ABCelectronique : portail d'information dans le domaine de l'électronique

 

Recherche:

Proposer un lien    Retour à la liste des cours

Liste des cours catégorie: Bus

Bus CAN et CAN open

Généralités sur les réseaux de terrain

Le système OSI

Le bus CAN

CAN et l’automobile

La communication sur le bus : l’architecture de liaison de données

Le format étendu CAN 2.0 B

Le protocole CAN Open

Protocoles de communication


Bus CAN et NMEA 2000

Le bus CAN est un très robuste protocole de communication en réseaux pour relier les équipements de l'industrie automobile actuels et futurs. Le software et le hardware en paires torsadées sont parfaitement définis.

Le standard NMEA 2000 est construit sur la couche CAN pour relier les équipements électroniques embarqués. Les données, commandes et statuts de tous les équipements du plus gros navire peuvent être échangés sans aucun problème sur ce bus.


Bus d'instrumentation IEEE 488

Principe, brochage et principaux signaux


Bus de terrain

Cette page s'adresse aux techniciens qui mettent en service des systemes communicants sur base de bus RS 485 qui font face a de reels problemes de com, du style "un coup ca marche, un coup ca marche pas"


Bus de terrain

Présentation Réseaux de terrain


Bus de terrain : une approche utilisateur

Les technologies réseau de type « bus de terrain » sont apparues pour remplacer le câblage traditionnel des entrées / sorties des automates programmables industriels. En conséquence, les architectures d’automatismes ont profondément évolué. C’est par une approche utilisateur que ce Cahier Technique aborde les bus de terrain dans l’industrie manufacturière. En plus des critères de coût et de performances, il attire l’attention des prescripteurs et réalisateurs sur l’importance des besoins d’interopérabilité et de pérennité.


Bus EIB

Architecture d'une installation EIB-KONNEX, technologie, technique de transmission, adressage, mise en oeuvre, logiciel ETS, signaux, analyse des télégrammes, communication externe, routeur IP


BUS I2C

Interconnexion de plusieurs circuits intégrés à l'intérieur d'un même appareil Les informations sont échangées sur deux lignes plus une ligne de masse. Vitesse 100 KHz à l'origine 400 KHz ensuite


Bus I2C

Ce document est une introduction à la norme orsI2C


Bus I2C, CAN, NMEA et marine

Une petite introduction sur les deux bus majeurs utilisés dans les projets microélectroniques. Le bus I2C est universellement présent dans l'électronique domestique, mais en fin de vie. Le bus CAN est promu par l'industrie automobile, le nouveau standard aux multiples qualités. Les bus marine, NMEA 183, NMEA 2000, Seatalk, Corus. Les bus informatiques parallèle, série et USB.


Câble IEEE488 et connecteur GPIB

Le domaine de l'instrumentation exploite la norme IEEE488 au travers du standard GPIB qui définit un type de câble et de connecteur.

Connecteur GPIB normalisé IEEE488


CAN Bus

Le bus CAN (Controller Area Network) est né du besoin de trouver une solution de communication série dans les véhicules automobiles, qui ont tendance à intégrer de plus en plus de commandes électroniques. Jusqu'à maintenant, tous les organes de commandes des véhicules échangeaient les données par l'intermédiaire de lignes dédiées. L'augmentation du nombre d'organe embarqué a contraint les équipementiers automobiles a développer une nouvelle architecture à base de bus réseaux. Le GIE Renault-PSA avec les partenaires comme Sagem, Valeo et autres ont développé le bus VAN (Vehicule Area Network), les puces controleurs sont fabriquées par MHS, SGS, TI


CAN Bus de terrain

CAN Bus de terrain


Codage et traitement formel


Code RC5 : protocole et chronogrammes

Le code RC5, mis au point chez Philips, est devenu une norme pour les transmissions de commandes en infrarouge.

On peu choisir de construire sa propre télécommande rc5 ou en récupérer une toute faite (d'un ancien magnétoscope ou téléviseur) et remplacer la led ir par une autre de puissance et de portée plus élevée.

Constitution d'une trame en code RC5

Enchaînement des trames

Explication des temps élémentaires du code rc5

Récepteur infrarouge


Diagnostic et Surceillance des Systèmes Embarqués

Test et surveillance intégrés

Test hors ligne intégré

Test en ligne intégré


Etude du bus USB

L'objectif reste la réalisation d'un appareil USB et l'écriture de son driver pour Windows.


Gestion de bus CAN

Le CAN (Controller Area Network) est un bus de communication série développé à la fin des années 80 par l’entreprise allemande Robert Bosch. L’objectif était de fournir à l’industrie automobile un bus peu coˆuteux pour l’électronique embarquée des automobiles, comme

Alternative aux encombrants et complexes câbles des mod`eles de l’époque.

Aujourd’hui, l’efficacité et la robustesse de ce protocole l’ont amené à être utilisé dans de nombreuses autres applications industrielles, en particulier celles nécessitant un débit important jusqu’à 1 Mbits/s avec un tr`es faible taux d’erreur.

Le CAN est aussi devenu un standard international reconnu par l’ISO.

De nombreux contrôleurs CAN sont aujourd’hui disponibles chez la plupart des fabricants, qui proposent aussi des versions de leurs microcontrôleurs avec des contrôleurs CAN intégrés.

De nombreux packages de développement existent aussi sur le marché.

Ce document présente un exemple d’implémentation d’un bus CAN reliant différentes plateformes : une carte PowerPC 403 avec sa carte contrôleur CAN, un PC utilisant aussi une carte contrôleur CAN, et des noeuds autonomes.

Cet environnement est le résultat du développement :

– de plusieurs cartes mettant en oeuvre des contrôleurs CAN

– des librairies permettant d’utiliser ces cartes et de développer des applications utilisant

Le bus CAN

– d’applications de développement et de démonstration.


Gestion du BUS CAN

Gestion du BUS CAN : les protocoles CAN, les composants CAN, cartes développées, programmation PPC, environnement JerryCAN


IIC Inter integrated circuit bus

Connexions simplifiées

SCL & SDA

Condition de START et de STOP

Exemple de trame IIC


Interface HDMI

L'objectif de l'interface HDMI est de spécifier la connectique de raccordement d'équipements audio-visuels (1 vidéo et jusqu'à 8 audio), la vidéo supportée, en format RVB ou YUV , dépend de la version de la norme


Interface i2c pour microcontrolleur pic16f84

Ce module se connecte sur l'interface i2c universelle pour PC décrite sur ce site grace a un cable muni de connecteurs 6P/4C. Une fois connecté sur le bus et alimenté via celui-ci ( aucune alimentation externe n'est requise ! ),le PIC16C84 se comporte comme un composant I2C possédant 8 registres internes 8 bits reg0 à reg7 accessible individuellement en lecture et en écriture.


Interface parallèle Centronics

Description, chronogrammes des signaux, brochage des connecteurs, niveaux logiques et électriques, adresses et poids binaire des lignes, adresses des ports imprimante, exemple de programmation en BASIC


Interface série RS232

Principe, parité, transmission par modem, brochage sur PC et Mac, code ASCII


Interface série synchrone

Principe, application avec le microcontrôleur MC68HC711D3, exemple de programme de mise en oeuvre du bus S.S.P. avec un MAX538


Interface universelle pc/bus i2c

L'interface proposée permet d'émuler un bus I2C a partir du port parallèle d'un PC. Cette interface contrôle le bus en mode multi-maitres. Ici , le PC jouera soit le rôle de maitre soit le rôle d'un simple esclave en attente d'un message I2C. Cette interface simple à construire assure des niveaux électriques compatibles avec ceux d'un vrai bus I2C.


Introduction aux Réseaux Locaux Industriels

Critères de comparaison entre RLI

Présentation rapide de quelques RLI: WorldFip, CAN (Control Area Network), Interbus, Profibus, LON, AS-Interface, Bitbus, ARCNET


L'USB et sa norme

Ce document à pour but d’aider les personnes qui souhaitent se familiariser

Avec le bus USB. Ce document, très sommaire en fait, vu la complexité de cette

Norme, n’a pas du tout la prétention d’être complet mais reprend mes

Recherches et conclusions sur ce bus USB. Il donne un aperçu des éléments les

Plus importants à tenir compte lors d’une première étude.


La liaison série asynchrone

Protocole d’échange de données

Erreur de transmission

Vitesse de transmission

Récapitulatifs des paramètres

Liaison RS232

Exemple sur un PC port COM 1

Manipulation

Communication entre deux PC.


Le bus CAN

Le protocole CAN , Protocole CAN et couches OS , Quelques règles de fonctionnement et définitions , Trame de données

Champ d’arbitrage , Champ de contrôle , Champ de données

Champ de CRC , Champ d’acquittement , Champ de fin de trame

Trame de requête , Traitement des erreurs , Les différents types d’erreurs

Les trames d’erreurs , Recouvrement des erreurs , Fin de trames CAN

Trame de surcharge , Période d’intertrame , Autres modes

Codage de ligne , Le Nominal Bit Time , Description des différents segments

Durée des différents segments et notion de Time Quantum , Synchronisation des horloges , Notion de RJW

Notion d’erreur de phase , Les règles de synchronisation , Caractéristiques physiques du bus CAN

Support de transmission , Débit sur le réseau et temps de latence,


Le bus CAN

Principe de fonctionnement

Principe de l'arbitrage

Formats de trames de messages

Détection des erreurs


Le bus de terrain CAN

Protocole CAN et couches OSI

Quelques règles de fonctionnement et définitions

Trame de requête

Traitement des erreurs

Fin de trames CAN

Le Nominal Bit Time

Synchronisation des horloges

Caractéristiques physiques du bus CAN


Le bus EIB - Le standard KNX

Architecture d'une installation EIB -KONNEX

Technologie EIB

Technique de transmission

Exemple d'application domestique

Mise en oeuvre du Bus EIB


Le Bus I2C

Caractéristiques, Le protocole I2C, La gestion des conflits


Le bus industriel PCI

Présentation du PCI

Comparaison des bus PCI et VME


Le bus industriel VME

Aspect physique du bus vme

Caractéristique du bus vme

Prise de contrôle du bus de transmission de données

Arbitrage du bus de transmission de données

Gestion des interruptions


Le bus industriel VXI

Aperçu des spécifications VXI

Caractéristiques électriques VXI

Bus de sommation analogique VXI : SUMBUS

Bus d’identification de module VXI : MODID

Bus d’alimentation VXI


Le Bus USB

L'USB en bref pour les concepteurs de périphériques

Présentation du Bus Série Universel

Le matériel

Le protocole USB.

Les types de terminaisons.

Les descripteurs USB.

Les requêtes USB.

Microprogramme. Le PIC 16F876 pilotant le PDIUSBD11


Le courant porteur en ligne

Le CPL c’est quoi ?

Le CPL comment ça marche ?

Le CPL technologie d’avenir ?


Le réseau CAN

CAN: un réseau pour l’automobile

Caractéristiques Techniques

CAN dans le modèle OSI

Modèles de coopération

Couche Physique : codage NRZ

Couche Physique : « et » logique

Couche Physique : Bit-Stuffing

Implémentations CAN typiques

Les différents types de trame

Champs de contrôle et de données

Champs d’acquittement

Champs soumis au bit-stuffing

Les erreurs de transmission


Le transcodage de la trame dans les réseaux embarqués en automobile

Problématique des transmissions série

Les transmissions en mode synchrone

Le codage Manchester étendu

Le Bit Stuffing

L’accès au bus : collisions et arbitrage

Gestion des collisions

Les avantages apportés par l’évitement de collision

Particularités VAN/CAN

Le bus VAN

Le bus CAN


Lecture / écriture sur bus I2C

Présentation du bus I2C

Exemple pratique de communication I²C

I2C matériel ou I2C logiciel ?

Exemple de code pour un PIC 16F628A ne possédant pas de module MSSP / I2C


Les bus S.P.I

Architecture

Quatre fils dont trois communs à tous les boîtiers

Communications Synchrones


Liaison série RS232

Principe de fonctionnement (animation Flash)


Norme MIDI

La norme MIDI (Musical Instrument Digital Interface) : Présentation Description des liaisons

Le format des données

Applications

Les messages utilisants le code canal

Les messages système

Le standard Général MIDI

Les fichiers MIDI files


Présentation Bus I2C

L'I2C (Inter-Integrated Circuit), puisque c'est de lui que je vais parler, fait partie des bus séries : 3 fils pour tout faire passer.


PROFIBUS

La norme RS485 définie par l’EIA, Electronic Industries Association, a été publiée en Avril 1983. Ce standard précise les caractéristiques électriques des émetteurs et des récepteurs pour une utilisation dans les systèmes multipoints en mode symétrique.

La transmission se fait sur une ligne électrique, pratiquement une paire torsadée, par des variations de tension en mode différentiel.

Le Bus RS485, Le protocole

Echange Maître vers tous les esclaves

Format général d’une trame

Bus de terrain Profibus

Application de la liaison RS485 pour les microcontrôleurs


Protocole DMX 512

Les données d'un bus DMX 512 sont transmises sous la forme d'une succession d'octets. Un octet est composé de huit bits et peut avoir 256 états pour représenter une valeur d'intensité, de couleur, de position, etc…)

Structure d'un bloc de données

Composition d'une trame

Calcul des temps de rafraîchissement théoriques


Protocole HDLC

Dans le cadre de ce projet nous allons établir un protocole de communication entre deux ordinateurs de type PC par le biais d’un câble série, le but étant de pouvoir réaliser le transfert de données entre les deux ordinateurs en respectant un ordre de marche qui aura été défini précédemment.


Protocole Modbus

Liaison multipoints, format des échanges, contenu d'un message, CRC


Protocole série RS232

Format des trames


Quelques rappels indispensables à la compréhension de l'USB

Le bus USB est, comme son nom l'indique un bus série (Universal Serial Bus). Le bus USB s'est répandu de façon très significative ces dernières années, que ce soit dans les applications grand public (imprimantes, scanners, appareils photos) ou dans les applications professionnelles (programmateurs, automates, appareils de mesure).

Architecture du bus USB, Connectique, Vitesse de transmission, Identification des fils, Les caractéristiques matérielles du bus, Les fonctions spécifiques aux clés USB


Réseau Modbus

Le protocole de communication Modbus de Gould Modicon (actuellement division de Schneider Electric/Télémécanique, 1er constructeur mondial d'automates) est un réseau de type maître-esclave très répandu au point qu’il n’existe quasiment aucun constructeur de systèmes de pilotage d’automatismes qui ne propose de couplage Modbus.


Systèmes Embarqués - Introduction

Un système embarqué est un système complexe qui intègre du logiciel et du matériel conçus ensemble afin de fournir des fonctionnalités données. Il contient généralement un ou plusieurs microprocesseurs destinés à exécuter un ensemble de programmes définis lors de la conception et stockés dans des mémoires. Le système matériel et l'application (logiciel) sont intimement liés et immergés dans le matériel et ne sont pas aussi facilement discernables comme dans un environnement de travail classique de type ordinateur de bureau


USB 2.0 Composants

Interface USB 2.0 vers IDE , Kit et USB , Jp


USB et Hubs

L'USB, standard du moment

Le comportement erratique de l'USB 1

Émulation des anciens ports par USB

USB 2 ou FireWire ?

La norme 2010 : USB 3.0