire pour un entrefer donné et 8A dans le primaire je vais avoir 40Kv avec le meme entrefer si je mets 16A au primaire ??? ""

non, ce n'ai pas ce que j'ai voulu dire, et tu as bien compris,

enbref, ce que j'ai voulu dire c'est que, pour une bobine donné plus l'arc est long, plus U est élevé et plus I est faible, l'énergie est toujours la même.

Calcul empirique:
Si ta bobine est donnée pour 8A sous 12v (=96w), c'est ton primaire qui détermine cette valeur (cf loi d'Ohm), lui envoyer 16A forcera à monter à 24V ça chauffera...
96w envoyé au secondaire: sous 20KV, arc de 4.8 mA
Sous 40KV : 2.4 mA l'arc est plus long, mais deux fois moins calorifique, et peut être inférieur au seuil thermique nécéssaire à la réaction.

C'est difficile de décrire rapidement par post, j'espère que ces précisicions t'auront aidées.


Numéro de l'article: 110156   |  De: jcm   |  Date: 2004-06-17 15:06:24
   RE: induction dans une bobine d'allumage auto
Ca me parait super louche ce que tu me racontes là...
Tu es sur que ce n'est pas plus en terme d'energie qu'il faut parler plutot qu'en terme de puissance ?
Car dire que plus la tension est grande plus le courant va etre faible ca me parait extrèmement louche !
J'ai plutot envie de penser que plus la tension est elevée, plus le curant va etre elevé lui aussi et que, par voie de consequence, l'etincelle sera plus courte car de puissance instantamnée plus grande.

Au final, pour la meme bobine chargé avec le meme courant on aurait toujours 0.5*L*I² (joules) a l'etincelle, plus ou moins brutalement suivant l'entrefer et donc la tension.



Numéro de l'article: 110221   |  De: petitours   |  Date: 2004-06-17 16:06:31
   RE: induction dans une bobine d'allumage auto
Possible,

Là s'arrêtent mes compétences mémorielles et il y a peut être des erreurs, il faudrait que je me replonge dans mes bouquins.

Il est vrai que je n'ai pas intégré le temps de décharge.

Je suis actuellement très pris par le temps dans mon pro, et il me reste que peu de temps libre. Ton sujet m'intrigue tout de même et je chercherai des infos tangibles.

Je ne manquerai pas de te les communiquer à l'occasion d'un nouveau post.

Bon courage.



Numéro de l'article: 110482   |  De: jcm   |  Date: 2004-06-18 09:22:01
   RE: induction dans une bobine d'allumage auto
ok
merci beaucoup

Numéro de l'article: 110494   |  De: petitours   |  Date: 2004-06-18 09:35:30
   RE: induction dans une bobine d'allumage auto
Bonjour,

Je me permets d'intervenir sur le sujet, je pense que ça peut éclairer quelques points. Je travaille pour un équipementier auto qui fournit entre autres des systèmes d'allumage (bobines et bougies).
- La tension nécessaire pour amorcer l'arc est fonction des conditions de pression/température et de la distance entre les électrodes, et dans une moindre mesure de paramètres comme la forme des électrodes ou leur matériaux. Pour donner un ordre d'idée, dans l'air ambiant, il faut autour de 5 kV pour éclater avec 1 mm d'écartement. Sous 10 bars, environ 15 à 25 kV.
- La bobine et sa commande n'ont aucune influence sur cette valeur d'amorçage. Il faut juste que la bobine soit capable de fournir au minimum cette tension. Plus tant mieux (mais ça n'apporte rien), moins y'a pas d'allumage.
- A propos d'energie, la tension d'amorçage (les 15 à 25 kV) ne dure que quelques microsecondes. Ensuite, il s'établit une tension de maintien (une fois que les gaz sont ionisés) de l'ordre de 1 kV pour un moteur. Cette tension se maintient pendant 50 à 200 ms, avec un courant autour de 100 mA (tant que la bobine n'est pas déchargée en fait).
- vouloir réaliser une étincelle sur 4 à 6 mm dans une chambre de combustion avec une pression lors de l'allumage autour de 15 bars me parait très ambitieux. Ca signifie en effet une HT bien supérieure à 40 kV (peut-être 80 ou plus). Or l'isolement d'une telle tension est ... délicate ! Les cables HT utilisés en moto et auto pour le bougies ne peuvent supporter plus de 40 kV (souvent même 30). Aucun constructeur ne s'autorise des tension d'amorçage supérieures à 30 kV. Les moteurs de course (F1 ou WRC) utilisent des écartements d'électrodes très faibles (0.5 mm) pour limiter la HT malgré des pressions cylibdre élevées.
- Etincelle de surface: cette artifice permet de diminuer la HT nécessaire pour amorcer l'arc pour des écartements d'électrodes importants: il s'agit de mettre un 'support' isolant (la céramique des bougies) sur le chemin de l'étincelle. Cela facilite l'ionisation des gaz et l'amorçage. En revanche, l'étincelle étant surfacique, elle allume moins bien le mélange...
- Le type de bobine, sa commande, la HT nécessaire pour provoquer l'étincelle, tout cela n'a rien à voir (et aucune influence) sur la thermique de la bougie. L'énergie dégagée par l'étincelle (max 100 mJ) est insignifiante par rapport à l'énergie dégagée par la combustion. Si on utilise des bougies froides, c'est pour des moteurs avec une forte charge thermique (donc moteurs poussés).

Voilà, j'èspère que ces infos pourront vous aider dans vos projets.




Numéro de l'article: 110569   |  De: laurent   |  Date: 2004-06-18 11:28:40
   RE: induction dans une bobine d'allumage auto
Ah j'oubliai: Charger une bobine plus que la normale: Ca risque d'être inutile. En effet les bobines sont prévues pour fonctionner au maxi de leur capacité. si c'est prévu par ex pour 8 Amps, c'est qu'au delà ce circuit magnétique est saturé. Envoyer plus de courant ne donnera pas plus d'energie au secondaire, le surplus partira en chaleur dans le bobinage primaire (qui risque de griller d'ailleurs) et dans le circuit magnétique.


Numéro de l'article: 110577   |  De: laurent   |  Date: 2004-06-18 11:36:44
   RE: induction dans une bobine d'allumage auto
merci beaucoup pour toutes ces explications qui confirment tout ce que je pensais, ca fait plaisir.
La haute tension recherchée est bien de 80kv environ pour l'entrefer de 4 à 6mm...La mise en oeuvre pour la bobine et les isolants etant top secrete...
-
Pour ce qui est de la charge plus imporante de la bobine :
Je partage entièrement la remarque comme quoi il ne faut pas charger plus la bobine au dela du courant max au risque de faire tout chauffer.
Mais j'ai pu constater que les bobines dont j'ai pu recupérer les propriétés ont un courant maximum très supérieur à 20A (pour une utilisation courant à 8A) et une inductance de 8mH qui permet au courant max d'obtenir une energie considérable de plus de 3000mJ dans certains cas.
-
merci encore

Numéro de l'article: 110594   |  De: petitours   |  Date: 2004-06-18 11:56:39
   RE: induction dans une bobine d'allumage auto
Ok pour la possibilité de faire passer 20 A dans une bobine qui doit fonctionner à 8. La résistance des bobines type auto est généralement autour de 0.5 Ohms. Sous 13.8 V, ça fait pas loin de 28 Amps en continu. Mais on ne laisse jamais le courant monter si haut. On coupe d'alim quand le courant atteint les 8 A (c'est le temps de dwell).
En supposant que la bobine résiste aux 20 Amps (échauffement), il y aura bien plus d'énergie dans le primaire, mais le circuit magnétique étant saturé depuis longtemps, le secondaire n'en verra pas la couleur...


Numéro de l'article: 110702   |  De: laurent   |  Date: 2004-06-18 14:04:26
   RE: induction dans une bobine d'allumage auto
a oui, il y a le circuit magnetique...gloups
merci pour cette correction importante...

Numéro de l'article: 110862   |  De: petitours   |  Date: 2004-06-18 16:28:16

   recherche logiciel pour algorithme  
bonsoir!
Quelqu'un connaitrait'il un logiciel pour créer des algorithmes???
si possible un logiciel gratuit
merci d'avance

Numéro de l'article: 109299   |  De: oxas   |  Date: 2004-06-15 18:27:43
   RE: recherche logiciel pour algorithme
Bonjour,

ben tu les programmes en C , pascal , C++ ou même assembleur si tu es motivé. Dans ce cas c'est un compilateur qu'il te faut... a moins que je n'ai pas compris la question explique un peut ce que tu veux faire.

Matt

Numéro de l'article: 109301   |  De: Matt   |  Date: 2004-06-15 18:29:42
   RE: recherche logiciel pour algorithme
j'ai réaliser un programme en assembleur , et je voudrais faire l'algorithme de ce programme, mais ça m'embéte de le faire a la main , je sais que des logiciels existent pour ça mais je ne les connais pas

Numéro de l'article: 109304   |  De: oxas   |  Date: 2004-06-15 18:38:43
   RE: recherche logiciel pour algorithme
MOi ce que j'aimerais, c'est avoir des techniques pour faire des gros programmes sans se perdre. Comment faire des algorithmes efficaces. J'imagine qu'il doit avoir une panoplie de documents qui expliquent tout ca.

Christian

Numéro de l'article: 109310   |  De: Christian   |  Date: 2004-06-15 18:57:57
   RE: recherche logiciel pour algorithme
Je pense que qxas recherche un log qui permet de faire des losanges, des rectangles avec une fonction qui permetré d'écrire dedans et que le cadre s'agrandisse automatiquement. Pour info moi je les fais avec Word et les formes de base y sont. @+

Numéro de l'article: 109313   |  De: Etienne   |  Date: 2004-06-15 19:07:26
   RE: recherche logiciel pour algorithme
oui étienne c bien ça, je v regarder word.
merci


Numéro de l'article: 109325   |  De: oxas   |  Date: 2004-06-15 19:39:20
   RE: recherche logiciel pour algorithme
MAis j'avais vu un log comme ça mais je me rappelle plus où. ;-(. Désolé mais avec word ça marche^pô trop mal. Bon courage.

Numéro de l'article: 109327   |  De: Etienne   |  Date: 2004-06-15 19:43:38
   RE: recherche logiciel pour algorithme
Salut, essais Visio, je l'utilise il est bien et assez complet, avec bibliothèque de composants, toutes formes bizaroïdes, etc.


Numéro de l'article: 109330   |  De: sunglassesstarfashion   |  Date: 2004-06-15 20:15:49
   RE: recherche logiciel pour algorithme
oui je connais visio, mais je pense pas qu'il soit gratuit, je n'ai pas les moyens actuellement d'acheter ce type de logiciel.
Je préférerai un logiciel gratuit

Numéro de l'article: 109342   |  De: oxas   |  Date: 2004-06-15 20:44:37
   RE: recherche logiciel pour algorithme
Sous windows ça va devenir difficile, sous Linux, il y en a un intégré à toutes les ditribs ou presque :
Dia (pour diagrammes)...


Numéro de l'article: 109351   |  De: progfou   |  Date: 2004-06-15 21:53:13
   RE: recherche logiciel pour algorithme
oxas ca s'appelle un organiogramme, pas un algorithme ;o)

Numéro de l'article: 109352   |  De: pazcal   |  Date: 2004-06-15 21:58:02
   RE: recherche logiciel pour algorithme
Bonjour
S'il s'agit de dessinner des ordinogrammes,il existe Grids gratuit en français et avec beaucoup d'autres possibilites.On peut le trouver la:
http://www.framasoft.org/article659.html
ou la:
http://www.clubic.com/t/logiciel/fiche/telecharger/10429.html
Gilles


Numéro de l'article: 109397   |  De: Gilles   |  Date: 2004-06-16 01:21:46
   RE: recherche logiciel pour algorithme
Salut,
Tu peux utiliser eagle.
la versions de démo te permet une page mais sans limite.
tu travailles ds la partie sheet.

Tu crées ta librairie une fois pour toutes et tu disposes d'un logitiel souple et rapide.
Si veux plusieurs page tu change de fichier.

a+


Numéro de l'article: 109406   |  De: constantin   |  Date: 2004-06-16 09:06:41
   RE: recherche logiciel pour algorithme
Comme d'habitude, un bazooka pour tuer une souris...

Pourquoi se faire suer avec Eagle, quand Dia, logiciel sous linux aussi, est disponible et dispose en dur des options pour celà...

Je ne connaissais pas grids ;)

Numéro de l'article: 109408   |  De: progfou   |  Date: 2004-06-16 09:17:02
   RE: recherche logiciel pour algorithme
sinon il existe une catégorie de compilos graphiques qui fait tout à la fois, tu paramètre tes briques d'ordinogramme et il te génère le code
exemple le realizer pour ST ou le Flowcode pour PIC
mais ils sont loin d'être gratuits

Numéro de l'article: 109502   |  De: tgq   |  Date: 2004-06-16 11:13:53
   RE: recherche logiciel pour algorithme
Si tu veux pas passer à autre chose que windows, tu as ce lien :

http://dia-installer.sourceforge.net/

Numéro de l'article: 109512   |  De: progfou   |  Date: 2004-06-16 11:34:33
   RE: recherche logiciel pour algorithme
ok , merci a tou pour ces réponses!
Je vais essayer un peu tout ce que vou avez dis sachant que je tourne sous windows
encore merci

Numéro de l'article: 109826   |  De: oxas   |  Date: 2004-06-16 20:55:00