ABCelectronique : portail d'information dans le domaine de l'électronique

 

Recherche:

Proposer un lien    Retour à la liste des cours

Liste des cours catégorie: Analogique - Amplificateurs

Adaptation d'impédances

Pour un amplificateur de tension, il faut que la charge constituée par l'impédance d'entrée de l'amplificateur perturbe le moins possible la source de signal.

Pour un amplificateur de puissance, il faut rendre maximale la puissance dissipée dans la charge.


Amplficateur linéaire intégré

L'amplificateur différentiel intégré, ADI, est largement employé en électronique analogique. Il existe de nombreux montages à base d'ADI, seuls les plus courants sont étudiés ici. Dans la plupart des cas, l'amplificateur doit être alimenté de façon symétrique (ex +/-15v). Il possède une sortie S et deux entrées e+ et e- (entrée inverseuse et non inverseuse). La différence de tension entre ces deux entrées est notée . Le courant dans les entrées est considéré nul.


Ampli opérationnel

Ampli opérationnel


Amplicateur de différence et instrumentation

Amplicateur de différence et instrumentation : réjection en mode commun d'un amplificateur, Caractéristiques réelles d'un amplificateur opérationnel, Amplificateurs d'instrumentation, Quelques problèmes d'instrumentation.


Amplificateur de différence et Amplificateur d'instrumentation

L’amplificateur de différence idéal

L’amplificateur de différence en pratique

Taux de réjection de mode commun

Structure de base de l’amplificateur de différence

Structure à trois amplificateurs opérationnels

Rôle dans la chaîne de mesure


Amplificateur différentiel à transistors NPN : étude complète

Présentation du montage

Amplificateur différentiel a transistors bipolaires NPN en mode continu

Polarisation du montage

Analyse du montage en « mode différence »

Analyse du montage en « mode commun »

Amplificateur différentiel a transistors bipolaires NPN en mode sinusoïdal petits signaux


Amplificateur d’instrumentation

Notion de tension de mode commun et d’amplificateur différentiel

Notion de tension de mode commun et d’amplificateur différentiel

Caractéristiques idéales d’un amplificateur d’instrumentation

L’amplificateur de différence

Influence des résistances sur les performances

Amplificateur d‘instrumentation à deux étages

L’amplificateur d’instrumentation à trois étages


Amplificateur d’instrumentation

Notion de tension de mode commun et d’amplificateur différentiel

Tension de mode commun de perturbations (transmission bifilaire)

Amplificateur différentiel et Taux de Réjection de Mode Commun

Caractéristiques idéales d’un amplificateur d’instrumentation

Amplificateur d‘instrumentation à deux et trois étages

Amplificateur d’isolements


Amplificateur intégré linéaire (A.I.L.)

L’amplificateur intégré linéaire (A.I.L.), aussi appelé ‘Amplificateur opérationnel’ (‘Ampli Op’) se présente sous la forme d’un circuit intégré de 8 broches dans sa version la plus simple.

Caractéristiques électriques

Tension différentielle

Coefficient d’amplification

Caractéristique de transfert

Modélisation de l’A.I.L.


Amplificateur lineaire integre

Principaux amplificateur lineaire integre

Inverseur, non inverseur


Amplificateur opérationnel

Modele de l’ao ideal

Fonctionnement sans contre-réaction

Fonctionnement avec contre-réaetion sur la borne

Amplificateur inverseur

Montage non inverseur

Autres montages


Amplificateur opérationnel (AOP)

AOP ou ALI ?

Amplificateur inverseur

Amplificateur non-inverseur

Suiveur de tension

Sommateur (additionneur)

Comparateur de tension

Oscillateur

Quel AOP choisir ?

Alimentation double (symétrique) ou simple (asymétrique) ?

Mise en oeuvre d'un AOP avec alim simple


Amplificateur opérationnel parfait

Après une brève introduction, une présentation du symbole et des notations des grandeurs relatives à l’AOP, les caractéristiques essentielles de l’AOP parfait sont présentées pour déboucher sur le modèle équivalent. La mise en oeuvre du composant nécessite le bouclage de la sortie l’une des entrées. Ceci conduit à deux principaux groupes de montages. Le premier, où la contre réaction est négative, met en oeuvre le fonctionnement linéaire dans le suiveur de tension, l’amplificateur simple —inverseur ou non— ou de différence, le sommateur, l’intégrateur ou le dérivateur. L’autre groupe présente l’effet d’une contre réaction positive au sein du comparateur simple ou à hystérésis. La dernière partie aborde quelques applications qui échappent à une étude systématique.


Amplificateur, adaptation impédances

Amplificateur, adaptation impédances


Amplificateurs

Amplificateurs de transimmittance, Les amplificateurs à contre réaction de courant, Multiplicateurs et mélangeurs, La boucle translinéaire, Boucle translinéaire mixte, Miroirs de courant avec des MOS, Les convoyeurs de courant, Le Gyrateur


Amplificateurs à un étage

Les montages à émetteur commun

Emetteur découplé

Paramètres de l’amplificateur

Emetteur non découplé

Le montage bootstrap

Le montage collecteur commun

Bande passante des amplificateurs


Amplificateurs audio

Les amplificateurs audio

Lire la data sheet d'un amplificateur audio

Un ampli idéal pour débuter: le LM386

Le TDA2030: la hi-fi au meilleur prix

Le TDA1521: la hi-fi en stéréo

Visualiser la sortie de l'ampli


Amplificateurs différentiels

Dans un amplificateur classique le signal est appliqué entre une entrée et la masse. Le système amplifie à la fois le signal et les signaux parasites induits sur l'entrée. Dans un amplificateur différentiel, le signal est appliqué entre deux entrées isolées de la masse. Les signaux parasites induits sur les entrées sont très voisins et si l'on fait dans l'amplificateur la différence des deux signaux, on élimine le signal parasite.


Amplificateurs opérationnels

Amplificateurs opérationnels : amplificateur différentiel, amplificateur d'instrumentation, additionneur soustracteur généralisé, montage intégrateurs, triggeur à deux, comportement en fréquence, influence de l'impédance de sortie seuils


Amplificateurs opérationnels (AOP)

Qu'est-ce qu'un amplificateur opérationnel (AOP)?, Principe de fonctionnement d'un AOP, L'AOP parfait et l'AOP réel, Caractéristiques générales des AOP

Lire la data sheet d'un AOP, Tension de décalage en entrée (input offset voltage), Courant de polarisation en entrée (input bias current)

Amplitude de la tension de sortie (output voltage swing), Taux de réjection en mode commun (common mode rejection ratio), Lire la data sheet d'un AOP (suite...)

Fréquence à gain unitaire (unity gain bandwidth), Pente de la tension maximale de sortie (slew rate), La contre-réaction

Les montages de l'AOP en amplificateur, Le montage amplificateur inverseur, Le montage amplificateur non inverseur

Le montage suiveur ou "tampon à gain unitaire", Le montage additionneur inverseur, Le montage soustracteur

Les montages de l'AOP en commutateur, Le montage comparateur de tensions, L'AOP et la fonction de filtrage


Applications des Amplificateurs opérationel

Redresseur rapide demi-période :

Redresseur et filtrage à la valeur moyenne :

Redresseur valeur absolue :

Redresseur (valeur absolue) … encore ! :

Diode sans seuil :

Détecteur de crête :

Détecteur de crête, suite :

Détecteur de crête à constante de temps :

Détecteur de zéro simple :

Détecteur de zéro, suite :

Redresseur avec indication de polarité


Arnaques sur les amplis de puissance

Peut-on se fier aux puissances annoncées. L'indication de l'impédance est obligatoire. La distortion à la puissance mesurée. Mesure d'un seul canal à la fois. Que se passe t-il si on branche des enceintes de 4 ohms ET des enceintes de 8 ohms. De quelle puissance ai-je besoin. Dimensionnement de l'alimentation en fonction des amplis.


Bande passante, Slew rate de l'amplificateur opérationnel

Mise en évidence de la bande passante de l’A.O. : Exemple en régime linéaire avec le montage “amplificateur non inverseur”

Fonction de transfert d’un A.O. en boucle ouverte

Fontion de transfert en boucle fermée

Le slew rate

L’A.O. en commutation

Simulation avec Matlab / Simulink

Calcul de la durée de commutation du montage comparateur à un seuil

Complément sur la commutation du montage trigger


Considérations générales sur les ampli-op (AIL)

L’amplificateur non inverseur

L’amplificateur inverseur

Le sommateur

L’amplificateur différentiel

Contre réaction compliquée pour ampli-op

L’amplificateur vidéo


Contrôle sur les AOP

Corrigé du contrôle sur les AOP et les filtres d'ordre N.


Contrôle sur les AOP et les filtres

Contrôle sur les AOP et les filtres d'ordres n (analyse et synthèse). Influence du produit gain bande de l'AOP.


Diaporama applications des AOP

Défauts et corrections

Equilibrage des courants de polarisation

Compensation de l’offset

Exemple d’application de la fonction monostable : conversion fréquence tension


Diaporama cours AOP

L’amplificateur opérationnel : structure idéale

Architecture simplifiée d’un amplificateur opérationnel

Contre-réaction et amplificateur opérationnel

Montages linéaires

Comportement en fréquence


Etude complète de la rétroaction négative d'un amplificateur

Principe de la rétroaction négative

Propriétés générales de l’amplificateur rétro-actionne

Exemple de rétroaction tension->tension

Exemple de rétroaction courant-> tension

Exemple de rétroaction tension -> courant

Exemple de rétroaction courant -> courant

Influence de la retraduction sur la réponse fréquentielle


Etude complète des montages amplificateurs fondamentaux à transistor bipolaire en Hautes Fréquences

Schéma équivalent aux petites variations en hautes fréquences

Analyse par l’approximation de MILLER

Calcul complet avec le logiciel MAPLE

Produit module du gain aux fréquences moyennes . fréquence de coupure haute

Transformation du schéma par le théorème de Miller


L'amplificateur d'instrumentation

Mode commun et mode différentiel. Fonction de transfert d'un ampli différentiel. Nécessité d'une mesure différentielle. Remède à un couplage par impédance commune. Mesure de tension entre deux points flottants. L'ampli différentiel simple et ses défauts. Réjection du mode commun. Amplificateur parfait. Amplificateur réel. Impédance d'entrée. Ajustage du gain.


L'amplificateur opérationnel

Brochage, Symboles, Alimentation

Caractéristiques électriques

Courants d'entrée

Tension différentielle d'entrée

Caractéristique de transfert

Courant de sortie

Réaction positive et contre-réaction

L'amplificateur opérationnel en régime linéaire

L'amplificateur opérationnel en régime de saturation


L’amplificateur linéaire intégré


L’amplificateur opérationnel

Caractéristiques des amplificateurs opérationnels

Amplificateur opérationnel et contre-réaction

Contre-réaction en tension

Contre-réaction en courant

Problèmes d’offset liés aux courants d’entrée

Utilisation de l’entrée non inverseuse

Intégrateur idéal, Dérivateur idéal

Convertisseur tension-courant

Amplificateur différentiel

L’amplificateur opérationnel en régime de saturation

Comparateur simple

Multiplicateur de capacité

Simulateur d’inductance

Oscillateur sinusoïdal

Filtres actifs

Générateur de fonctions


Montages à plusieurs transistors

Amplificateurs à plusieurs étages

Amplificateurs à liaison directe

Liaison par condensateur entre deux étages

Liaison par transformateur

Montage Darlington

Pseudo-Darlington (paire de Sziklai)

Générateur de courant constant

Miroir de courant

Principe des amplificateurs différentiels

Modes de l’amplificateur

Amplificateur à couplage d’émetteur

Amplificateur à source de courant constant


Système bouclé

Fonctionnement d'un système bouclé, schéma-bloc d'un système bouclé. Application à l'AOP. Calcul des montages à AOP. Amplificateur inverseur (Calcul par la loi d'ohm, Calcul par la méthode des schémas-blocs). Amplificateur non inverseur. Additionneur inverseur. Montage soustracteur (différentiel). Montage intégrateur. Montage dérivateur. Montage logarithmique. Montage exponentiel. Comparateur de tensions. Trigger. Multivibrateur astable. Redresseur sans seuil. Détecteur de crête. L'amplificateur opérationnel réel (Impédances d'entrée, Impédance différentielle, Impédance de mode commun, Tension de décalage d'entrée offset, Courants de polarisation, Courants de décalage,Plages de tensions d'entrée.). Réponse en fréquence d'un amplificateur opérationnel. Stabilité.